La Légion Celte

Forum du club éponyme de jeux de rôle et figurines de Morlaix
 
AccueilPortailCalendrierFAQMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Volcania III

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
flyingbz
Maître
Maître
avatar

Messages : 348
Date d'inscription : 28/10/2013

MessageSujet: Volcania III   Dim 15 Nov - 15:13

Situation Géographique

La fosse de Vulcain est situé à équidistance  entre Sao, rogue, et Meya, la Fosse de Vulcain est coincé entre la Zone de la Fracture de la Romanche et la Zone de Fracture Chain. Pour 40 °Ouest et 8 ° Sud, ce gouffre d'une profondeur de 5 200 mètres s'étend sur une zone de 70 kilomètres de diamètre. Ses parois s'enfoncent à pic, morcelées en crêtes formant des petites vallées et de dentelures étroites permettant à des navires de tonnage moyen de se dissimuler. Il n'existe pas de carte véritablement précise de la Fosse de Vulcain. On en connaît les aspérités majeures ainsi que les passages les plus empruntés. cette ignorance s'explique par la forte activité sismique qui modifie la morphorlogie et la géographie sous-marine de la zone. Il ne se passe pas un mois sans sentir un tremblement de terre.
Voyager dans la fosse est donc très périlleux, d’autant que tous les minerais provoquent des perturbations sonar importantes. Certaines zones nécessitent un pilotage à vue et souvent une vitesse réduite. D’autre part, des coulées volcaniques peuvent à tout moment happer un véhicule au sol ou trop au fond. De nombreuses courses poursuites se sont ainsi terminées dans un torrent de lave emprisonnant à jamais les navires malchanceux. Enfin, et elles sont relativement nombreuses, la fosse est l’une des rares concentrations de cheminées à soufre. Ces gueules rocheuses crachent sans discontinuer des tonnes de poussière terrestre qui opacifient complètement l’eau. La Fosse de Vulcain est donc un gouffre obscur, dont l’eau est parfois opaque et dont la roche, toujours mouvante, est noircie par la cendre. S’y aventurer sans lumière et sans carte relève du suicide.


Mais ces caprices de la nature sont en grande partie responsables de la présence de colons dans la fosse de Vulcain, et de l'émergence d'une cité Volcania. En effet, outre l'énergie thermique à profusion et les gisements pétrolifère importants, les minéraux précieux sont à la portée de pioche de n'importe quel navire mineur. Or, argent, titane et roches ferrugineuses ont attiré l'homme dans cette enfer en mouvement . On compare souvent cette fosse à une mâchoire monstrueuse qui cherche à se refermer ....
Revenir en haut Aller en bas
flyingbz
Maître
Maître
avatar

Messages : 348
Date d'inscription : 28/10/2013

MessageSujet: Re: Volcania III   Dim 15 Nov - 16:39

Chronologie/histoire de volcania

“Tu sais, l’histoire n’a pas une grande importance ici. On se sou­vient surtout que Marlouk le Gueux a vendu un stock d’algues moi­sies à Globeur en 563 pour la somme de 1 000 sols. Et toi tu viens me
parler d’histoire ? Bien sûr, si tu y mets le prix, je peux te raconter deux trois trucs marrants. Par exemple..."


L’histoire de Volcania III remonte à l’époque de l’Alliance Azur et peut-être même avant. Avec le temps, elle s’est teintée de légendes et certaines des informations qui vont suivre sont sans doute le fruit
de l’imagination fertile des autochtones. Il existe peu de traces écrites du passé tout simplement parce que les mineurs n’avaient pas besoin de creuser ce type d’information.

-52 : Volcania I
On ne sait rien de cette première cité. Il n’en reste qu’une statue récupérée des ruines de Volcania II. Il s’agit de l’effigie d’un puissant jeune homme au visage carré portant un tablier d’ouvrier. Il brandit
un marteau comme une arme et fait face à l’éternité avec détermi­nation. On suppose qu’une seconde statue devait se trouver devant lui puisque sur son tablier, les angles sont moins précis (probablement les points de jonction entre les deux). À défaut, on suppose que la première cité était minière comme la seconde mais personne n’en a de preuve. De même, on ignore l’origine de ces premiers colons. L’effigie se trouve dans le musée du Presbytère.

185 : Construction de Volcania II
Pourquoi les mineurs ont-ils migré d’une cité à l’autre ? Mys­tère. À partir de l’installation des premiers travailleurs dans cette caverne naturelle aménagée, il devient un peu plus simple d’étudier l’histoire.

190 : Fin de la construction de Volcania II
La ville compte trois milles habitants. À sa tête, Swan Weird, pre­mier nom de la dynastie des Fils de la Forge. Despote, exploiteur mais efficace et rusé, il permet de consolider la position de sa ville dans la région. À l’époque, seul le Chenal des Nadirs était connu et sa surveillance était quasi permanente. Les richesses minières de la fosse sont telles que la ville ne connaît pas encore la récession qui
touche l’ensemble de la planète.

201-206 : Le Premier siège
La construction du douzième puits intérieur se termine lorsqu’une série d’explosions menace l’intégrité du dôme central. Les unes après les autres, les colonnes maintenant la plate-forme des habi­tations tremblent et manquent de s’effondrer. Des créatures sor­tent alors des parois des mines et massacrent les travailleurs blo­qués là. C’est le premier assaut des Foreurs que subit Volcania II. La riposte est immédiate même si Swan Weird perd la vie dans la bataille. Pendant cinq années les attaques vont se succéder et décimer plus des deux tiers de la population. La cité entre dans une période de chaos malgré les efforts de Swan le second, nouveau monarque en place.

206-290 : Les temps sombres
La dynastie des Fils de la Forge domine la cité minière pendant un siècle complet. Le Culte du Magma, basé sur la vénération des forces chtoniennes se développe dans la ville. D’abord secret, il devient officiel avec la conversion des Weird à son dogme. En 290, pour fêter le cente­naire, Améno Weird, dit le Fol, décide de déclarer la zone de la Fosse de Vulcain, royaume souverain et libre. Il envoie des ambassadeurs partout où bon lui semble (chez les pirates, dans les cités adverses et à la surface) pour faire passer l’information. La réac­tion est immédiate puisque plusieurs cités qui ignoraient jusqu’à
l’existence de Volcania II, envoient leur flotte pour la mettre à sac.

291-301 : Le second siège
Améno Weird est assassiné et remplacé par sa sœur, Niliana la Sanglante, une furie qui organise la défense de sa cité et met en fuite les différents belligérants qui se présentent. Comme Swan Weird en son temps, elle sauve Volcania II mais est faite prison­nière par son neveu et meurt de faim et de soif, suspendue dans une cage en place publique. Il ne lui aura pas pardonné le meurtre de son père dix ans plus tôt. Queldran Weird est un caractériel manipulé par sa mère.

302 : La chute des Weird
Queldran Weird est renversé par l’alliance conclue entre un syn­dicat hors-la-loi de mineurs (les Hammer) et le très austère Culte du Magma. Le souverain est noyé en place publique à l’endroit même où sa tante, Niliana la Sanglante, devenue une martyre, est morte un an plus tôt. La mère de Queldran fuit non sans avoir promis au préalable de restaurer sa famille au pouvoir un jour ou l’autre. Les prêtres du Culte du Magma enferment tous les dirigeants du syndicat et leur famille dans une mine et la font sauter. Ils instaurent la loi martiale et créent une force armée : Les Dévots. Volcania II devient une théocratie minière.

350 : L’héritière
Une femme se présente en arme au Chenal des Nadirs. Elle pré­tend être la bâtarde née des amours de Queldran et de sa mère. Elle se nomme Neph Weird. Elle estime donc être souveraine de la cité. Les Dévots la prennent en chasse mais tombent face à une armada qui les obligent à se replier. Ils attendent, certains de ne pouvoir être pris en défaut derrière leur protection. La flotte de Neph contourne alors la fosse sans passer au-dessus pour éviter les sonars et plonge le long des coulées jumelles, prenant à revers les forces adverses. Il n’y pas de combat et le Culte du Magma se rend en échange de la vie sauve pour ses dirigeants. Neph accepte et aussitôt les fait tous décapiter. Mais pour ne pas s’aliéner la population, elle n’interdit ni le Culte du Magma, ni le syndicat des Hammer à l’origine de la chute son père. Au contraire. Elle propose aux Dévots et aux Hammer de devenir sa force de frappe. Ceux qui refusent sont immédiate­ment fusillés (pour motiver les autres). Les nouveaux dirigeants des Hammer et du Culte du Magma sont donc des hommes entièrement dévoués à Neph. En échange, et pour montrer la rupture avec les erreurs du passé, elle change de nom et com­mence la dynastie des Néo-Weird.

370 : Naissance de l’Hégémonie

371 : La défaite hégémonienne
Des croiseurs hégémoniens se présentent aux portes de la fosse pour assujettir Volcania. La réponse étant négative, ils déclenchent un assaut massif en passant au-dessus du gouffre et en lâchant des grenades. Les mineurs sont tous évacués par une troisième sortie récemment découverte : Inferno’s. Les pertes sont donc minimes et l’Hégémonie ne trouve que des infrastructures vides lorsqu’elle aborde la ville. Les soldats ont pour mission de tout brûler avant de repartir. La destruction doit être systématique et être totale avant l’arrivée d’un contingent de savants. Nul ne connaît la raison d’un tel acharnement. Une petite garnison est laissée sur place. Lana Néo-Weird n’a aucun mal à reprendre la station et ne fait pas de prison­nier. C’est une défaite pour l’Hégémonie qui refusera toujours par la suite de reconnaître l’existence de Volcania. Officiellement, l’em­pire n’a jamais perdu un homme là-bas. Après cette victoire, les Hammer et les Dévots se soudent complètement et deviennent un
groupe solidaire.

389 : Destruction et évacuation de Volcania II
Nul ne sait comment cela s’est produit. On parle d’explosions au niveau des colonnes qui soutenaient la plate-forme des habita­tions. D’autres évoquent un retour des Foreurs ou une vengeance de l’Hégémonie. Tout se passe en quelques secondes alors que la ville est endormie. La plate-forme glisse et va percuter la paroi en verre qui fermait la grotte. L’eau envahit tout, causant des milliers
de morts. Certains arrivent à évacuer, dont la plupart des Hammer qui, «par chance», se trouvaient être en exercice à l’extérieur de la ville au moment du drame. Lana Néo-Weird échappe à la mort de
justesse et rassemble tous les rescapés dans le plus grand transport de la flotte. Ils migrent tous vers la sortie de la fosse mais croisent le chemin d’une partie de l’armada hégémonienne. Cette der
nière oblige le vaisseau principal à faire demi-tour et coule son escorte pour l’exemple. Lana Néo-Weird décide donc de bâtir Vol­cania III. Quand les travaux débutent, la population est de 1 500
habitants dont 130 Hammer.

408 : Fin des travaux de Volcania III
C’est la cité telle que nous la connaissons aujourd’hui mais en modèle réduit (avec moins de mines). Les Néo-Weird s’installent à l’étage supérieur et contrôlent ainsi la population qui compte 2 000
habitants.

442 : Le troisième siège
Une flotte pirate passe par Inferno’s et balaye les défenses de la ville. Les Hammer réussissent néanmoins à empêcher l’abordage de Volcania III. Ils savent qu’avec une population de 2 500 habi­tants, ils ne pourront pas résister longtemps. À la surprise générale, Janus Néo-Weird ouvre lui-même ses portes à Planxty le sanglant et lui fait une offre. Janus a effectué quelques recherches avec l’aide
des sages du Culte du Magma. À la moindre crise d’envergure, la population de Volcania III disparaîtra. Il propose donc au pirate non seulement de lui laisser libre accès à la ville mais en plus de devenir
son adjoint. En échange, lui et ses hommes devront ramener un tribut important en femmes et en hommes non stériles. Planxty est vieux, il cherche la sécurité, il accepte donc le pacte et se convertit à la religion du Magma en signe de bonne volonté. Volcania III devient une cité pirate.

460 : La chute des Néo-Weird
À la mort de Janus, sa fille Chloé Néo-Weird épouse le petit-fils de Planxty qui devient le nouveau souverain contre l’avis du Culte du Magma. Le pouvoir aurait dû revenir à Eldon Néo-Weird, le frère
cadet de Chloé. Ce dernier est chassé de la ville avec le reste de sa famille. La rumeur veut qu’ils soient tous partis vers Guamea. La dynastie des Néo-Weird s’arrête officiellement à cette date. La population de l’époque est de 6 000 personnes. Les pirates ont ramené des femmes et des hommes non stériles certes, mais aussi toute la racaille des mers. Les membres de la Ligue Rouge surnomment Volcania III, Tortola la ville pirate. La Grande Pègre est créée en 461 pour maintenir un semblant d’ordre chez les pirates.

491 : Les Mères
Jénovah Kimmer, une Polarienne féconde est ramenée par des pirates à Volcania III. Violée à plusieurs reprises et maltraitée, elle tombe enceinte. Son bébé né, elle se précipite, le jour du marché, sur la place du Nexus (de l’époque). Devant la foule médusée, elle menace d’égorger son propre enfant si on ne lui redonne pas ses droits. Elle est abattue mais a le temps de tuer on rejeton. Toutes les femmes fécondes de Volcania III sont rapidement mises au courant de l’histoire et se rebellent, met­tant en péril l’avenir de la cité. Elles se rassemblent en un syn­dicat clandestin et revendiquent à leur tour des droits. La diri­geante de l’époque, Enomi Planxty (probablement parce qu’elle était elle-même féconde), accède à leur demande et fonde la Guilde des Mères en 492. Les hommes féconds n’ont jamais tenté de se constituer en guilde. Il leur est plus facile de se (re)produire que les femmes.

503-513 : L’agrandissement de Volcania III
Chloé Planxty se rend compte que la station est trop petite à présent. Elle compte 17 000 personnes dont 10 000 résidants. Elle décide donc de faire agrandir la ville. La plus grande innovation est la construction du port extérieur (voir Le port exté­rieur, chapitre 2). Les travaux dureront dix ans et s’achèveront à la mort de Chloé, dit la Bâtisseuse. La dynastie pirate n’a pas la poigne de ses rédécesseurs (les Weird et les Néo-Weird). Ce sont donc les Hammer, indissociables du Culte du Magma, qui font régner l’ordre. On murmure qu’ils n’obéissent qu’en partie à la souveraine et à sa descendance. Il n’est pas rare de voir cer­tains dignitaires se rendre à Guamea. De même, on soupçonne que les travaux d’agrandissement auraient été en partie finan­cés par les Néo-Weird exilés.

535 : L’avènement des Princes Marchands
Alors que Galino Planxty règne comme il peut, une flotte marchande se présente aux portes de la ville. Les Hammer et la Guilde des Mères l’ont laissé passer sans rien dire, lassés de voir la ville en proie à la violence. Pire, c’est la propre police de Volcania III qui escorte les nouveaux arrivants. Ils viennent tous de Guamea, certains sont des Néo-Weird mais pas tous. La Petite Équinoxe a renforcé ses liens avec l’Hégémonie ce qui est mauvais pour le commerce. Les cinq familles les plus riches se sont donc exilées et s’installent à Volcania III sous l’œil médusé des pirates. Avant que les forbans ne réalisent la richesse des nouveaux bourgeois, les Hammer les déciment, les obligeant à se réfugier dans les mines où ils les massacrent au lance-flammes. Il y a plus de 10 000 morts. Depuis, les
pirates du monde entier gardent une dent contre les habi­tants de la Fosse de Vulcain. Les portes de la ville leur sont toujours ouvertes mais peu d’entre eux daignent s’y rendre. De même, l’Hégémonie ne décolère pas d’avoir perdu cinq familles marchandes.

536 : L’organisation de la ville
Les cinq familles choisissent un pôle économique différent et un dirigeant qui portera le titre de Roi Marchand jusqu’à sa mort. Le nouveau dirigeant sera coopté par les doyens de chaque famille. Les Hammer se chargeront du culte, de la police et de la justice sous son égide. La Guilde des Mères impose une loi inter­disant aux Hammer de devenir Prince Marchand. Cette déci­sion fait l’unanimité.

555 : Les Veilleurs et le Culte du Trident
Équinoxe, comme d’autres villes, suit l’exemple hégémonien et refuse de reconnaître l’existence politique de Volcania III. Par contre les prêtres du Trident reconnaissent l’influence économique de la cité dans la région. Elle est devenue le pendant de Guamea, même si elle est plus petite. De plus, ils voient d’un mauvais œil l’existence de la «secte hérétique et païenne» du Magma. Ils dépêchent donc une délégation pour qu’une chapelle du Trident soit érigée en ville et que les Veilleurs aient un droit de regard sur la justice. Les Princes Marchands acceptent la chapelle mais refusent la venue des Veilleurs autrement qu’au titre de consultant. Les Hammer garde­ront le contrôle de la cité.

569 : L’avènement de la famille Néo-Weird
Cassandre Néo-Weird vient d’être cooptée au poste de Reine Marchande à l’âge de vingt-cinq ans. Elle rétablit ainsi le pouvoir de sa famille, et cela jusqu’à sa mort. Volcania III est une cité pros­père, pleine de vie, qui doit sa richesse plus au commerce qu’à l’exploitation minière. Les Hammer sont plus puissants que jamais (trop diraient certains) et une petite guerre de religion se prépare
entre le Trident et le Magma. En 569 la population totale est de 370 000 habitants
Revenir en haut Aller en bas
 
Volcania III
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pays de Volcania : Créons notre histoire !
» Projet Volcania - Réseau ferré haute vitesse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Légion Celte :: Jeux :: Jeux de Rôle :: Polaris-
Sauter vers: