La Légion Celte

Forum du club éponyme de jeux de rôle et figurines de Morlaix
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La campagne de Skrynne: Guerre à Khé Sanh

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
edgar pied leger
Edgar
Edgar
avatar

Messages : 1911
Date d'inscription : 06/03/2012
Age : 44
Localisation : t'aimerai bien le savoir hein!

MessageSujet: La campagne de Skrynne: Guerre à Khé Sanh   Mer 6 Juil - 12:43

Khé Sanh, dépôt de ravitaillement Gamma 29.
Le Colonel Macharius passa sans un regard pour les deux gardes mordiens de faction devant la porte du bureau du Général Fortunus Godwinn. L’aide de camp du général, un colonel mordien, le laissa entrer d’un geste du bras.
Macharius entra et se mit au garde à vous dans une posture parfaite. Il avait revêtu pour l’occasion son plus bel uniforme et ses nombreuses médailles dont la croix de Macharius et l’honorifica imperialis. Il vit le Général tiquer en voyant ses médailles.
Celui-ci était assis dans un fauteuil en cuir et bavardait avec un amiral de la flotte, que Macharius reconnu comme étant l’Amiral Sarvus, et le Commissaire-Général Eraus Colossus.
« Ah ! Macharius, vous voilà. Quand est-il de cette mission de renseignement ? »
Le colonel Macharius donna sa tablette à l’aide de camp qui la donna ensuite au Général, celui-ci la feuilleta nonchalamment et la passa ensuite au Commissaire-général.
« Messieurs je vous présente le Colonel Macharius qui commande le 101ème Elyséen qui a été décimé lors de son droppage sur zone. Alors ? »
« La base Ork est au point 4 de la grille Est, mes éclaireurs estiment un nombre de peaux vertes supérieurs à 10000. De plus ils construisent un gargant. »
« Amiral, vos rapports ne mentionnent pas une pareille base ? »
« Car elle n’existe pas ! Aucune de nos reconnaissances n’indique pareil installation et vous pensez bien qu’un Gargant se voit de loin. Sottise ! »
« SI l’amiral peut me permettre, ils ont construit un système furtif semblable à un dispositif caméléonin. »
« Bilvesé ils s’en sont incapable, de qui tenez-vous vos renseignements ? » dit Sarvus.
« Oui car je sais selon vos propres rapports que l’officier que vous avez chargez de la mission est revenu malade n’est-ce pas ? » demanda le Commissaire-Général.
« En effet la mission a été terminée par une escouade spéciale de mon régiment et une escouade de FDP. Si je puis me permettre à nouveau, vous savez que les orks sont capables de tout inventer. »
« Vous voulez dire que vos renseignements viennent de simple troufion et de quelques FDP ignares ? » s’indigna le général Godwinn.
« Mes hommes, même le plus petit soldat a été formé à se repérer et à effectuer des tâches du grade supérieure. De plus les FDP connaissent parfaitement la région et… »
« Il suffit ! Colonel, on parle de soldats qui utilisent des xénos comme guide et de simple soldat analphabète. Ils ont certainement confondus votre gargant avec une tour de surveillance et exagérer le nombre de peaux vertes pour se faire bien voir. » S’énerva l’amiral Sarvus.
« Je n’admets pas que vous mettiez en doute mes hommes ! »
« Faites attention à votre prochaine parole, Colonel ? Votre nom de famille ne vous protégera pas de moi. Je n’admettrai aucune insubordination » expliqua le Commissaire-général Colossus d’une voix froide.
« Veuillez m’excuser messieurs pour cet excès d’humeur déplacé. » devoir s’excuser brula la gorge du Colonel.
« Je préfère cela. »
« Bien merci pour votre rapport, je vais charger le régiment mordien de faire une reconnaissance armée pour corroborer vos dires. Vous pouvez disposer. »
Le colonel Macharius salua et ressortit d’un pas rapide, il enrageait devant la stupidité de ses supérieurs.
Non seulement le général en chef était un crétin meurtrier mais aussi l’Amiral Sarvus et son Commissaire-général.
« Que l’Empereur nous protège dans Son infini miséricorde. » marmonna-t-il.
De retour à sa tente, il fit appeler ses commandants de compagnie.
« Messieurs notre estimé général n’a pas cru un mot de notre rapport. Il va envoyer une autre expédition vérifier nos dires. »
« Ils ne vont rien trouver, cela fait une certitude ou alors ils vont voir ce que les orks auront décidé de leurs montrer. »
« Il est fort à parier qu’ils partent sabre au clair frapper les peaux vertes avec les régiments du dépôt. Tout comme il est à prévoir qu’il nous laisse sur le carreau, ainsi que les FDP car il a très peu d’estime pour eux et encore moins pour moi. »
« Que faisons-nous Colonel ? »
« Je veux que l’on commence à se rapprocher des FDP et que nous manœuvrions avec eux pour apprendre à se connaître. Je vais essayer d’avoir nos Valkyries pour préparer des exercices et avoir un maximum de ravitaillement. On renforce notre position. »
« Tom, tu te charges du ravitaillement, Arnos tu prends contact avec le colonel des FDP pour que l’on se rencontre avec ses officiers. »


_________________
"Un bataille  équitable c'est quoi? C'est à dix contre un avec une intense préparation d'artillerie. Si tu veux de la finesse demande à ces tapettes de Space Marines." dixit un lieutenant de la garde Impériale.
"Ah! l'odeur de l'ork brûlé au petit matin, putain que c'est bon!" Le même lieutenant après la bataille.
Revenir en haut Aller en bas
Galish Tora
saigneur de tes nebres
saigneur de tes nebres
avatar

Messages : 1545
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 30
Localisation : morlaix

MessageSujet: Re: La campagne de Skrynne: Guerre à Khé Sanh   Jeu 7 Juil - 10:38

Trois Ratlings jouaient aux cartes avec un GI sous le regard béat d'un Ogryn.
«Couleur de Cadiens!»
«Et moi j'ai un Full de Terminators par les Primarques»
«Je te bat avec mon Full de Primarques par les Maitres de chapitres, et toi mon grand t'a quoi?»
Le soldat Malakaï regarda les petits abhumains dans leur yeux pleins de malice et eu une expression amusé.
«Je sais que je débute a votre jeu, mais j'ai l’impression que quelqu’un triche» tout en abattant sa paire de Terminators, celle de Maitres de chapitres et son Primarque qui couronnai sa meilleure main de toute la partie.
«Huk Huk Huk!» le rire sonore de l'Ogryn s’éleva face aux visages offusqués et l'innocence feinte.
«Vous voyez, même Shrek l'a remarqué. Vu que vous jouez a qui sera le meilleur tricheur, je reprend mes billes et je lui laisse ma place.» Le fessier de l’immense créature touchant le sol fit sauter quelques piquets de tente.
«On verra si vous osez lui voler sa solde a lui.» Dit le tireur d'élite avec un sourire ironique en rejoignant un quatrième Ratling qui réglai son fusil laser long.

_________________
J’ai vu tant de choses, que vous, humains, ne pourriez pas croire... De grands navires en feu surgissant de l’épaule d’Orion, j’ai vu des rayons fabuleux, des rayons C, briller dans l’ombre de la Porte de Tannhaüser. Tous ces moments se perdront dans l’oubli, comme les larmes dans la pluie. Il est temps de mourir.
Blade Runner, Roy Batty.
Revenir en haut Aller en bas
edgar pied leger
Edgar
Edgar
avatar

Messages : 1911
Date d'inscription : 06/03/2012
Age : 44
Localisation : t'aimerai bien le savoir hein!

MessageSujet: Re: La campagne de Skrynne: Guerre à Khé Sanh   Ven 8 Juil - 9:48

Un bon mois s'était écoulé, et ce malgré les protestations du Colonel aucun bombardement orbital n'avait été effectué.
Une colonne Mordienne était sortit deux semaines auparavant et était revenu fortement réduite suite à un accrochage ork mais fort de renseignements capitaux pour la suite de la guerre.
Le Colonel Macharius entra à la suite de l'aide de camp du général dans le grand centre tactique de la base où l'attendait ses homologues des autres régiments qui protégeaient Khé Sanh. Sur la projection holographique il reconnut sans mal la carte de la régions mais un détail clochait quant à la position de la base. Il ne lui fallut pas 10 secondes pour voir que l'emplacement de la base ork était l'endroit rêvé pour une embuscade. Adossée à une rivière, la dong khé et à une crête, elle débouchait sur un superbe cirque rocheux qui permettait aux chars et chimères mordiennes de se déployer. un peu trop d'ailleurs.
Le commissaire-général Colossus et l'Amiral Sarvus était également présent ainsi que l'administrateur en chef Holloway.
"Bien messieurs, maintenant que vous êtes tous là, j'ai le plaisir de vous annoncer l'opération "massue" qui va mettre un coup d'arrêt définitif à la présence ork dans la région."
"Demain je part avec le régiment Mordien, accompagné des régiments cadiens et du régiment Brontien assaillir la base, que mes tacticiens et moi avons nommé par commodité Dong Khé. Vous l'avez compris colonel macharius, vous restez ici car votre régiment n'aura pas d'intérêt ici mais soyez rassurez le 101ème participera à la victoire en fournissant l'appui aérien et les troupes scouts. j'ai l'intention de réquisitionner toutes vos escadrons de Tauros, de sentinelles et de valkyries disponibles."
"Aye Aye sir" ne répondit simplement le Colonel macharius, le coeur triste.
"Voici le plan, le régiment Mordien va se déployer en ligne d'assaut flanquer du 317ème Cadien, une fois dans la vallée . Le 4ème Brontien nous soutiendra sur le flanc droit tandis que le 506ème régiment cadien nettoiera le flanc gauche. c'est on ne peut plus simple, non?"
"Mais c'est un piège Général" osa finalement le Colonel Macharius en s'attirant immédiatement les foudres du regard de Colossus.
Le général Godwinn s'autorisa pour la première fois un sourire carnassier de victoire comme si le maître venait de prendre son élève un peu con en faute.
"C'est ce que vous croyez Colonel et plus important c'est ce que crois les orks! L'Amiral Sarvus va effectuer un bombardement orbital sur la zone puis les canons de la base vont donner avant le début de l'assaut sur tous le pourtour du cirque où les orks ont sans nul doute installer leurs troupes pour nous submerger. Vos Vendettas vont se charger de supprimer leurs supports aériens et vos valkyries vont nettoyer les bases à coup de missile hellfire."
le Colonel Macharius regarda les autres colonels et vit le désespoir dans leurs regards. Néanmoins aucun ne semblait vouloir parler.
"Mais général supposez qu'une fois entré dans le cirque le gros de la force ork vous prenne à revers par le défilé, vous allez être ris dans une nasse!" osa tout de même Macharius.
"Il faudrait que les orks soient d'excellents tacticiens et aient pu dissimuler leurs armées de mes reconnaissances, et je doute des deux."
"Si vous êtes pris à revers, vous êtes foutus mon général."
"Je vois avec plaisir que le sens tactique n'ai pas forcément héréditaire." railla le général Godwinn.
"Bien Colonel, je note votre opposition mais sachez qu'une fois la victoire, vous ne pourrez bénéficier de ses lauriers." expliqua le Commissaire-Général Colossus.
"Parfait Seigneur commissaire, je ne veux pas être complice d'un massacre." s'emporta Macharius.
"Je m'occuperais de vous à mon retour, et tout Macharius que vous êtes, rien ne vous protégera pour votre défaitisme." dit le commissaire-général Colossus.
"Que l'Empereur vous guide jusqu'à la victoire."
"Disposez Colonel, nous n'avons plus besoin de vous." indiqua Godwinn tandis que son aide de camp s'approchait déjà pour raccompagner l'élyséen.
Le Colonel Lucius Macharius effectua un salut parfait et se dirigea vers la sortie.
***
De retour à sa tente, il étudia en détail les cartes de la région avec ses officiers.
"Qu'en penses-tu Fortunus?"
"Leurs seules chances est de fuir par le défilé de Cao Bang que l'on aura auparavant sécurisé. Son étroitesse ne permettra pas aux orks de déployer des troupes lourdes, une fois passé nos Arvus vont pourvoir évacuer un maximum de leurs troupes."
"C'est exactement ce à quoi je pensais. Il faudra une grosse compagnie pour tenir ce défilé et un excellent chef."
Le Capitaine Fortunus Victrus eut un petit sourire en coin.
"Ou le pire des crétins." s'exclama-t-il.
"C'est ce sont eux qui font les meilleurs justement."
Tous les officiers éclatèrent de rire.
"Tu choisis tes hommes, Fortunus."
"Andy, nous avons deux escadrons de sentinelles en panne et un escadron de valkyrie en panne."
"Aurai-je omis de vous le dire Colonel?" dit le Capitaine Andrew Rifkin avec un grand sourire.
"Vous manquez à tous vos devoirs ces temps-ci Andy, je devrai dire au seigneur commissaire Gavrillus, ici présent, de vous mettre au rapport." sourit Macharius.
"En raison des excellents états de service du Capitaine, je crois pouvoir faire une exception mais c'est la dernière fois." ricana le seigneur-commissaire.
Ils éclatèrent de rire de nouveau.
***
Un peu plus tard, lors du repas au mess des officiers, Macharius rejoignit ses homologues des autres régiments et posa une carte de la région sur la table.
"Si cela tourne mal, et je ne l'espère pas croyez-moi. Je dropperais mes gars sur ce défilé, Cao Bang pour couvrir votre fuite, des Arvus vous attendrons derrière pour vous renvoyer à la base. Une fois le gros de la colonne passé, mes gars décrocheront."
Le colonel Brontien Anton Kruger prit la parole pour tout le monde.
"Cette mission est une folie, merci colonel nous ferons comme cela."
"Je suis désolé Colonel Stranski mais vos chars ne passeront pas par là." Indiqua Macharius à l'intention du Colonel Mordien
"Mais je ferez donner les batteries de la base sur l'entrée du cirque pour vous permettre d'effectuer une sortie.
"Merci Lucius" dit simplement le mordien.
"Que l'Empereur soit avec vous mes amis et faites que je me trompe." termina Macharius.
"Tu ne te trompes pas." conclut Kruger.
***
Le sergent Apone entra dans la tente du Capitaine Victrus, qui lui fit signe de s'asseoir sans protocole.
"Assis-toi karl." Victrus lui passa sa flasque de gnôle locale.
Le sergent en bu une rasade, ses augmentiques de son bras grinçaient un peu alors qu'il redonna la flasque à son capitaine.
"L'humidité hein?"
"Ouaip ça n'aime pas le chaud et humide."
"Karl tu penses quoi de Gormann?"
Le Sergent réflêchit un peu pour trouver les bons mots.
"Il a le culte du chef et l'envie de briller. Il me rappelle un jeune lieutenant un peu con que j'ai eu dans le temps."
"C'est bien ce que je pensais. Mis à part cela?"
"Il a du cran et un plutôt bon tacticien mais c'est ce que j'appelle un officier assassin."
"Un quoi?"
"Il y a deux sortes d'officiers, les tueurs et les assassins, les tueurs vous font tuer par erreur ou parce qu'ils sont submergés. vous êtes un tueur, le colonel aussi. Les assassins le font pour un but personnel ou pour se faire briller, comme le Général Godwinn par exemple."
Mais il est encore assez jeune pour changer et devenir un excellent tueur. Après tout, il est sous les ordres des meilleurs." termina le sergent. Il avait dit cela sur le ton d'un praticien énonçant une vérité clinique.
"Bien pris Karl, je vais m'en occuper."
"C'est vrai ce que l'on raconte Capitaine?"
"Ouais les cuistots ont vu juste une fois de plus."
"C'est un crétin!"
"De la pire espèce, un assassin comme vous dites."

_________________
"Un bataille  équitable c'est quoi? C'est à dix contre un avec une intense préparation d'artillerie. Si tu veux de la finesse demande à ces tapettes de Space Marines." dixit un lieutenant de la garde Impériale.
"Ah! l'odeur de l'ork brûlé au petit matin, putain que c'est bon!" Le même lieutenant après la bataille.
Revenir en haut Aller en bas
edgar pied leger
Edgar
Edgar
avatar

Messages : 1911
Date d'inscription : 06/03/2012
Age : 44
Localisation : t'aimerai bien le savoir hein!

MessageSujet: Re: La campagne de Skrynne: Guerre à Khé Sanh   Ven 8 Juil - 13:34

Les hommes du 101ème regardaient le 4ème Brontien en train de se préparer à partir. La veille, ils leurs avaient payé un coup comme pour le verre du condamné.
"Par l'Empereur! La note du boucher va être sévère!" s'exclama le Sergent Hicks.
"Tu penses? Un type comme Godwinn ne s'inquiète pas de la vie de quelques milliers trouffions." lui répondit Vasquez alors qu'elle nettoyait son bolter lourd.
"N'empêches que ça va faire un paquet de bons gars envoyés au broyeur."
"Il n'a même pas l'intelligence d'emmener avec lui les planétaires et leurs foutus xénos." Hudson avait craché ce dernier mot comme on crache un mauvais bout de viande.
"Souriez les gars, nos chances de survie viennent de décupler car c'est le vieux Macharius qui est en charge du camp." s'exclama Apone.
"Mouais, dix fois 0 si je me souviens bien ça fait toujours nib! On va tous crever Karl." railla Hudson.
"Oui mais ça sera classe au moins!" ricana Hicks.
Les 4 sergents éclatèrent de rire.

_________________
"Un bataille  équitable c'est quoi? C'est à dix contre un avec une intense préparation d'artillerie. Si tu veux de la finesse demande à ces tapettes de Space Marines." dixit un lieutenant de la garde Impériale.
"Ah! l'odeur de l'ork brûlé au petit matin, putain que c'est bon!" Le même lieutenant après la bataille.
Revenir en haut Aller en bas
edgar pied leger
Edgar
Edgar
avatar

Messages : 1911
Date d'inscription : 06/03/2012
Age : 44
Localisation : t'aimerai bien le savoir hein!

MessageSujet: Re: La campagne de Skrynne: Guerre à Khé Sanh   Mer 13 Juil - 10:05

L’effervescence régnait dans le nouveau centre opérationnel de la base Khé Sanh. Des soldats  installaient des équipements de communications et de centre radar sous la supervision d’un technaugure. Le Colonel Macharius avait fait enlever les fauteuils luxueux et les installations inutiles pour favoriser l’efficacité au maximum.

Macharius avait réuni l’ensemble des officiers dans le CO pour un briefing matinal. Autour de la table, les deux colonels Anton Kruger du 4ème Brontien et le Colonel Jacobus Coriolis du 317ème Cadien était assis de part et d’autre de Macharius. Coriolis était plus ancien en grade que Macharius et aurait dû commander la base mais il avait laissé son commandement à un chef, de son avis, bien meilleur que lui. Le reste des officiers étaient les survivants les plus gradés des autres régiments.
L’administrateur en chef Priam Holloway assistait à la réunion ainsi que les seigneurs-commissaires de chaque régiment. Le Seigneur-commissaire Gavrillus était le plus ancien en grade et avait récupéré le commandement.
Un commandant de la flotte, du nom de Foulques entra enfin dans la salle.
« Désolé de mon retard Colonel. »
« Ce n’est rien, nous n’avions pas encore commencé. Messieurs le commandant Foulques représente nos amis de la spatiale car l’Amiral Sarvus n’a pas daigné répondre à mon invitation. »
Un grognement passa autour de la table.
« Hmm ! L’amiral Sarvus a été démis de ses fonctions après l’échec de l’opération Massue et remplacé par l’Amiral Andreus qui n’a pas pu assister à cette réunion et m’a prié de le remplacer et me chargeant de vous dire que la flotte fera tout pour vous aider. » expliqua le commandant de la spatiale.
"Ravis de l'apprendre, vous remercierez l'Amiral de ma part." dit Macharius
« Bien, nous voilà dans une merde noire mes amis et on va devoir chercher comment triompher de ces putains d’Orks. Je suis pour l’échange d’idée alors n’hésitez pas à donner votre avis sur les stratégies à employer. Mais d’abord un point de force s’impose, Capitaine Rifkin, c’est à vous. »
« Merci mon colonel…Il faut bien l’avouer la situation n’est pas brillante mais pas aussi désespérée que prévu initialement. Le décompte de ce matin fait état d’un effectif global de 3553 hommes en état de se battre et à cela s’ajoute les quelques 1250 xénos et abhumains des forces de défenses planétaires. Au niveau matériel nous disposons encore de 9 Léman Russ, de 17 chimères, 5 hellhound et 37 sentinelles de tout modèle. On pourra compter sur le soutien aérien de 6 valkyries et 3 vendettas. A cela s’ajoute les défenses de la base soit une vingtaine de batteries basilisks et de mortiers lours stormshard ainsi que 5 batterie manticore. Soit un peu plus de 35000pts selon le barême de l’adeptus administratorum. »
« A combien estimons nous les forces des peaux vertes ? » demanda Coriolis
« Entre 50 et 100000pts c’est très vague du fait du manque de reconnaissances avancées. » expliqua Rifkin.
« C’est très vague en effet. »
« Sur ce point, nous pouvons vous aider Colonel. » indiqua Foulques
Foulques inséra une puce de donnée dans le bloc mémoire et une projection holographique commença
« Nos derniers relevés orbitaux effectués en tenant compte du système de camouflage que vous aviez indiqué, nous ont permis de repérer la base ennemi. C’est très flou mais vos estimations sur le gargant sont vrai, il est de la taille des modèles warhound que les peaux vertes appellent krabouillator, en outre on estime les forces ennemis sur place à 55000pts mais à cela il convient d’ajouter 20000pts d’orks dans la jungle qui tente un contournement par l’ouest. »
« Pouvez-vous faire une frappe sur la base ? » demanda Macharius.
« L’Amiral Andreus a prévu une frappe orbital pour 0600 demain. Impossible avant en raison de condition atmosphériques défavorables. » répondit Foulques.
« Ce sera parfait commandant, remerciez l’amiral de notre part à tous. » dit Macharius.
"Il va falloir tout de même mener des missions de reconnaissance pour avoir une meilleure estimation des menaces et peut être une autre pour estimer les dégâts de la frappe orbitale." indiqua Kruger.
"Mes Brontiens sont volontaires." ajouta-t-il.
"Les cadiens également" indiqua également Coriolis.
"Vous avez raison Colonel Kruger sur tous les points. je pense que vous pouvez envoyer des scouts vers le sud-est tandis que les cadiens se chargeront du Sud-ouest. Mais je ne veux pas que vos gars prennent de risque inutile."
"Et pour la reco d'après frappe?" demanda Kruger.
"C'est de loin la mission la plus dangereuse Colonel." indiqua Gavrillus
"Tout à fait Seigneur-commissaire
"Je vais envoyer la même équipe qui les a repéré. Même si c'est des premières classes, ils ont été de tous les coups dur et avec une escouade de planétaires, ça devrait le faire. Et sinon..."
"On ne perd que quelques soldats sans nom, des abhumains et des xénos." compléta Gavrillus
"Exact."

_________________
"Un bataille  équitable c'est quoi? C'est à dix contre un avec une intense préparation d'artillerie. Si tu veux de la finesse demande à ces tapettes de Space Marines." dixit un lieutenant de la garde Impériale.
"Ah! l'odeur de l'ork brûlé au petit matin, putain que c'est bon!" Le même lieutenant après la bataille.
Revenir en haut Aller en bas
edgar pied leger
Edgar
Edgar
avatar

Messages : 1911
Date d'inscription : 06/03/2012
Age : 44
Localisation : t'aimerai bien le savoir hein!

MessageSujet: Re: La campagne de Skrynne: Guerre à Khé Sanh   Dim 24 Juil - 18:08

Le Seigneur-commissaire Gavrillus était assis à son bureau et regardait la liste des punis.
Il étudiait le dossier d'un soldat cadien qui avait fait preuve de lacheté et abattu son sergent qui voulait le renvoyer au combat.
Il signa l'ordre d'exécution en apposant son empreinte de pouce sur le bloc de donnée.
Le commissaire Cornelius Quinilli entra et se mit au garde à vous.
"Ah! Cornelius! Avez-vous fait votre choix?"
"Oui seigneur-commissaire."
Le commissaire s'avança et donna un dossier à son supérieur.
Il ouvrit le dossier et feuilleta le premier
"Spécialiste Malakai Servus du 101ème. Recommandations de votre part et de Victrus pour le débarquement et le col de cao bang."
Il tourna le dossier et tomba sur un autre.
"Artilleur Cort Zakarias du 101ème."
Il tourna encore pour découvrir le suivant
"Spécialiste Lucien Aubrey du 101ème, recommandé par vous et victrus pour le débarquement."
Il changea une nouvelle fois de dossier.
"Infirmière Jessiléa Regina du 101ème, recommandé pour bravoure à cao bang."
"Opérateur Wonder Livius du 101ème."
"Opérateur Emily Dorah du 101ème."
Il écarquilla les yeux en voyant le dossier suivant.
"L'abhumain...Ogryn Jeremy des planétaires? Sérieusement?"
"Oui monsieur. Cet Abhumain s'est très bien comporté à Cao Bang et au cas où nous ayons besoin de force de frappe."
Il changea de page
"Le ratling Notch des planétaires. Vous avez besoin de nous prendre notre cuistôt?"
"C'est avant tout un excellent tireur d'élite et le binôme qu'il a formé avec Servus a plutôt bien fonctionné."
"Le sergent Keegan des planétaires et le xéno Spit."
"Le sergent parle le xéno et est bien considéré par les xénos locaux. Son éclaireur est celui qui les a mené la dernière fois."
"Bien vous avez choisi vos troupes. Quand partez-vous?"
"Demain matin à l'aube Seigneur-commissaire."
"Bonne chance que l'Empereur vous garde."
"Merci Seigneur-commissaire, Il est avec nous."

_________________
"Un bataille  équitable c'est quoi? C'est à dix contre un avec une intense préparation d'artillerie. Si tu veux de la finesse demande à ces tapettes de Space Marines." dixit un lieutenant de la garde Impériale.
"Ah! l'odeur de l'ork brûlé au petit matin, putain que c'est bon!" Le même lieutenant après la bataille.
Revenir en haut Aller en bas
edgar pied leger
Edgar
Edgar
avatar

Messages : 1911
Date d'inscription : 06/03/2012
Age : 44
Localisation : t'aimerai bien le savoir hein!

MessageSujet: Re: La campagne de Skrynne: Guerre à Khé Sanh   Sam 30 Juil - 9:58

3 mois se sont écoulés depuis la destruction de la base Ork.
"Quelle est la situation Major?" demanda le nouvellement promu Général Macharius.
"Nous avons éradiqué le dernier clan Ork situé au sud du camp. Il ne reste plus que le clan du Boss Hogg Ki'lat pour nous poser problème." répondit le Major cadien Purvis spécialiste en renseignement.
"Quels sont ses forces?"
"Difficiles à dire mais je dirais un bon millier et cela doit augmenter. ce n'est pas un boss comme les autres celui-ci est vraiment malin, je dirai presque intelligent."
"Concernant les forces du domonion severan?"
"Nous avons découvert encore deux autres avant poste situées dans un rayon de 100km de la base. J'estime qu'il y a au moins un régiment de severan dans la région, si je me base sur le personnel des avant postes et le programme de rotation. Si c'est le cas, il y a une base cachée quelques part au nord."
"Et concernant Xanatov?"
"Rien de nouveau, il n'est plus dans le système mais il a des forces sur la planète."
"Bien parfait" conclut Macharius.
"Nous avons un autre problême, général."
"Ah quoi donc?"
"Depuis deux semaines, un sniper s'en prend à nos hommes, il abat systématiquement tous ceux qui s'aventure dans le premier anneau de protection. nul n'est à l'abris. le moral de nos troupes a chuté violemment." expliqua le Major Purvis.
"Avez-vous le moindre soupçon?"
"Au vue du calibre utilisé, je dirai un ork ou plutôt un grot. En tout cas les hommes l'appellent le fantôme car il est introuvable."
"Bien voyez avec Victrus."
"Et vous Major Donnahue?"
"Nous avons reçu les ordres officiels du GQG, les deux régiments cadiens sont fusionnés sous le commandement du Colonel Coriolis et prendra le nom de 347ème et sont relevés ainsi que le régiment Mordien et le 4ème brontien qui sont également retirés du camp pour être recomplété et sont relevés par les 125ème et 227ème de Catachan et 116ème régiment blindé Maccabien."
"Concernant le 101ème?"
"Ca c'est la mauvaise nouvelle, il est fusionné avec les fdp et prendra l'appélation de 1er Skrynne."
"Pourquoi n'as-t-il pas le droit d'être relevé?"
"Officiellement le régiment par ses exploits à mérité de devenir le 1er régiment de l'astra militarum de la planète et un nouveau 101ème est en cours de recrutement sous les ordres du Colonel Santino."
"Et officieusement?"
"Le général en chef Khumalo était un ami intime du Général Godwinn et je le soupçonne d'une basse vengeance mesquine contre vous, il ne peut rien vous faire donc il se venge sur votre régiment."
"D'accord."
"Ce n'est pas tout Général."
"Quoi de plus?"
"Nous avons reçu les ordres de déploiement du 1er de Skrynne."
"Et?"
"Il doit se déployer dans les avants postes récupérés aux séveran et reconnaître la région du Tonkin."
"Quoi! Mais il va être dispatcher dans un secteur de plus de 2000km²!"
"Oui, au mieux cela fera une compagnie par avant poste mais vraisemblablement un gros peloton pour chaque camp."
"En cas d'attaque combien de temps pour les renforcer?"
"Au mieux trois heures mais pour certains plus d'une semaine."
"en clair ils sont sacrifiés?"
"Oui je le pense, du point de vue du QG ce ne sont que quelques troufions accompagnés d'abhumains et de xénos. Rien de vital."

_________________
"Un bataille  équitable c'est quoi? C'est à dix contre un avec une intense préparation d'artillerie. Si tu veux de la finesse demande à ces tapettes de Space Marines." dixit un lieutenant de la garde Impériale.
"Ah! l'odeur de l'ork brûlé au petit matin, putain que c'est bon!" Le même lieutenant après la bataille.
Revenir en haut Aller en bas
edgar pied leger
Edgar
Edgar
avatar

Messages : 1911
Date d'inscription : 06/03/2012
Age : 44
Localisation : t'aimerai bien le savoir hein!

MessageSujet: Re: La campagne de Skrynne: Guerre à Khé Sanh   Jeu 4 Aoû - 19:07

Dans un bunker secret, une porte est gardée par deux soldats en uniforme rouge et blanc. Derrière la porte, une grande salle de briefing avec un général penché sur des projections holographiques de la planète Skrynne. Avec lui, un homme en toge blanche avec des jambes augmentiques et un colonel.
Le général clique sur une vue qui s'agrandit, c'est une vue de la région avec de nombreux points verts et quelques points rouges.
"Colonel combien jusque là?"
"Nous avons perdu 5 avant-postes et ils ont été renforcés par des troupes planétaire et élyséenne."
"Malin! Ils renforcent la détermination des planétaires avec des soldats à la ferveur assurée."
"C'est certain Général."
"Colonel, je veux que vous harceliez ces avants-postes le plus possible."
"Des nouvelles des orks?"
"Ils se sont repliés vers le Sud et se renforcent."
"Bien, vous allez vous assurer qu'ils reviennent vers les impériaux."
"Oui Général."
"Légat combien d'hommes avons nous récupérés?"
"Environ 800 impériaux principalement cadiens."
"Comment se passe l'imprégnation?"
"Elle suit son cours général. J'ai bon espoir que les premiers nous rejoignent sous une semaine."
"Parfait!"
L'on frappe à la porte, deux soldats entre encadrant le général impérial Godwinn qui semble désemparé mais en bonne santé.
"Bonjour Général Godwinn, heureux de vous voir en vie."
"Qui êtes-vous?" demanda Godwinn d'une voix beaucoup moins assurée qu'il ne le souhaitait.
"Je suis le Général Holt de la force de Severan et voici le Légat Hamon et le Colonel Leene."
"Que me voulez-vous?" la rage faisait trembler sa voix.
"Mais tout ce que vous savez, général!" répondit Holt d'un ton badin.
"Je ne vous direz rien!"
"Mais si vous parlerez, et avec joie en plus."
"Jamais!"
"Je vous assure que vous préférerez la méthode du légat à l'autre solution."
"J'ai été insensibilisé à toute forme de torture."
"Bien sur que non, certainement pas à celle-là. Je vous conjure de parler en toute liberté, je répugne à l'utiliser."
"Plutôt crevé que parler."
"Bien, si tel est votre désir, Harbath ma chère voulez-vous bien?"
D'un coin sombre, une présence se fait connaître avant de sortir et de dévoiler une Succube Eldar noir ainsi que deux soldats eldars noirs
"Non je vous en supplie pas ça!"
Le Général Holt fit un petit sourire sadique.
"Mais vous me l'avez demandé, général."
"Je parlerai Général, je parlerai."
"Je n'en doute pas Godwinn, je n'en doute pas."
Le Général severan fit un geste et le deux soldats prirent le général godwinn par les bras et le trainèrent dehors suivis par les Eldars sous les hurlements du Général Godwin.

_________________
"Un bataille  équitable c'est quoi? C'est à dix contre un avec une intense préparation d'artillerie. Si tu veux de la finesse demande à ces tapettes de Space Marines." dixit un lieutenant de la garde Impériale.
"Ah! l'odeur de l'ork brûlé au petit matin, putain que c'est bon!" Le même lieutenant après la bataille.
Revenir en haut Aller en bas
edgar pied leger
Edgar
Edgar
avatar

Messages : 1911
Date d'inscription : 06/03/2012
Age : 44
Localisation : t'aimerai bien le savoir hein!

MessageSujet: Re: La campagne de Skrynne: Guerre à Khé Sanh   Ven 5 Aoû - 10:24

Le commissaire Quinilli entra dans le bureau du Seigneur-commissaire Gavrillus, salua et se mit au garde à vous.
"Repos Quinilli, repos."
Le commissaire se mit au repos et attendit patiemment que le seigneur-commissaire finissent de signer les ordres d'éxécution de deux gardes impériaux.
"Cornelius, mon ami, j'ai une excellente nouvelle à vous annoncer."
"Le général et moi-même avons décidé de valider votre projet."
"Merci Seigneur-commissaire." répondit Cornélius Quinilli avec un sourire de requin.
"Vous avez cartes blanches quant à votre recrutement, par contre vous allez devoir jouer aux pirates sur le matériel. Vous ne pouvez pas avoir d'existences légales pour le moment puisque vous ne serez pas validés par l'administratum, ni par le général en chef. Vous comprenez?"
"Très bien Seigneur-commissaire."

_________________
"Un bataille  équitable c'est quoi? C'est à dix contre un avec une intense préparation d'artillerie. Si tu veux de la finesse demande à ces tapettes de Space Marines." dixit un lieutenant de la garde Impériale.
"Ah! l'odeur de l'ork brûlé au petit matin, putain que c'est bon!" Le même lieutenant après la bataille.
Revenir en haut Aller en bas
edgar pied leger
Edgar
Edgar
avatar

Messages : 1911
Date d'inscription : 06/03/2012
Age : 44
Localisation : t'aimerai bien le savoir hein!

MessageSujet: Re: La campagne de Skrynne: Guerre à Khé Sanh   Sam 6 Aoû - 11:44

Le Seigneur-commissaire Radéon Gavrillus entra dans le bureau de Macharius sans frapper.
"Lucius, le sergent ramené par Quinilli et son SOG a terminé de chanter." s'exclama-t-il joyeusement.
Le général était en briefing avec son aide de camp et les colonels des nouveaux régiments stationnés à Khé Sanh. Les commissaires qui accompagnaient leurs colonels regardèrent d'un mauvais oeil leur supérieur un peu trop familier à leurs goûts.
"Ah! Seigneur-commissaire vous tombez bien, le briefing commence juste." répondit Macharius d'un ton égal.
Radéon Gavrillus repris son air supérieur et fusilla les commissaires du regard et fit comme si de rien n'était.
"Désolé Général pour ce retard, je finissais l'interrogatoire du prisonnier. Puis-je?" Gavrillus sortit une puce de donnée.
"Faites Seigneur-commissaire, faites." Macharius fit un geste ample du bras.
Radéon Gavrillus inséra la puce de donné dans la machine pensante et une vidéo se lança presque instantanément.
Le sergent était attaché sur une table, le visage boursouflé et de nombreuses brûlures et marques sur son corps. La vidéo se déroule et entre les cris du Sergent les officiers présent dans la pièce entendent difficilement les aveux .
Radéon Gavrillus prit sur lui d'expliquer
"Le Sergent Waldorff est du 12ème régiment séveran qui est en poste dans la région. La base du régiment est située plus au Nord sur la crête 173. En fait, il s'agit d'un grand bunker enterré dans la crête elle-même. Le régiment séveran est commandé par le Colonel Leene et il semble qu'il y est un autre régiment stationné dans la base ainsi que de nombreux prisonniers cadiens et mordiens."
Radéon fit une pause pour s'assurer que chacun à bien compris avant de reprendre.
"Sa compagnie a eu pour mission d'harceler nos avant-postes et il n'en sait pas plus à cause de nombreux problèmes mémoriels. Il est mort il y a juste 10 minutes."
Le commissaire maccabien demanda d'un ton presque insolent.
"Pourquoi lui avoir frapper la tête, vous savez très bien que les risques d'endommagement du cerveau est trop grand."
"Nous n'avons pas frapper sa tête Commissaire Pushkas, c'est lors de sa capture qu'il a été frappé à la tête par un ogryn. Les marques que vous voyez sur la vidéo sont les réminiscences du coup qui a eu lieu 12 jours auparavant. Il est même heureux qu'il est pu parler."
"Vous...vous avez envoyer un ogryn en mission d'infiltration!!!" dit Pushkas complètement surpris.
Macharius en voyant le regard de son Seigneur Commissaire préféra expliquer. Il appuya sur une série de bouton et une liste de fichier apparu sur l'holovid
"Cet Ogryn fait partie d'une nouvelle unité, le premier Special Operation Group ou 1er SOG, sous les ordres du Commissaire Quinilli. Il s'agit d'une équipe de spécialiste, les meilleurs de toutes les unités élyséennes, brontiennes et mordiennes. Ils ont déjà accompli plusieurs missions d'infiltrations dans la région. C'est à eux que nous devons la frappe orbitale réussit sur la base ork."
"Colonel Moore, quelles sont les nouvelles de vos explorations?"
***
Cornélius Quinilli était allongé sur son lit sous sa tente lorsque un soldat demanda à entrer. Il se leva, remis sa vareuse et se regarda dans son miroir pour voir si sa mise était correcte.
"Entrez!" dit-il de son ton de commandement.
Un ratling entra et salua le commissaire.
"Bien le bonjour Commissaire." dit le ratling.
"Salut Edgar, tu as ce que je voulais?"
"Bien sûr Commissaire." Edgar sortit de sa poche une petite boîte en bois précieux marqué du sceau de l'inquisition et la donna à Quinilli.
"Voici le colis qui était destiné à l'inquisiteur Olano, des authentiques cigares de Habana, affiné selon la méthode traditionnelle de cet illustre ratling."
"Merci." fit le commissaire en sortant un cigare du boîtier et le portant à sa bouche. Il se pencha et sortit un dossier qu'il tendit à Edgar.
"Voici les dossiers des personnes que vous aviez demandés. Vous allez trouver quelques bras de levier intéressant je pense."
Le ratling le prit puis sortit un briquet et alluma le cigare.
"C'est toujours un plaisir de faire affaire avec vous Commissaire." dit Edgar en sortant.
***
Quinilli entra à la suite de Gavrillus dans le bureau de Macharius qui était plongé dans des cartes tactiques.
"Le commissaire Quinilli est ici Lucius."
"Ah! Cornélius ravi de vous voir, comment est votre équipe et vous-même?"
"On est tous opérationnel Général."
Le général ouvrit sa boite à cigare mais avant qu'il n'en propose, Quinilli le devança en sortant un étui de la poche et le tendit à ses supérieurs.
"Vous permettez, Général, C'est des Habana."
"Quoi! Mais comment avez-vous pu vous en procurer?" en prenant un cigare.
Quinilli tendit l'étui à Gavrillus qui en prit un.
"Je pense que cela à avoir avec un certain ratling du nom d'Edgar." dit Gavrillus en humant le cigare avec un sourire de satisfaction.
"Tout à fait." avoua Quinilli.
"Je devrai pendre ce foutu contrebandier mais c'est le seul à pouvoir trouver de l'amasec Kobé 20 ans d'âge sur cette putain de planète." expliqua Gavrillus en sortant une flasque et remplit trois verres posé sur une commode avant de les tendre aux autres.
"C'est certain, il a réussit à me trouver un pistolet bolter ayant appartenu à mon ancêtre." expliqua Macharius.
"Oui et ses prix ne sont pas excessif en plus." conclut Quinilli.
Entre deux bouffés de cigares, Macharius dit:
"Vous vous doutez pourquoi je vous ai fait venir, j'ai un job pour vous."
"Je dois découvrir les entrée de la base séveranne?"
"Tout à fait!"

_________________
"Un bataille  équitable c'est quoi? C'est à dix contre un avec une intense préparation d'artillerie. Si tu veux de la finesse demande à ces tapettes de Space Marines." dixit un lieutenant de la garde Impériale.
"Ah! l'odeur de l'ork brûlé au petit matin, putain que c'est bon!" Le même lieutenant après la bataille.
Revenir en haut Aller en bas
edgar pied leger
Edgar
Edgar
avatar

Messages : 1911
Date d'inscription : 06/03/2012
Age : 44
Localisation : t'aimerai bien le savoir hein!

MessageSujet: Re: La campagne de Skrynne: Guerre à Khé Sanh   Ven 12 Aoû - 12:32

-Quoi! Le théâtre aux armées et puis quoi encore! s'exclama le Général Macharius.
-Oui Général, le Seigneur Khumalo pense qu'il est bon pour le moral que le théâtre aux armées circulent pour maintenir le moral de nos troupes. Deborah Alvius et son groupe "Imperial girls" est arrivée aujourd'hui pour 15 jours et faire une série de concert. Expliqua le Major Purvis.
-Mais il croit que j'ai que cela à faire Khumalo! j'ai une bataille importante à planifier!
-Hm! Ce n'est pas tout, Il sera présent et arrivera demain à 1600 avec sa suite ainsi que l'Inquisitrice Flavia de l'ordo xéno qui est son invitée très spécial.
-Une inquisitrice! Ne manquait plus que cela, qu'est-ce qu'elle vient foutre ici celle-là!
-Purvis je n'ai rien dit, se reprit aussitôt Macharius.
-Vous disiez général, excusez-moi j'était perdu dans mes pensées, je cherchait comment planifier leurs venues. répondit Purvis d'un air amusé
-Je vous disais qu'elle sera la bienvenue et que je voulais que tout soit parfait. dit Macharius d'un ton normal.
***
-Inquisitrice Flavia, c'est un honneur de vous recevoir sur cette planète. dit le seigneur-khumalo en faisant une révérence très marquée.
Flavia tendit sa main et serra celle de Khumalo, molle et moite.
L'Inquisitrice Flavia était peut-être la plus belle femme qu'avait rencontré Khumalo mais le regard perçant de celle-ci donnait des sueurs froides au Général. L'inquisitrice Flavia était accompagnée de sa suite qui comprenait une psyker, un prêtre du ministorum et 6 acolytes, aux regards patibulaires.
-Seigneur-général, je désire rencontrer le général Macharius. dit-elle d'une douce voix.
-Macharius? Mais je pourrait certainement beaucoup plus vous informer, inquisitrice.
-Contesteriez-vous mes ordres Seigneur-général? sa voix était toujours aussi douce et semblait une véritable caresse verbale.
-Non bien entendu, quand voulez-vous le voir? Que je le fasse venir. dit Khumalo la voix tremblante.
-Je n'ai pas dit que je voulais qu'il vienne, je veux le rencontrer dans sa base. La voix de Flavia semblait s'être teintée d'une nuance d'agacement.
-Que diriez-vous de partir demain après-midi? dit Khumalo, livide.
-Ce sera parfait Seigneur-général, merci de votre coopération. Où sont mes appartements? dit-elle d'une voix à faire bander un mort.
-Sui-suivez-moi votre grâce." bafouilla Khumalo.
-Avec plaisir Seigneur-général, avec plaisir.
***
-L'inquisitrice Flavia arrive demain? s'étonna Gavrillus.
-Oui, Radéon et à mon avis elle est en chasse. expliqua Macharius.
-Tu as raison Lucius, et il est à peu près certain qu'elle a déjà des espions sur place depuis quelques temps déjà.
-M'en fout en fait de ce qu'elle veut, je dois m'occuper de raser cette base au plus vite.
-C'est une pensée dangereuse mais que je partage entièrement.
-Ouais on sera brûlé ensemble.

_________________
"Un bataille  équitable c'est quoi? C'est à dix contre un avec une intense préparation d'artillerie. Si tu veux de la finesse demande à ces tapettes de Space Marines." dixit un lieutenant de la garde Impériale.
"Ah! l'odeur de l'ork brûlé au petit matin, putain que c'est bon!" Le même lieutenant après la bataille.
Revenir en haut Aller en bas
edgar pied leger
Edgar
Edgar
avatar

Messages : 1911
Date d'inscription : 06/03/2012
Age : 44
Localisation : t'aimerai bien le savoir hein!

MessageSujet: Re: La campagne de Skrynne: Guerre à Khé Sanh   Sam 13 Aoû - 16:57

-Commissaire Quinilli, au nom de notre très saint empereur nous vous décernons l'étoile de bronze pour votre héroïsme de la côte 173. clama Radeon Gavrillus lors de l'assemblée générale.
-Commissaire Quinilli, au nom de notre très saint Empereur nous vous décernons la croix de chevalier du Warp pour avoir tué une succube dark eldar au corps à corps. déclara L'inquisitrice Flavia

Cette remise de décoration, présidée par l'inquisitrice Flavia, fut précédée d'une inspection de tenue par les Généraux Khumalo et Macharius.
Lors de l'inspection des troupes du 1er SOG, un incident survint.
-Caporal Zakarias, votre bolter n'est pas correctement nettoyé, ceci est inacceptable! S'exclama Macharius furieux.
-Quoi! Ce n'est pas possible mon Général.
-Quinilli? dit Gavrillus d'un ton grave.
-Zakarias, sortez des rangs! Je vous condamne à 100 coups de fouet pour ce manquement inacceptable. Effet immédiat.
Deux arbites arrivèrent et emmenèrent le caporal, complètement abasourdi, et il fut attaché sur la croix avant de recevoir les 100 coups de fouet.
Zakarias fut emmené, évanoui vers l'infirmerie, dans un état critique.
Lorsqu'il se réveilla, encore dans les limbes de l'anesthésiant, il trouva "Charlène" à son chevet. Celui-ci lui déclara avec son cheveu sur la langue.
-Salut Zak, tu n'as pas fini d'en chier mon pote, tu as apprécié ma dernière blague. J'ai pas fini de te faire payer mon pote!
"Charlène" sortit de l'infirmerie, non sans avoir laissé trainer sa lame sur le dos à vif de la sentinelle qui grimaça de douleur malgré l'anesthésiant.
***

Macharius avait regroupé son etat major personnel dans son bureau, il y avait là Radéon Gavrillus, Anton Purvis et Cornélius Quinilli.
-Qu'en pensez-vous Cornélius? demanda Macharius assit dans son fauteuil.
-On a une taupe à la base, mon général.
-Il est évident qu'ils ont activés le bouclier juste avant la frappe et un pourcentage inhabituel de frappe ont fait long-feux.
-C'est également ce que nous pensons. expliqua Purvis.
-Il faut le trouver par tous les moyens et si possible avant que l'inquisitrice se rend compte d'un éventuel problème. continua le Major.
-Sauf votre respect Major, si elle est là c'est qu'elle a déjà des soupçons.
-Vous avez sans doute raison, mais dans ce cas il faut que l'on trouve cet espion avant elle pour éviter les retombés malheureuses. acquiesça Purvis.
-Nous allons avoir besoin de vous et de vos hommes pour le piéger Cornélius? dit Macharius.
-Vous nous avez Général.
***
-Je peux vous parler Commissaire?
-Oui Keene, que voulez-vous?
-C'est à propos de Zakarias commissaire.
-Oui?
-Les hommes ne lui font plus confiance, monsieur.
-Hmm!
-Comprenez-moi bien on est près à vous suivre en enfer sans rechigner mais les gars ont tous peur de lui tourner le dos.
-Oui et certain comme Servus et son binôme veulent sa peau?
-Je refuse de répondre commissaire. respectueusement.
-Vous pouvez disposer Sergent, et soit dit entre nous, si je connaissais un spécialiste armes lourdes juste un peu moins bon que lui, il serait mort mais pour l'instant je n'ai que lui, alors je le garde.
-Ah! et dites à Servus qu'il fasse TRÈS attention aux tirs manqués.
***

_________________
"Un bataille  équitable c'est quoi? C'est à dix contre un avec une intense préparation d'artillerie. Si tu veux de la finesse demande à ces tapettes de Space Marines." dixit un lieutenant de la garde Impériale.
"Ah! l'odeur de l'ork brûlé au petit matin, putain que c'est bon!" Le même lieutenant après la bataille.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La campagne de Skrynne: Guerre à Khé Sanh   

Revenir en haut Aller en bas
 
La campagne de Skrynne: Guerre à Khé Sanh
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [FOW] La campagne de Mortain
» Henry VIII et la guerre...
» La Guerre Suède-Russie - On to Moscow S&T 171
» Campagne urbaine
» Campagne 40k 2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Légion Celte :: Jeux :: Jeux de Rôle :: Warhammer JdRF & 40k :: Only War-
Sauter vers: