La Légion Celte

Forum du club éponyme de jeux de rôle et figurines de Morlaix
 
AccueilPortailCalendrierFAQMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les armures

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Svenn
Maître
Maître
avatar

Messages : 623
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 32
Localisation : Là ou y a de la bière.

MessageSujet: Les armures   Dim 20 Nov - 15:31

Les armures

Dans Warhammer, il existe 3 principaux type d’armure: armure légère, intermédiaire et lourde. Ces textes sont tiré du manuel la "Tenue du guerrier"

Les armures légère:

Armure de cuir bouilli :

Le plus vieux modèle d'armure est le cuir bouilli. Ces armures sont faites à partir de plusieurs couches de cuir dont l'ensemble est trempé dans des mélanges gélatineux, généralement de l'eau avec de la cire d'abeille et de la graisse végétale ou animale. Elle est constituée de plusieurs couches de cuir. C'est une protection légère qui entrave peu les mouvements. Mais le fait qu'elle soit assez épaisse empêche de porter autre chose que des vêtements dessous. Les meilleurs modèles viennent du Mootland.

Points d'Amure (PA) : 2
Combinaison possible: aucune
Disponibilité : assez courante
Pièces possible : Corps, Bras, Jambes.
Prix : Au moins comparable aux meilleurs outils agricoles et aux vêtements de bonne qualité. Les armures de cuir gravées et ouvragées sont bien plus chères.

Amure Matelassée :

Les armures matelassée sont les modèles les plus courants de par le Vieux Monde. Elle sont présentes dans toutes les armées. Ces armures de tissus sont soit rembourrées soit multicouches. Elles ont l'avantage d'être plutôt souples, robustes, adaptables et peu onéreuses. Ces armures demeurent néanmoins une protection légère. Egalement, elles peuvent être difficile à porter par temps chaud, d'autant plus que certains modèles peuvent être assez lourd à porter (jusqu'à 10kg!). Parmi les armures matelassée, on distingue deux grands modèles : Le Pourpoint Armant (ou gambison léger) et le Gambison (ou Jacques).

Pourpoint Armant :

Cette armure matelassée légère est destinée à servir de sous-couche à des armures plus lourdes. Elle est plutôt légère et comporte souvent de nombreuses lanières pour attacher les pièces de plates. Parmi les troupes régulière de l'Empire, il arrive que des soldats assez aisés portent le pourpoint armant plutôt que « la Régulière » (cf p.4) et ceci afin de pouvoir ajouter de la maille à leur tenue.

Points d'armure : 1
Combinaisons possibles : Tout types d'armure excepté le gambison et la régulière.
Disponibilité : Assez courante.
Zones disponibles : Corps, bras, jambes, corps+bras, tête.
Prix : Généralement accessible aux classes moyennes ou fortunées. Comparable aux vêtements de bonne voir très bonne qualité si sur-mesure.

Gambison :

Le gambison est l'armure privilégiée de la piétaille. Il peut servir de protection unique comme il peut être combiné avec d'autres types d'armures. Mais il entrave
légèrement les mouvements. Le gambison possède beaucoup de surnom, Preuve du respect que la noblesse porte au bas-peuple, en Bretonnie les chevaliers nomment souvent cette armure la « Jacques » puisque souvent porté par les paysans. Bien entendu il est évident que tout les paysans se prénomment Jacques…


Points d'armure : 1
• Attribut : -5 % en Ag (cumulable avec les malus d'autres armures) si les bras et/ou les jambes sont protégés.
Combinaisons possibles : Maille ou Plate. Maille et/ou Brigandine. Maille et/ou broigne. Écaille.
Diponibilité : Courant.
Zones disponibles : Corps, bras, jambes, corps+bras, corps+bras+jambes.
Prix : Accessible à tout le monde, les plus pauvres devront néanmoins se cotiser un peu.

Uniforme Impérial « La Régulière » :

Depuis quelques années, l'Empire a développé un uniforme rembourré de bonne qualité et plutôt bon marché. Imitant les vêtements bouffants à la mode dans l'Empire, les manches bouffantes cachent un ingénieux rembourrage de laine et la superposition des couches de tissus confère une bonne protection légère. L'uniforme impérial n'est distribué qu'aux soldats professionnels de l'Empire. Il possède beaucoup de variation selon les régions, les régiments et les ressources disponibles. Cet uniforme est généralement surnommé « La Régulière » et il est presque invariablement teint aux couleurs du comté. Le rembourrage varie selon le style de chaque tailleur et surtout afin de rendre l'uniforme adaptable aux éventuelles pièces de plate qui pourraient y être ajouté. Il est de coutume que lorsque un soldat gagne une promotion, il reçoive une prime afin de remodeler son uniforme et d'acheter une pièce de plate pour l'apposer dessus. Cette prime peut être délivrée de façon exceptionnelle pour service rendu. A cause de ses spécificités et de sa qualité, l'uniforme impérial est strictement contrôlé par la législation impérial. Ainsi, voler un uniforme ou récupérer celui d'un mort est passible de pendaison.

Points d'armure : 1
Combinaisons possibles : Plate. Brigandine.
Disponibilité : Inhabituel.
Zones disponibles : Corps+bras+jambes.
Prix : L'uniforme ne peut être délivré que sur preuve d'appartenance à l'armée impériale par les tailleurs professionnels de l'armée. Il est peu cher.

Broigne :

L'armure mythique des héros et des soldats d’antan n'est composée de rien d'autre que des lamelles ou des anneaux de métal sur une tunique de cuir bouilli ou des tissus matelassés. Réputée durant le premier millénaire de l'Empire, elle est aujourd'hui tombée en désuétude dans ce pays. Cependant on peut encore croiser des aventuriers qui l'arbore fièrement ici ou là et elle reste plutôt courant en Bretonnie ainsi que dans les autres pays qui n'ont pas profité des savoirs métallurgiques des nains. La broigne est une protection épaisse qui ne peut se porter qu'avec des couches d'armures limités. Elle peut couvrir les bras comme les jambes.

Points d'armure : 1
Combinaisons possibles : Maille et/ou pourpoint armant. Maille et/ou Gambison.
Disponibilité : Inhabituelle dans l'Empire, elle demeure assez courante en Bretonnie, en Norsca, au Kislev et en Estalie.
Zones disponibles : Corps, Corps+bras, Corps+jambes, Corps+bras+jambes.
Prix : Elles sont généralement aussi chères que des vêtements de bonne qualité voir de luxe. Un mercenaire devra cotiser un peu pour pouvoir s'en offrir une.

Armures Intermédiaires :

Brigandine :

La Brigandine est un pièce de corps très courante dans le Vieux Monde, elle est plus accessible que les corsets de plates pour les soldats qui manquent de moyens. La brigandine est une superposition de plaques de métal et de cuir. Plus solide que la broigne, la brigandine est une pièce d'armure très appréciée car elle offre une protection entre la maille et la plate qui reste économique. En plus de cela elle est souvent recouverte par un tissu qui permet un port discret Ainsi beaucoup de voyageurs et autres civils l'adoptent en la portant directement sur leurs vêtements pour leur sécurité personnelle.

Points d'armure : 2
Combinaisons possibles : Maille et/ou pourpoint armant. Maille et/ou Gambison.
Disponibilité : Assez courante.
Zones disponibles : Corps.
Prix : Une brigandine est généralement un peu plus chère qu'un vêtement de luxe.

Cotte d'écailles :

Simple à fabriquer et efficace, la cotte d'écailles fut longtemps la protection ultime des meilleurs guerriers du Vieux Monde avant l'avènement de la maille et de la plate qui l'éclipsèrent complètement. Ce type d'armure sombra dans l'oubli durant presque un millénaire. Mais depuis les années 2510 elle réapparaît petit à petit et se diffuse dans l'Empire depuis la ville de Nuln. Des expériences menées par les autorités de Nuln auraient en effet prouvé que l'écaille est sans doute l'une des armures avec le meilleur rapport protection-prix. Par rapport à une cotte de mailles une cotte d'écailles est un peu moins souple et protège moins des coups d'estocs, elle est cependant plus simple à produire et protège davantage des coups de taille.. Ainsi, le guet des quartiers riches de Nuln et quelques régiments de la cité en sont maintenant équipé.

Point d'armure : 2 (passe à 3 si sous couche)
Attribut : -10 % en Ag si les bras et/ou les jambes sont couverts. Cumulable avec les malus d'autres armures.
Combinaisons possibles : Certaines cottes d'écailles possèdent un renfort en cuir qui compte comme un pourpoint armant sinon vous devez obligatoirement vous procurer une armure de sous-couche entre un Pourpoint armant ou un Gambison.
Disponibilité : Si à Nuln la cotte d'écailles demeure tout de même assez inhabituelle, elle est encore plus rare dans les autres régions du Vieux Monde.
Zones disponibles : corps, corps+bras, corps+jambes, corps+bras+jambes.
Prix : le fait que n'importe quel forgeron puisse produire des écailles et en fasse une cotte rend son prix assez bas et cela malgré sa rareté. Une tunique complète coûtera généralement moins chère que son équivalent en maille.

Cotte de Mailles :

Si il y a bien une armure qui a fait le tour des grandes nations du Vieux Monde, c'est la cotte de mailles. Indépassable avant l'apparition de la plate, elle reste dans nombre de nations l'armure privilégiée des combattants d'élites. La cotte de maille est en effet la protection la plus efficace si l'on omet la plate. Souple et plutôt fine, elle permet une bonne polyvalence d'usage des champs de batailles jusqu'à être portée dans la rue pour s'assurer d'une protection personnelle. Ses seuls défauts sont une mauvaise répartition du poids qui entrave légèrement les mouvements et un coût élevé à cause du temps de fabrication.

Points d'armure : 2
Attribut : -10 % en Ag si les bras et/ou les jambes sont couverts. Cumulable avec les malus d'autres armures. Le malus descend à -5 % si la cotte est sur mesure.
Combinaisons possibles : Pourpoint armant. Gambison. Brigandine. Plate. Contrairement à une cotte d'écailles, une cotte de mailles peut se porter seule sur des vêtements simples sans sous-couches matelassée.
Disponibilité : Assez courant.
Zones disponibles : Tête, corps, jambes, corps+bras, corps+bras+jambes, tête+corps+jambes, tête+corps+jambes+bras.
Prix : Un haubert complet peut se commander sur mesure mais coûtera très cher (généralement autant que deux chevaux de selles). Cependant on peut acheter des pièces d'occasions à moins cher, mais généralement la maille reste l'armure la plus onéreuse après la plate.

Les manches courtes et jambes courtes :

Souvent, les cottes peuvent avoir des manches courtes ou des jambières courtes, à ce moment là, divisez par deux la protection où se trouve la manche courte en arrondissant à l'inférieur. De fait, vous pouvez considérez que les gambisons courts protègent désormais à la manière d'un pourpoint armant et que les manches peuvent supporter de l'écaille ou de la maille (courte) et des pièces de plates adéquat (spalières et/ou canons de bras, cuissot pour les jambes courtes). Egalement, dans le cas des armures intermédiaires et matelassées à manche courte, il faut estimer que les manches courtes n'entravent pas les mouvements comme peuvent le faire les manches longues et donc qu'elles ne confèrent aucun malus.

Exemple : Une chemise de maille à manches courtes ne donne qu'une PA de 1 pour bchaque bras mais ne confère pas le malus de -10 % en Ag.

Amure de Plate :

Dans le Royaume des armures, la plate est la Reine. Faites d'acier, ces armures et leurs pièces sont les plus résistantes que l'on peut trouver. Très modulable et très résistantes, les pièces de plates sont bien moins encombrantes lorsqu'elles sont articulées ensemble. Une armure entièrement conçue en plate s'appelle un harnois. Les pièces de plates sont très chères et un harnois n'est accessible qu'aux gens les plus riches. Les harnois de plates sur mesure ne sont produit que par les meilleurs armuriers Impériaux grâce aux secrets transmis par les Nains. Les autres armuriers se contentent de fournir des armures faites de plusieurs pièces aux jointures imparfaites. Dans ce dernier domaine, les Tiléens sont aussi bons que leurs homologues Impériaux. On distingue 3 catégorie d'armure de plate. « Les pièces simples », « les pièces complexes » et le « Harnois complet ».
Revenir en haut Aller en bas
 
Les armures
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» contrôleur de drones et armures Stealth
» les plus belles armures artilleurs
» Conversions d'Exo-armures
» Armures luxonnes et kurzicks de base
» Armes et armures

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Légion Celte :: Jeux :: Jeux de Rôle :: Warhammer JdRF & 40k :: Warhammer-
Sauter vers: