La Légion Celte

Forum du club éponyme de jeux de rôle et figurines de Morlaix
 
AccueilPortailCalendrierFAQMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ils sont de retour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
edgar pied leger
Edgar
Edgar
avatar

Messages : 1960
Date d'inscription : 06/03/2012
Age : 45
Localisation : t'aimerai bien le savoir hein!

MessageSujet: Ils sont de retour   Mer 28 Mar - 18:43

Olaf courait à perdre haleine, de temps en temps il jetait de rapide coup d’œil derrière son épaule. Ses poumons le brulaient, mais il puisait dans ses maigres ressources pour fuir le plus loin possible.

Le jeune garçon de huit ans sortit enfin de la forêt pour déboucher sur une plaine enneigée, il ne lui restait que quelques mètres à parcourir et il serait en sécurité dans la maison du vieux Horn. Mais il pouvait les entendre nettement maintenant, juste derrière lui.

A bout de force, l'enfant s'écroula et dans un dernier effort surhumain hurla dans le vent glacial de ce début d'hiver. "A l'ai...............................de" mais sa voix fut, comme un craquement de branche, étouffé par le souffle du vent hivernal.

"Par THOR! Tu as entendu quelques choses?" demanda le vieux hirdmen à son chien. celui-ci le fixa avec ce regard désespéré qu'ont parfois les animaux.
"Je vais quand même jeter un coup d’œil. Tu fais un piètre gardien." lança le vieillard avec un sourire.
Malgré ses soixante et quelques hivers le vieux Horn avait encore tous ses sens en alerte. Il sortit sur le pas de la porte et les vit se jeter sur l'enfant.

"Par Odin" rugit Horn en prenant ses deux épées, il en gardait toujours deux près du pas de la porte. Le vieil homme ne marqua aucune hésitation en se ruant à l'attaque. Il n'avait que pour seul vêtement sa chemise en toile et une paire de braie.
Le Hirdmen abattit avec force ses deux lourdes épées sur le plus proche de lui. Celui-ci s'effondra dans un râle.
Les autres se retournèrent aussitôt et le regardèrent avec leurs regards d'êtres surnaturelles.

"Voyez cela je vois mon père, voyez cela je vois ma mère" hurlait le vieil homme en tuant celui qui s'approchait.
A un contre quinze, l'expérimenté hirdmen, le fidèle garde de Rurik, ne se faisait aucune illusion.
"Voyez cela je vois mes frères, et mes sœurs" il en abattit encore deux autres.
"Et tout mes ancêtres, qui se lèvent et m'appelle" d'un geste meurtrier il décapita encore l'un d'entre eux et navra un autre de son épée.
"et me demande de prendre place à leurs côtés dans le palais de VALHALLA" les deux suivants n'eurent pas le temps de réagir lorsqu'il les tua.
Mais soudain il ressentit une violente douleur dans le dos, il baissa les yeux et vit la pointe d'une lance qui sortait de son ventre.
Il leva alors les yeux juste à temps pour voir une hache s'abattre sur lui. Dans un geste réflexe, il planta ses deux épées sur celui qui venait de le tuer.
Celui-ci s'effondra, les deux épées plantées dans le ventre.

Le dernier des neufs que le vieux HORN venait de tuer.

Son chien qui dans le même temps venait d'en tuer un, rampa à côté de lui et mourut peu de temps après lui.
La plaine enneigée était recouverte de sang du combat épique qui venait de se jouer. ils disparurent aussi vite qu'ils étaient venus.

Le vent souffla de plus en plus fort, et se changea bientôt en un puissant blizzard, qui souleva la neige et fit disparaître les traces du massacre qui venait de se produire.

Non loin de là, Gudeilf approchait de la maison de son père, cela faisait longtemps qu'il ne l'avait pas vu et il avait hâte de le revoir. Il s'étonna de ce blizzard si soudain et hâta le pas.

Emmitouflé dans ses lourdes peaux, il crut entendre comme un murmure dans le vent, ce n'était pas rare d'avoir de telles illusions mais ce murmure avait une voix féminine très douce qui disait, il en était certain:
"Là où les braves vivent à jamais."

_________________
"Un bataille  équitable c'est quoi? C'est à dix contre un avec une intense préparation d'artillerie. Si tu veux de la finesse demande à ces tapettes de Space Marines." dixit un lieutenant de la garde Impériale.
"Ah! l'odeur de l'ork brûlé au petit matin, putain que c'est bon!" Le même lieutenant après la bataille.


Dernière édition par edgar pied leger le Jeu 29 Mar - 18:02, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
edgar pied leger
Edgar
Edgar
avatar

Messages : 1960
Date d'inscription : 06/03/2012
Age : 45
Localisation : t'aimerai bien le savoir hein!

MessageSujet: Re: Ils sont de retour   Mer 28 Mar - 18:58

"Père tu es là?" demanda Gudeilf

Le jeune Hirdmen s'étonnait de voir la maison ouverte et les vêtements de son père encore là. nul trace de lui ou de son chien. C'était aussi curieux que ce blizzard qui s'était terminé aussi vite qu'il avait commencé.

Il ressortit dehors pour constater que la nuit était désormais claire. il leva les yeux au ciel et vit une étoile filante zébrer le ciel. "Freyja est venue chercher son lot de guerriers" dit-il tout bas. Puis il murmura machinalement une prière pour les morts.

Ce soir un brave dormira à Sessrùmnir, le palais des braves de Freyja où la déesse règne au milieu des valkyries.
Il s'entrainera dans Folkvangr le champ de bataille au milieu des meilleurs guerrier.

Gudeilf rentra et ne vit pas les épées que son père dissimulait près de la porte alors il se retourna et sortit dans la pénombre. Après quelques mètres il trouva les corps d'un enfant déchiqueté et du chien de son père.

Gudeilf fixa les étoiles et n'éprouva aucune tristesse car désormais son père vivrait à jamais...


spécial dédicace pour Konrad

_________________
"Un bataille  équitable c'est quoi? C'est à dix contre un avec une intense préparation d'artillerie. Si tu veux de la finesse demande à ces tapettes de Space Marines." dixit un lieutenant de la garde Impériale.
"Ah! l'odeur de l'ork brûlé au petit matin, putain que c'est bon!" Le même lieutenant après la bataille.
Revenir en haut Aller en bas
edgar pied leger
Edgar
Edgar
avatar

Messages : 1960
Date d'inscription : 06/03/2012
Age : 45
Localisation : t'aimerai bien le savoir hein!

MessageSujet: Re: Ils sont de retour   Dim 8 Avr - 19:51

Gandalf ne décolérait pas, d'un coup de pied rageur il projeta le tabouret sur l'une de ses esclaves qui passait par là, celle-ci fut sonné par le coup et s'effondra lourdement sur la terre battue de la maison longue. Elle vit à peine les poings de son jarl s'abattre sur elle.
C'est dans ces moments là que Gandalf méritait son surnom de fou, il ne se contrôlait plus, on eu dit l'un de ses berzerkir enragé.
Thorfinn, son conseiller, attendait patiemment que son jarl se calme. Il faut dire qu'il venait d'apprendre que son cher fils manigançait une attaque des villages du Nord, ceux de Thodolf et de Snorri dans les mois à venir. Wulfryk avait enfreint une consigne stricte et avait des idées de grandeur. Il avait engagé une sorcière suédoise pour mettre le chaos dans le Nord en vue de sa campagne. C'était diablement malin et si Gandalf était un temps soit peu sensé il aurait profité de l'occasion pour faire la même chose. mais Thorfinn savait que le vieux fou ne le ferait pas, il était adepte des assauts directs et sûrement pas de subtilités de la sorte.
"Seigneur, pouvons-nous parler maintenant" demanda-t-il avec toute la déférence possible. Il fit un signe à deux esclaves d'évacuer le corps de la pauvre esclave qui ne faisait plus que des gargouillis immondes.
"Comment as t'il osé? Je lui avais dit de ne pas bouger!" hurla gandalf en prenant sa corne d'un geste brusque. Il la plongea dans le tonneau d'hydromel et bu l'alcool d'une longue rasade.
"C'est le moment de profiter de l'occasion Jarl." dit Thorfinn.
"Et Pourquoi?" demanda le fou en se resservant une corne.
"Bulwyf va devoir s'occuper de ça chez lui et va certainement vouloir en profiter pour s'allier les clans du Nord." expliqua Thorfinn.
"Ah! du coup ils vont s'allier avec lui et ils seront encore plus nombreux." pesta Gandalf en vidant une autre corne.
"Oui, si vous lui laisser le temps! seigneur. Il ne pourra pas être au Nord et au Sud à la fois." expliqua lentement Thorfinn.
"Et alors?" dit Gandalf, il vida une quatrième corne d'hydromel
A la vitesse où gandalf éclusait l'hydromel, il serait bientôt ivre mort, aussi Thorfinn continua à expliquer en tachant de masquer son agacement.
"Il ne pourra pas contrer deux attaques simultanées, seigneur. Il va sûrement rallier les clans du Nord et chercher à contrer Wulfryk dans la plaine devant le village de Thodolf mais il sera à un contre trois, Il aura besoin de ses hommes et de ceux de Wulfgar, si vous attaquez Gunnar dans le même temps, le borgne ne pourra pas tenir. Cela vous ouvrira la route du Nord et du village de Wulfgar." Thorfinn se demanda s'il n'avait pas fait de trop longues phrases et si le vieux fou avait compris.
Gandalf ne répondit pas, il buvait sa corne avec un calme inquiétant. le conseiller avait appris depuis le temps à se méfier de ce calme.
"Mais si Bulwyf bat Wulfryk? Il pourra me tourner et me prendre à revers." La voix de Gandalf était froide comme la glace.
"Quoiqu'il arrive, il sera à un contre deux au mieux et n'oubliez pas que nous avons des hommes à nous dans le Nord, cela ne sera pas facile pour lui de rallier tout le monde. De plus Wulfryk est un excellent tacticien, il ne sera pas facile à vaincre."dit Thorfinn. "Ce qui n'est pas ton cas espèce de cinglé!" se retient-t-il de dire de justesse.
"On va faire comme cela" dit Gandalf en tendant sa corne à une esclave.
L'esclave débarrassa la corne de Gandalf et sortit de la pièce en silence.
"J'aimerais plus de certitude, as-t-on des nouvelles de nôtre traître qui est chargé de tuer Bulwyf?"
"Non, nôtre homme est malin, il attend sans doute le bon moment pour frapper." répondit Thorfinn.
L'esclave se hâta de sortir et de prévenir Arn, son petit frère, celui-ci travaillait dans un champ comme tous les esclaves.
"Arn, tu vas te dépêcher de rejoindre le seigneur Gunnar et lui expliquer ce que je vais te dire..."

_________________
"Un bataille  équitable c'est quoi? C'est à dix contre un avec une intense préparation d'artillerie. Si tu veux de la finesse demande à ces tapettes de Space Marines." dixit un lieutenant de la garde Impériale.
"Ah! l'odeur de l'ork brûlé au petit matin, putain que c'est bon!" Le même lieutenant après la bataille.
Revenir en haut Aller en bas
edgar pied leger
Edgar
Edgar
avatar

Messages : 1960
Date d'inscription : 06/03/2012
Age : 45
Localisation : t'aimerai bien le savoir hein!

MessageSujet: Re: Ils sont de retour   Dim 8 Avr - 20:15

Wulfryk était debout devant la table, il avait posé la carte de la région dessus, il regarda ses hirdmens un par un droit dans les yeux.
Enfin il prit une inspiration et dit
"Normalement mon père est au courant de mon projet, l'espion que Thorfinn a placé parmi vous lui a sûrement dit" en disant cela il regardait spécifiquement Hrolf. Il fit un hochement de tête et Harald l'un de ses berzerkr enfonça sa hache dans le crâne du malheureux.
"Thorfinn va conseiller d'attaquer Gunnar pendant que j'attaque à l'Est. Les espions que Gunnar a placé chez lui, vont l'avertir de l'assaut. le borgne va donc demander de l'aide à ses alliés pour contenir l'assaut. Bulwyf va devoir se séparer d'hommes de valeur. Mais il n'est pas stupide, il a du s'apercevoir de cela également et il sait qu'il ne peut pas trop se découvrir et que je vais attaquer dans le Nord pour le tourner. Il va donc vouloir rallier les troupes des villages du Nord pour me bloquer. Il va sûrement allez voir Thodolf pour lui en parler. Nous pouvons donc supposer qu'à l'heure actuelle, il a rallié Thodolf et est au courant de nos manœuvres grâce à la capture des mercenaires suédois." Wulfryk s'arrêta un instant pour boire un verre d'eau.
"Seigneur, cela veut dire que vôtre plan est éventé." demanda l'un de ses hommes.
"Pourquoi crois-tu que j'ai envoyé la sorcière sur place 6 mois avant attaquer?" sourit Wulfryk.
"Vous vouliez qu'il le sache?" répondit le même homme.
"Précisément." conclut Wulfryk avec son sourire carnassier...

_________________
"Un bataille  équitable c'est quoi? C'est à dix contre un avec une intense préparation d'artillerie. Si tu veux de la finesse demande à ces tapettes de Space Marines." dixit un lieutenant de la garde Impériale.
"Ah! l'odeur de l'ork brûlé au petit matin, putain que c'est bon!" Le même lieutenant après la bataille.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ils sont de retour   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ils sont de retour
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Blog] Les Angels of Last Resort sont de retour...
» Les Lapins Crétins sont de retour sur 3DS !
» Les TAU sont de retour !
» Les X-Nem sont de retour !!
» Ils sont de retour à la maison...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Légion Celte :: Jeux :: Jeux de Rôle :: Yggdrasil-
Sauter vers: