La Légion Celte

Forum du club éponyme de jeux de rôle et figurines de Morlaix
 
AccueilPortailCalendrierFAQMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rapport de bataille de la chasse au Bébés Phoque du 31 Mai et 1er Juin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Rapport de bataille de la chasse au Bébés Phoque du 31 Mai et 1er Juin   Ven 27 Juin - 15:19

Nain      /  Comtes Vampire    VS   Orques    /   Guerriers du Chaos
Empire /  Hommes Lézards    VS   Démons  /   Elfes Noirs

Composition d’armée :  
- 3 000 points par joueur
- donc règles de grande armée
- pas de personnages spéciaux (ex chez les démons : Skarbrand personnage nommé est un personnage spécial alors que le buveur de sang n'en n'ai pas un)
- les points de seigneurs et des héros sont répartis sur l’ensemble de l’équipe, ce qui veut dire que 1500 pts de seigneurs et 1500 pts de héros sont à répartir sur l’ensemble de l’équipe…

Ex : un joueur peut avoir 1000 pts de seigneurs, 1000 pts de héros et toujours 750 pts minimum de base et 250 points à répartir sur du spécial et rare le tout pour 3000 points maximum et
L’autre joueur aura maximum 500 pts de seigneurs, max 500 pts de héros 750 mini de base, 1500 pts max de spécial et 750 pts maxi de rare et le tout pour 3000 points maxi.

Règles générales :
- toutes les alliances sont considérée comme fiables pour toute la partie
-  toutes les règles spécifiques aux alliances de chaque LA ne sont pas prisent en compte (ex : malus de dissipation pour les nains…)
- déroulement de la phase de magie :
. Chaque joueur dont c’est le tour désigne chacun un adversaire différent, il interagira uniquement avec lui durant toute la phase (même pour les PAM), bien-entendu une déviation peut atteindre les autres joueurs…  et on l’on peut lancer un sort d’amélioration sur son allié.
. Chaque joueur lance 2d6 pour les vents de magie, et détermine les dés de pouvoir et de dissipation avec son adversaire désigné.

- Un planning est fourni pour pouvoir terminer le scénario, afin d’obliger pousser à rester concentrer, rester présent, se décider rapidement, ou tout autre raison… des pénalités seront appliquées au début du tour suivant, qui sera la version renforcée du sort TORNADE du domaine des cieux sera lancé sur une unité de chaque joueur dont c’était le tour et bien-entendu non dissipable…


Scénario de la Chasse au Bébé phoque :




Les armées se déploient selon les règles de la bataille rangée dans leur zone de 12ps.

Les 5 bébés phoques sont placés sur la diagonale de la table (cf le plan)
Les bébés phoques sont traités en tout point comme des unités ennemies, ils ne peuvent être pris pour cible par aucun tir ou sort et sont indestructibles.
Au début de chaque tour de joueur si une unité se trouve dans un rayon de 6ps, le bébé phoque se déplacera d'1d6ps à l'opposé de l'unité la plus proche, il s'arrêtera à 1ps de toute unité ou élément infranchissable.
La seule manière de capturer un bébé phoque est de le charger! un bébé phoque fuira toujours d'1d6ps en réponse à la charge. Il ne traversera jamais d'unité s'arrêtant à 1ps d'elles.
Seules les unités de 5 figurines minimum (3 pour les rangs monstrueux) peuvent capturer un bébé phoque.

Si la distance de charge est suffisante pour rattraper le bébé phoque l'unité le capture de la même manière qu'elle aurait rattrapée une unité en fuite.
Une fois un bébé phoque capturé la seule manière pour l'adversaire de le récupérer est de démoraliser ou détruire l'unité le possédant au corps à corps, l'unité victorieuse capture alors automatiquement le bébé phoque.
Une unité qui fuit, quitte la table ou complétement détruite au tir ou à la magie relâche automatiquement son bébé phoque qui bouge immédiatement d'1d6ps à l'opposé de l'unité la plus proche.
Seule une unité de 2 figurines (1 pour les rangs monstrueux) peut transporter un bébé phoque sinon elle le relâche et s’éloigne de 1d6 ps.
Etant donné sa chair tendre et gouteuse un monstre, une bête de guerre et bête monstrueuse,  ne sont pas autorisés à capturer un bébé phoque.
De même la nature acrophobe des bébés phoques ne permet pas aux unités disposant de la règle vol ou planeur de les transporter par les airs… mais peuvent le faire au sol.
Chaque unité ne peut posséder qu'un seul bébé phoque et ne peut pas faire de marche forcée.

Règle des  portails :  
- une unité ne peut pas rester au contact d’un portail et sera repousser automatiquement à 1ps de celui-ci.
- une unité ne peut pas atteindre un portail en marche forcée.
- une unité arrivant au contact d’un portail dans la zone de déploiement de l’adversaire, celle-ci est téléporté automatiquement au centre du portail en vis-à-vis de la table et continuera son mouvement restant dans sa zone de déploiement dans la même direction.
- si une unité a un bébé phoque en passant le portail, l’équipe marque 4 points et le bébé phoque disparait.

La partie dure 6 tours, l’équipe possédant le plus de points de victoires à la fin de la partie est déclaré vainqueur. En cas d’égalité, on prend celui qui a le plus de point dans l’embut, si encore égalité on continue dans l’ordre ci-dessous pour départager :

Les points de victoire sont en fin de partie :
- 4 pts : bébé phoque emmené dans l’embut  
- 3 pts : bébé phoque possédé en zone de déploiement adverse
- 2 pts : bébé phoque possédé en zone neutre
- 1 pts : bébé phoque possédé dans sa zone de déploiement
- 1 pts : pour un général ennemi tué
- 1 pts : pour une grande bannière détruite
- 1 pts : pour une unité annihilée



Déroulement des 2 jours :

Samedi  31 mai :
- 10h00 Arrivée au club
- 10h30 Installation des tables et des décors
- 11h00 Explications du scénario
- 11h30 déballage des figurines
- 12h00 Repas
- 13h30 Déploiement
- 14h30 Tour 1 équipe 1
- 16h00 pause
- 16h15 Tour 1 équipe 2
- 17h45 pause
- 18h00 Tour 2 équipe 1
- 19h30 Repas
- 21h00 Tour 2 équipe 2
- 22h30 Fin de la journée

Dimanche 1er juin :

- 10h00 arrivée au club
- 10h30 Tour 3 équipe 1
- 11h30 pause
- 11h45 tour 3 équipe 2
- 12h45 repas
- 14h15 tour 4 équipe 1
- 15h00 tour 4 équipe 2
- 15h45 pause
- 16h00 tour 5 équipe 1
- 16h45 tour 5 équipe 2
- 17h30 pause
- 17h45 tour 6 équipe 1
- 18h15 tour 6 équipe 2
- 18h45 fin
- 19h00 rangement et nettoyage


Errata:


- interdiction d'utiliser la forteresse pliable sur l'ensemble du plateau de jeu[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Listes d'Armées   Ven 27 Juin - 15:20

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rapport de bataille de la chasse au Bébés Phoque du 31 Mai et 1er Juin   Ven 27 Juin - 16:52

Reportage de guerre de Monsieur Le Comte


Il y a des références, à vous de les trouver !
Avis à la population ! Avis à la population


L'Empereur Karl Franz pour célébrer le mariage de son 12ème fils, proposa une gigantesque Chasse aux bébés phoques, qui sont en réalité des automates animés par la magie. Cet événement attire les foules de la population impériale, mais pas uniquement.
Chaque année, après les épreuves éliminatoires, seules 4 factions ont un accès à cette chasse. Pour l'édition de cette, les vainqueurs de cette épreuve sont : l'armée favorite de l’Empereur, la Garde du Général Arno von Luckem , les vils Druchiis menées par la Sorcière Suprème Mazdraelle Kha'Lyzor , les infâmes Démons de la Gardienne Vilentis Korr'Ezyn et enfin l'armée de Votre Serviteur , mené par Edward von Morgulis dit «Le Versatile». Pour l'armée Impériale, le principe était simple : démontrer a tous la grandeur du culte de Sigmar . Ils gagnèrent comme alliés, les Druchiis , qui avaient vu en eux une source potentielle de nouveaux esclaves à capturer pendant le tumulte de la bataille . Les 3èmes qualifiés furent les Démons, devant s'allier avec les 4èmes, la Horde de non-morts de l'ambitieux Vampire.
Dans un de ces rares moments d'humanité, mon maître fit preuve de diplomatie avec le général Démoniaque en acceptant de lui laisser livrer bataille au gros des troupes Elfes Noirs , pour les corrompre du culte sadique de Slaanesh et de leurs rites infâmes . Pour être honnête, Sir Edward voulait surtout ne pas croiser de nouveau le chemin, de ces monstres sanguinaires dont le goût du massacre n’a aucune limite. Pour l’Empire, le choix de leur allié s'est fait assez vite, seuls les Druchiis avaient une apparence humanoïde vivante, malgré leurs rites plutôt sanglants.


Soudain, le tocsin se mit à retentir à travers l'arène de combat, mon tuteur m'indiqua le commandement d'un régiment de soldats trépassés, tandis que lui commandait un groupe des victimes de la Peste Noire. Après une certaine agitation entre les rangs morts-vivants, une vague de magie pure émanant des chevaliers écarlates fit comprendre que lorsque le chef parle, on l'écoute !!
« Si nous sommes ici, ce n'est pas uniquement pour participer à cette farce impériale, mais pour les exterminer tous jusqu'aux derniers, qu'ils soient humains ou elfes. Comté par comté, province par province, je les réunifierais tous sous ma bannière, et là ils devront reconnaître ma..........euh...notre supériorité sur leurs misérables existences et leurs stupides querelles. Je préfère m'arranger du partage du monde avec des êtres de mon statut tels que les Démons. Cela permettra.......»
A ce moment, un vieux soldat mort de mon régiment avec peu de discrétion sortit :
-«Ça va les chevilles, ah suis-ci avec ses idées de grandeur»
-«Qui ? Qui as osé m'interrompre ?»
- «Mon sergent évoquait la puissance du Tank à Vapeur, très cher Maître. Je tiens à m'excuser pour cette interruption.»
-«Ogdar , que cet incident soit clos . Vilentis, préparer vos soldats, nous marcherons et écraserons ces vermines d'ici peu. Vous avez entendu ?
Tel un chœur cacophonique, les soldats de chair et ceux d’éther, entonnèrent :
COALITION ! DESTRUCTION !
Au même moment, tel un écho, on entendit telle la voix d'un seul homme :
LES ENNEMIS DE L'EMPIRE DOIVENT PERIR.


L'affrontement était imminent.......................


TOUR 1:


Par un subtil subterfuge, notre armée prit l'avantage en entamant les hostilités. Grâce a une vélocité peu commune, les Squelettes du flanc gauche récupérèrent un bébé phoque (Charge double 6).
Mon Maître, Xan'Dar avait étudier les forces impériales et leur puissante artillerie, c'est pour cette raison qu'il décida de ramener à la vie de nouveaux soldats et emplir les morts d'un vitesse accrue grâce au Grimoire impie de la Machine Mortis , char-cercueil de son arrière-grand-père, un puissant sorcier .
De l'autre côté, j'aperçus le Prince Leucémius Pestilis tentant d'affaiblir la résistance ennemie sans grand succès. Ces canons écarlates projetant des boulets incandescents me fascinaient par leur capacité de destruction. Malheureusement , les servants de ces incroyables machines vit le canon rougir très violemment puis des plaques de métal fut projetés sur les flancs .Au loin du champ de bataille , le monstre arachnide de chair et de métal voulant à sa façon déclarer sa flamme à deux demoiselles elfes noires folles furieuses , finissant en cendres.
En plein milieu du marais, les séides de Tzeench voulurent abréger le destin d'une troupe d’Arquebusiers, qui par génie récupérèrent un liquide étrange coulant sur la peau de leurs camarades brûlés. Ils se rendirent compte que ce liquide apportait des capacités régénératrices.
J’aperçus les folles Furieuses récupérer un phoque, secondées de près par les Gardes de Naggaroth .La Sorcière Elfe Noire tenta de transcender la volonté des Furies pour matérialiser cette Force mais ce fut un échec. Le Sorcier Impérial tenta d'aveugler mon Maître et ses Chevaliers sans réussite, le succès revint à leur Prêtre-combattant qui emplit de ferveur ses soldats.
Postés en embuscade, les furtifs cavaliers Druchiis éliminèrent deux gardes d’Edward d'un carreau entre les deux yeux, tandis que du côté Démoniaque, je vis Leucémius Pestilis se prendre une rafale de plombs du redoutable Feu d'Enfer et un tir de Baliste Elfe noire, sur les genoux, la fin pour lui était proche, encore plus pour les 2 soldats de Khorne , victimes des terribles Arbalétriers .
De concert, les troupes d'Arquebusiers arrachent un bras à une des Bêtes roses difformes, proches du Marais.




Tour 2:


Kurvag, le chien de garde et le régiment expert en capture de Bébé phoque, profitèrent du manque de manœuvrabilité proche d'une masure pour charger le Général Impérial et ses chevaliers endurcis.
Une des unités de loups de Sir Edward chargèrent les Épéistes humains tandis que les berserks du Dieu du Sang impactèrent respectivement les Arbalétriers et les Gardes Noirs. Ce qui me choqua le plus est le sourire et le regard de démence dans les yeux des Furieuses elfes, léchant leurs poignards.
Si l'un des canons incandescents refit sauter des plaques de métal, l'autre fut a deux doigts de réduire en cendres, la machine infernale à 10 tubes de l’Empire.
Leucémius eu la force de rendre les attaques des loups cadavériques empoisonnés.
Le plus drôle fût de voir le visage des Gardes Noirs blêmir, comme s'ils étaient victimes de terribles hallucinations, sous l'influx de Vilentis .
Les serviteurs de Khorne découpèrent et immolent trois Arbalétriers, qui souhaitant fuir une mort certaine, aperçurent les Furies, qui elles les torturaient pour désertion, ce qui à mon avis, à expliquer un courage si invraisemblable (double As) des Arbalétriers, se disant que quitte à mourir, le plus rapide serait le mieux.
Les autres Sanguinaires décimèrent quelques Gardes sans effrayer plus que ça les vétérans de la guerre. Les pauvres loups, malgré le soutien Démoniaque, n'ont pu tenir face à la discipline Impériale.
Malgré une victoire morale de l'impact combiné, Kurvag fut sévèrement blessé par l'arme magique d'Arno von Luckem (Cinq 5 sur 7 dés pour blesser OMG) .

Juste en face de nous, la troupe d' Hallebardiers capturèrent un Bébé phoque, les chevaliers sur Demi-Griffons percutèrent les terribles Juggernauts.
Le Maitre Druchii, d'un vol majestueux, engagea les hostilités avec les Incendiaires tandis que les Epeistes du prêtre capturèrent un phoque.
C'est bizarre, j'ai l'impression d'avoir oublié un léger détail, Ah oui, mon Maître et sa Garde se font percuter de plein fouet par le capitaine Aldar von Luckem et ses Chevaliers. Le seul bruit qui me sortit de mon hébétement devant cet impact qui n’aurait jamais dû avoir lieu, fut le Boum qui suivit une fumée noire, résultat de l'implosion d'un Canon Impérial malgré le soutien de l’ingénieur, désemparé devant la maladresse des Servants. Ceci ne fut (de canon?^^) que le début d'une longue série de bourdes des Servants impériaux, et un problème n'arrivant jamais seul, un second bruit retentit depuis le Tank à Vapeur, dont le canon de coque ne fit échapper qu'une fumée noire épaisse. L'artillerie elfique fit preuve de plus de réussite en achevant Leucémius d'un tir en pleine tête grâce à l'une des Arbalètes géantes.
Lors des affrontements, le Général Arno ne sut tempérer la couardise de son unité face aux guerriers d'un autre temps qui décimèrent deux d'entre eux et prirent la fuite.
Mon Maître, quand à lui, n'a rien pu faire face à la solide armure des Chevaliers, et fini par se décomposer lentement, en hurlant au Capitaine : «Sois maudit, par le Grand en personne, ta fin est proche, tu m'entends ? Ce n'est qu'une question de temps !! »
Le capitaine, aux éclats de rire devant la démence du vampire, poursuivi son élan sur le régiment de Xan’Dar. Je n'eut que l'espace d'un instant pour comprendre la véritable raison des Furieuses quand je vis la horde de Sanguinaires, démembrés par ces monstres, qui fut vite rejoint par leurs congénères, qui avaient dû rassasier pour un court instant la soif de carnage des Druchiies .
La mort (enfin la deuxième) de mon Maître fit disparaître un groupe de poltergeists , dix soldats , un garde vétéran mais le dommage le plus visible fût l'écroulement de plusieurs parties de la Machine Arcanique tandis que les Équarrisseurs de Khorne font jeu égal avec les Demi-Griffons.
A ce moment de la bataille, nos chances de victoire sur nos adversaires paraissaient mal engagées. Xan 'Dar repris le flux magique de mon défunt Maître.




Tour 3:


Non contents de retrouver de potentielles «pièces de rechange », j’ordonnai à la Horde de Lanciers décharnés d'attaquer les imprudents Hallebardiers et leur Sorcier tandis que la Machine se rua violemment sur le flanc des Chevaliers. A ce même moment, leurs camarades d’entraînement se firent charger par des Bêtes roses et difformes.
L'un des Canons sanguinaires s'en prit aux tireurs montés de l'Empire pour protéger le flanc des servants de Nurgle , alors que la Machine-Arachnide défia les Exécuteurs. Après une grande concentration, le Général Démoniaque fit apparaître une volée d'échardes métalliques en direction du poitrail de la Pégase et de sa cavalière, provoquant quelques entailles superficielles .
Xan'Dar s’apprêtait à faire jaillir une fougue nouvelle à l'armée quand l'approche un poil rapide des Cavaliers luit fit perdre le fil de son incantation, je réussis à montrer mes talents certains pour la Nécromancie en ressoudant les Parties Cassées de la Machine.
Les 3 sorcières damnées rodant autour du Reliquaire décidèrent d'assouvir la vengeance de leur amant ne s'époumonant la voix sur les Chevaliers et quatre d'entre eux, le cerveau liquéfié, s'écroulèrent de leurs selles (double 5 sur 2 dés = 10+2pv-cd8=4morts jet infâme).
Une nouvelle fois, une explosion retentit quand le Broyeur rendit l'âme face à 3 exécuteurs dont la connaissance des circuits électriques de cette imposante machine ont fait des ravages.
Les Cavaliers de Khorne et les Bêtes perdent deux des leurs.
Le Maitre Druchii esquive les attaques embrasées des Incendiaires, dont l'une d'entre elles se fait sauvagement écrasée par sa monture.
Le Canon sanguinaire panse ses blessures grâce au carnage sanglant sur les pauvres tireurs montés. La perte des quatre Chevaliers et l'impact de la Machine sur leur flanc firent peser lourd dans la balance de l'affrontement entre Maitre Xan'Dar et le Capitaine Aldar , dont lui et ses troupes ne demandèrent pas leur reste.
Ce n'est sans compter l'esprit de vengeance de Xan'Dar qui ordonna a l'attelage de la Machine de se ruer sur les Chevaliers, figés dans une expression de terreur, avant de voir leur vie absorbées par le toucher glacial des esprits.
La Horde de Lanciers arrive tout juste a blesser quelques humains qui en retour, brise les guerriers squelettiques comme du verre.

Malgré la proximité d'un marais et d'un risque pour leur char impie, ce détail n'empêcheras pas les furieuses druchiies d'impacter sur les Séides de Tzeench quand les Gardes Noirs s'affairent avec les Démons pestilentiels de Nurgle .
Le prêtre-combattant entonne deux prières pour décupler la ferveur de ses épéistes en Sigmar et brûler nos âmes impures, de manière très littérale alors que le Sorcier Lumineux renforça l'agilité de sa garde.
La Sorcière bestiale réveille la Fureur des Gardes Noirs, quand sa complice en appelle à la Magie Noire la plus pure pour augmenter son influence sur les Vents de Magie.
Ravi d'avoir dévoré quelques chevaux et humains, le Canon de Korn ne prêta même pas attention aux javelines et à la poutre, qui fonçaient droit sur lui, sans traverser son épais blindage.
Avec le soutien du Maître Ingénieur, je pu voir la joie des Impériaux et la précision de leur tir, jusqu'à ce que le boulet s'arrêta net en l’air, contre un bouclier invisible devant Vilentis . Notre bonne vieille Machine s'attira les foudres adverses mais tenu le coup à la limite de l’effondrement, après trois tirs de Balistes, une trentaine de carreaux d'arbalètes et du boulet de Canon du Tank.
Décidément, rien ne va plus pour notre Horde de Lanciers, qui aveuglés par la puissante magie Lumineuse, perdent 18 de leurs congénères. Les Bêtes Roses succombent et se décomposent lentement dans l’Éther face à la détermination Impériale.
Un sort un peu moins drôle attendait les Demi-Griffons, lorsque les Équarrisseurs a deux doigts de la Destruction, vit apparaître une fumée rougeâtre scintillante, lorsqu'elle disparut, les Équarrisseurs tombés au combat étaient revenus d'entre les morts, devant l'air blafard du Général Arno von Luckem, qui devait en avoir assez avec ces ennemis qui ne sont pas capables de mourir une bonne fois pour toutes.
Un affrontement qui lui ne laissait pas de place au hasard, était le combat entre les Furies et les Incendiaires, dont l'état fut passé de solide à gazeux.
Le Maître sur Pégase se dirigeant vers les cavaliers de Khorne , tandis que les psychopathes sanguinaires trouvaient Vilentis plus à leur goût .
Enfin, le fracas des armes le plus violent fût entre les Gardes et les Portepestes , lorsque chacun des camps perdirent six de leurs camarades , et leur héraut pour les séides du Dieu de la Maladie .




Tour 4 :


Une vie en valant une autre, le Canon à Crânes, déjà affaibli, souhaitant dévorer les Furies, ne pût éviter au dernier moment, une crevasse qui anéantit tout d'abord la base du char, puis s'écroula en cendres sur lui-même.
Le Général Vilentis , ayant un goût prononcé pour le sadomasochisme préféra se fouetter quelques coups supplémentaires avant de jouer avec ses ennemis (epic fail sur la charge 1et 2).
La Machine s’empale sur les Cavaliers sombres plutôt que sur l'escorte du Prêtre qui envisage d'en faire un bûcher, qui dans la panique, arrive à détruire les bordures du Reliquaire, déjà affaissé par le surplus de sa propre puissance. Les tireurs montés ne résistant pas à l'impact du char, prennent la fuite, laissant l'engin Arcanique au beau milieu de l'artillerie adverse.
Les cavaliers monstrueux à plumes n'ont pu soutenir un assaut aussi long face aux Sanguinaires montés et dans la panique furent rattrapés et massacrés par ces derniers.
La nuée de Poltergeists restante prirent le flanc des Hallebardiers, pour soutenir la Horde de Lanciers.
Vu l'état critique de ces derniers, Xan'Dar puisa dans les couches terrestres plus profondes pour tenter d'endiguer la destruction de la Horde, tout en renforçant mon régiment, qui va en avoir bien besoin. La voix cassée, les 3 âmes damnées du char n'eurent aucun effet sur les Cavaliers Druchiis en fuite.

Après s'être débarrassé du monstre méchanoide , les fiers Exécuteurs , chargèrent Draichs à la main , les purulents séides de Nurgle.
Les Juggernauts et leurs frénétiques cavaliers n'eurent pas eu le temps de respirer quand le Maître sur Pégase, le Tank Impérial et les Épéistes tueurs de Bêtes prirent en étau la cavalerie écarlate.
Les immondes psychopathes, voyant qu'atteindre le gargantuesque Général Démoniaque à distance était futile et peu efficace, décidèrent de le tailler en rondelles.
De notre côté, le Prêtre-guerrier et ses Épéistes s'empalèrent sur les stoïques vétérans des Cryptes. Une terrible accalmie magique fit son apparition, ce qui déstabilisa les sorciers adverses. Seul le Sorcier Lumineux maintenu la bénédiction d'agilité sur son escorte.
Après cette terrible avalanche de sortilèges, je ne pus me retenir de rire aux éclats devant un nouvel incident des servants du Canon Feu d’Enfer.
Leur grand Canon décidant d'être l'artisan de la destruction de notre infaillible Machine prit une estimation trop courte. Ce titre revenant à ses vicieux Druchiis , dont l'un des projectiles de Baliste , en plus d'embrocher le cocher , explosa le verrou du Reliquaire. La Horde d'âmes servant d'attelage se décomposa lentement, précédent la chute de la plate-forme de la Machine.
Tant de puissance libérée , expulsa une puissante vague de magie entraînant dans la tombe , avec elle , sept squelettes , six Cavaliers noirs , cinq hallebardiers et deux épéistes accompagnant le Prêtre , mais aussi la dernière nuée d'Esprit torturés .
Les derniers Lanciers s'effondrent face à tant de Lumière. Les vétérans des Cryptes démoralisent les Épéistes, mais d'un seul regard d'Arno les rappela à l’Ordre, tandis que Rahazar , le Roi Revenant , fit jeux égal avec le fervent gradé impérial .
Le Gardien des Secrets, après s'être fait tailladé par de multiples poignards, a fini évaporé.
Sous la violence de l’impact, je vis les Équarrisseurs perdant trois d'entre eux dans une gerbe de sang.




Tour 5:



Un Bruit de canon retentit à travers l'arène de combat, le Dernier Équarrisseur venait de rendre son dernier souffle face à la violence de la riposte adverse.
La présence Démoniaque avait disparu.
Maître Xan'Dar réussi à relever des morts proches de la Masure protéger le flanc de mon ancien régiment, et emplit d'une vigueur nouvelle l'armée pour en finir avec ces humains ne souhaitant pas lâcher prise. Seul bémol, son talisman le protégeais du surplus de puissance ce qui , ne fut pas mon cas lorsque une épée de magie m'écorcha une partie de mon épaule droite .
Et enfin , les gardes de Rahazar , emplis d'une agilité décuplée , décimèrent les Épéistes , dont même la présence du Général ne put les retenir , alors que la lame froide et mortelle du roi d'antan faucha d'un geste net le Prêtre , rejoint de près par son escorte rattrapée et décapitée par les Gardes Morts.
Les Furies, galvanisées par leur massacre en règle, s'élancèrent à travers le Portail magique. Après quelques instants, ils réapparurent à leur point de départ.
Les chevaliers prirent exemple face a la maîtrise totale d’Arno, qui ne fit qu'une bouchée des pouilleux morts-vivants qui lui bloquaient la route.
Les trois cavaliers noirs restants se sacrifièrent devant Maître Xan'Dar pour lui bloquer l'accès au Bébé phoque.
Les Cavaliers sorciers Druchiis réussirent à affaiblir la force et la résistance de toute notre horde sans compter sur le retour d'énergie qui anéantit 4 d'entre eux, dont le seul survivant prit la fuite.
Mon ancien régiment de guerriers trépassés perd onze des leurs après un déluge de projectiles mêlant boulets et carreaux d’arbalètes.
Après le fracas éclatant du Général humain et de ses chevaliers, il n'aperçut que trop tard, la dangerosité de leurs futurs adversaires................




Tour 6:



Dans un mouvement de démence, Maître Xan'Dar rentrait dans une transe magique, ses yeux brillaient d'une lumière bleutée, fit renaître la vélocité et l'agilité de toute la horde, mais s'attira les regards des Sombres divinités du Warp, ce qui le fit disparaître dans un faisceau magique tel un pilier tenant le ciel, je pris mon courage et m'accrocha a lui pour le défendre au péril de ma vie.
C'est ainsi que nous arrivions dans un antre aux couleurs chatoyantes, ou le seul son audible fut celui des hurlements et des claquements que j'assimilais à des fouets. Quand, à travers la pénombre, s'avançait une silhouette familière qui s'adressa à nous, et en particulier à mon maître :
- « Il semblerait que tu ne sois plus que l'ombre de toi-même, tu utilises des pouvoirs que tu ne contrôle pas, pourquoi tu ne rejoindrais pas mes soldats pour parfaire ton apprentissage magique. Une seule signature suffit et tu auras l’éternité, alors qu’elle est ta réponse ? »
- « Sache Vilentis , que ton offre est très alléchante , mais je n’ai pas réaliser mon objectif final sur le Vieux Monde , qui n'est autre qu'asservir à ma volonté tous ces êtres inférieurs et maintenir une paix durable et ainsi mettre fin à ces guerres incessantes . Sans être définitif, je me voie à regret de décliner ton offre............pour le moment !! »
A ce moment, mon Maître sortit son Talisman, qui se mit à dessiner un cercle lumineux au sol, puis nous fûmes transportés, secoués, à travers le faisceau. Une fois, revenus sur le champ de bataille, certains des nécrosés de notre régiment, brillaient d'une lumière anormale et explosèrent dans une pluie scintillante de chair et d'étoiles bleutées. Xan'Dar souhaitant relever et consolider notre escorte et celle des guerriers, mais fût pris d'une violente douleur à la tête, provoqué sûrement par notre passage dans le Warp. Mes anciens trépassés, terriblement affaiblis par le sortilège elfe noir, eurent grandes difficultés à terrasser quelques hallebardiers. Les vétérans des Cryptes perdirent deux des leurs face aux Chevaliers endurcis d ‘Arno, qui recensèrent un mort de leur côté. Rahazar souhaitant ajouter un nouveau trophée dans son caveau personnel, défia le Général humain. Oubliant le sortilège affaiblissant sa résistance naturelle, le roi d'antan prit un violent moulinet en diagonale d'Arno tandis que la lourde armure de ce dernier le protégeait des coups de la redoutable lame du Roi.

La vile Sorcière Druchiie impacta le dos de mes pauvres guerriers, défendant tant bien que mal leur Bébé Phoque. Cette dernière tenta d'affaiblir l’impact, déjà défaillant de nos gardes vétérans, sans grand réussite. Avec un acharnement tout à fait Druchii, elle tenta de diminuer cette fois ci leurs réflexes, en leurs projetant des entraves magiques. C'est sans compter sur la volonté de Xan'Dar qui fit apparaître un bouclier, devant les Gardes, annulant l'infâme sort de cette sorcière.
Sa troisième et dernière tentative ayant pour but de transcender la volonté d'Arno et ses chevaliers pour briser les gardes morts, mais surestima ses forces et ne réussit pas à canaliser assez d’énergie.
Les Balistes Druchiies de note coté embrochèrent quatre nécrosés de notre régiment. Le Grand Canon en abattu trois et celui du Tank à Vapeur eu un nouvel incident.
Les cavaliers noirs visèrent les zombies, qui ne perdirent que l'un d'entre eux, je me suis dit qu'il devait porter des vêtements bleu et blanc pour susciter autant de haine et pas moins de quatre flèches en pleine tête. Dans l'affrontement entre la Sorcière, mes guerriers squelettiques et les Hallebardiers, la première ne subissant aucune blessure, les humains perdirent quatre d'entre eux et mes guerriers perdirent trois soldats, en restant sur place, conservant leur précieux Bébé Phoque.
Le dernier affrontement fût celui entre le Général Impérial et Rahazar qui subit de nouveau une blessure à l'endroit où les os avaient été ressoudés par l'effet de la magie, alors que le général humain ne fût même pas égratigné.




C'est ainsi, sous les multiples retentissements des canons, signifiant la fin du combat, qu'on put apercevoir Karl Franz sur son majestueux griffon, Griffe Mortelle, portant avec lui une banderole désignant les vainqueurs de cette compétition :
C'est sans grande surprise que l'on pouvait apercevoir les armoiries de l'armée Impériale et des fourbes Druchiis.
Quelques instants plus tard, L'empereur lui-même souhaitait nous remettre une récompense pour notre participation. C'est en voyant qu'il s’approche, que mon Maître et moi-même ne put se retenir d'éclater de rire devant le geste si futile soit-il. Après nous avoir remis de notre fou rire, d'un simple regard, nous apposons nos mains au sol, entamant un sortilège très puissant.
Un cercle de lumière bleue d'une forte intensité se traça lentement au sol autour de notre Ost, effrayant les soldats impériaux ainsi que le griffon de l’Empereur. Une fumée grisâtre, se dégagea des lignes magiques bleutées, rendant la vue impossible sur notre armée.
Juste avant d'être transporté magiquement jusqu'à notre repaire, mon Maître déposa une petite surprise à nos amis Impériaux et Druchiis.
Revenir en haut Aller en bas
Konrad
Démiurge
Démiurge
avatar

Messages : 237
Date d'inscription : 10/03/2012
Age : 23
Localisation : Derrière ta nuque.........

MessageSujet: Re: Rapport de bataille de la chasse au Bébés Phoque du 31 Mai et 1er Juin   Mar 1 Juil - 7:12

Un merci a Althair pour la mise en page photographique bien garnie pour chaque Tour .

Des Avis et critiques sont REQUIS pour une amélioration éventuelle de mes prochains récits .

Cordialement Konrad

_________________
"Rendez vous et servez moi dans la vie ,ou périssez pour être mes esclaves dans la mort"
Le Comte Vlad Von Carstein

Et oui , on peut être sombre,maléfique et prôner haut et fort l'hérésie , mais cela ne nous empêche pas de faire de la poésie. Twisted Evil Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rapport de bataille de la chasse au Bébés Phoque du 31 Mai et 1er Juin   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rapport de bataille de la chasse au Bébés Phoque du 31 Mai et 1er Juin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rapport de bataille de la chasse au Bébés Phoque du 31 Mai et 1er Juin
» rapport de bataille nains & HE contre ES & CV
» Rapport de bataille
» rapport de Bataille skaven/demon ... le Carnage
» Rapport de bataille

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Légion Celte :: Jeux :: Jeux de Figurines :: Warhammer Battle-
Sauter vers: