La Légion Celte
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -30%
Nike Court Royale 2 Mid
Voir le deal
48.97 €

Dragon 5ème édition

Aller en bas

Dragon 5ème édition Empty Dragon 5ème édition

Message  LinksLeChat Lun 25 Jan - 21:36

Bonjour à tous légionnaires et légionnaires

2 CF ce sont lancer avec l'annonce de WotC du passage de DD5 en OLG 2 maisons d'édition ce lance le même jour sur un CF. BBE et Agate.

Présentation ce celui de Agate RPG (les Ombres d'Esteren) lancer depuis 1 semaine en souscription sur Ulule pour le SRD de DD5 => ici

Pourquoi un SRD et pas DD5? Car WotC bloque les droits. Vont-ils réussir comme avec la 3.5? L'avenir nous le dira.

Financièrement c'est le plus abordable et de ce que j'ai pu lire, cela va être du lourd du très lourd avec de l'achat uniquement pdf ou encore le triptyque en couleur et couverture rigide pour 50€.

La campagne court jusqu'au 24 février. je reposterais surment encore 2/3 fois Wink



Les contreparties proposées sont :

20 € * DRAGON NUMERIQUE *
PDF Designer Edition, dénué d'illustrations dans une mise en page minimaliste, pour ceux qui souhaiteront réutiliser le texte + PDF DRAGONS complets, tout en couleur et richement illustrés, reprenant le contenu des trois livres de base :

49 € * DRAGON * "early bird" 200 exemplaires
comme ci-dessus + les trois livres de base en version imprimée (récompense limitée , encore disponible)

59 € * DRAGON *
comme-ci-dessus quand il n'y aura plus de early bird

99 €  * GRAND VER * "early bird" 200 exemplaires
Comme ci-dessus mais les livres dans une édition limitée, numérotée, doté d'une couverture rigide gravée, + écran du meneur + un bloc de dix feuilles de personnage + une boîte pour ranger les trois premiers livres de la gamme en hommage à la première édition de Donjons & Dragons publiée en 1974 !

109€ * GRAND VER - RELOAD *
Comme ci-dessus mais les livres dans une édition limitée, numérotée, doté d'une couverture rigide gravée, + écran du meneur + un bloc de dix feuilles de personnage + une boîte pour ranger les trois premiers livres de la gamme en hommage à la première édition de Donjons & Dragons publiée en 1974 !

Rôlistiquement votre


Dernière édition par LinksLeChat le Mer 27 Jan - 22:10, édité 3 fois

_________________
Certains peuples vouent un culte à l'argent au commerce, d'autres ne vivent que par la mécanique, d'autres encore se complaisent dans la conquête et la guerre. Croyez-moi, un marin au long cours aura l'occasion de voir bien des choses étranges au cours de ses voyages !
Hual Bouffeur d'Ecume
LinksLeChat
LinksLeChat
Maître cinquante
Maître cinquante

Messages : 1532
Date d'inscription : 08/03/2012
Age : 40
Localisation : là où le vent me porte

Revenir en haut Aller en bas

Dragon 5ème édition Empty Re: Dragon 5ème édition

Message  LinksLeChat Mer 27 Jan - 21:59

Une illustration de Stéphane Sabourin , qui résume bien les CF
Dragon 5ème édition Dd__ct10
bonne soirée ;-)

_________________
Certains peuples vouent un culte à l'argent au commerce, d'autres ne vivent que par la mécanique, d'autres encore se complaisent dans la conquête et la guerre. Croyez-moi, un marin au long cours aura l'occasion de voir bien des choses étranges au cours de ses voyages !
Hual Bouffeur d'Ecume
LinksLeChat
LinksLeChat
Maître cinquante
Maître cinquante

Messages : 1532
Date d'inscription : 08/03/2012
Age : 40
Localisation : là où le vent me porte

Revenir en haut Aller en bas

Dragon 5ème édition Empty Re: Dragon 5ème édition

Message  LinksLeChat Mer 3 Fév - 0:03

Y'a une guerre des éditeur pour cette V5
______________________________


Sacret journée de la marmotte/chandeleur que voici. Un magnifique tir de DCA de BBE envers agat-rpg qui à riposter à la 12/7 à d"buter sur les coup de 19h. Et entre les deux les rôliste pleger ou pas qui pour certain, prenne partie d'autre qui s'en fiche ou encore qui en sourie doucement (je fais partie de cette dernière catégorie).

Pour ceux que cela interesse, l'article de BBE placer en news sur la page d'accueil de leur site :
Tous les coups sont-ils permis ?02/02/2016:


« La vérité c’est comme la poésie, et la plupart des gens détestent la poésie. »
- Le casse du siècle, 2015


Le monde du jeu n’est pas tout rose. Comme ailleurs, il y a ceux qui jouent fair-play et ceux qui taclent à la gorge.

En 11 ans de métier, nous n'avons jamais eu à nous plaindre de la concurrence. Dans notre milieu de passionnés, chacun se bat pour faire les meilleurs jeux possibles, en respectant les règles du marché, même quand celles-ci sont rudes et engagent la survie de sociétés et d’employés. L’ambiance actuelle du milieu est bonne, et avec BBE, nous avons toujours recherché le partenariat intelligent et la concurrence honnête pour développer notre loisir.

Mais ce week-end, la ligne rouge a été franchie. Et c’est tout l’objet de ce communiqué, un peu long vous nous en excuserez, mais nécessaire pour remettre les pendules à l’heure.

En effet, nous nous retrouvons face à Agate, un éditeur prêt à bien des coups bas et qui, de surcroit, souhaite se donner en toutes choses le beau rôle. Celui de l’éditeur « passionné », « animé de bonnes intentions », « fair-play ». Voici notre version des faits...

Jusqu'ici tout va bien...

Tout commence avec l’annonce de Wizards of the Coast mardi 12 janvier (en soirée du fait du décalage horaire) de mettre en accès libre le SRD tiré de la cinquième édition de D&D. Le matin à la première heure, Black Book Editions annonce le projet Héros & Dragons avec la rédaction Casus Belli, pour offrir au public français bénéficie d’une version française complète d’un jeu apprécié outre-Atlantique.

Trois jours passent. Agate annonce le samedi matin leur projet et son lancement imminent. C’est la loi de l’OGL et n’importe quel éditeur peut se lancer. Nous nous attendions à des compétiteurs. A chacun de proposer le meilleur projet possible.

Le lendemain, le dimanche à l’heure du repas de famille, Agate annonce publiquement que leur traduction sera offerte à toute la communauté et aux éditeurs si leur financement est atteint.

Seuls les naïfs peuvent ne pas voir là la déclaration de guerre. Pourquoi ?

Si l'objectif avait vraiment été d’établir un partenariat entre les deux projets pour faire profiter d’une traduction commune à toute la communauté, pourquoi Agate ne nous a pas contacté AVANT leur annonce publique du dimanche ? Pour nous proposer par exemple de partager les frais de la traduction afin que tout le monde soit gagnant, notamment la communauté des joueurs. Dans de telles circonstances, nous aurions été heureux de collaborer, comme nous l’avons toujours fait et de communiquer conjointement. Quoi qu’il en soit, notre traduction était déjà lancée au moment de l’annonce d’Agate, et nous étions liés par un contrat avec nos traducteurs.

En agissant ainsi, Agate nous a tordu le bras nous imposant un choix qui était de toute façon perdant : soit nous acceptions leur traduction, leur reconnaissant en quelque sorte une compétence supérieure, soit nous étions tenus de leur donner la nôtre, pour ne pas apparaitre comme le vilain éditeur qui divise la communauté et qui n’est pas prêt à tendre la main comme eux venaient juste de le faire, alors que nous avions déjà discuté publiquement d'un partenariat avec AideDD les jours précédents pour fournir notre traduction gratuitement à la communauté.

C’était aussi une façon d’envoyer un message aux acheteurs potentiels, en disant que finalement, les deux projets sont similaires et donc, dans ce cas-là, pourquoi ne pas aller vers le moins cher. Suivez notre regard.

C’était fourbe, mais il faut admettre que c’était salement bien joué.

Sauf que les deux projets, au départ, sont très différents. La moitié des textes du triptyque Héros & Dragons seront constitué du contenu produit par Casus Belli, qui ne sera pas disponible pour Agate (seul le SRD le sera). Mais nous avons d’autres espaces pour détailler notre projet, ce n’est pas le lieu et nous vous renvoyons sur les pages de notre projet.

Tout cela partait donc sur de mauvaises bases. Mais nous avons décidé de mettre notre mouchoir par-dessus. Et puis il y avait tellement de travail à fournir sur Héros & Dragons et tous nos projets en cours.

Lundi matin, Agate lance son projet, plusieurs heures avant le nôtre pour nous couper l’herbe sous le pied, rien d’étonnant à cela. Mais avouons que nous sommes dans les faits bien loin de l’aspect coopératif mis en avant par Agate dans un « storytelling » de bisounours. Un quoi ..? Le « storytelling » consiste, en communication, à raconter tous les évènements sous un jour flatteur et cohérent même quand les faits affirment l’inverse. Agate est un compétiteur qui joue très dur et qui raconte l’histoire inverse.

Mais jusque-là, chacun fait ce qu’il veut.

Parlons argent maintenant

Agate, dans son « storytelling », chante à tue-tête qu’il faut bien payer les auteurs et les traducteurs, que c’est leur objectif, etc… On nous parle de bons sentiments, des gens qui travaillent dans le secteur et méritent mieux, etc. Très bien. Voyons les actes concrets après avoir écouté leur belle histoire.

Agate annonce sur la page de leur projet un budget de 10 000€ pour la traduction, pour « bien payer les traducteurs », n’est-ce pas ? Après l’annonce que notre traduction serait disponible à tous les éditeurs et que ces derniers peuvent participer s’ils le souhaitent (nous avions annoncé donner l’intégralité de ces sommes à nos traducteurs), Agate, toujours soucieux d’avoir le beau rôle en toutes circonstances, communique déjà publiquement dans les commentaires de son projet sur le thème : « nous discutons d’un partenariat avec BBE pour participer à la traduction ». Ce qui est faux sur la forme. Il n’a jamais été question d’un partenariat mais d’une mise à disposition pour tout le monde. Mais passons.

Et sur le fond, accrochez-vous : Agate demande à la communauté 10 000€ pour une traduction, mais en privé... ils nous proposent 5 fois moins !

Nous leur avons évidemment dit que nous avons jugé cette proposition insultante mais avons également rappelé que nous tiendrons néanmoins tous nos engagements (notamment un projet Vampire le Requiem en partenariat avec Casus et le fait qu’ils disposeront gratuitement de notre traduction en même temps que tous les autres éditeurs).

Croyez-vous qu’ils auraient tenté de réviser leur offre ? Non, finalement, notre proposition gratuite de traduction devait leur convenir. La manœuvre initiale a parfaitement fonctionné.

Notez que pendant tout ce temps, il n’y a eu aucune remarque publique négative (pas une seule) sur notre site, notre forum ou même dans les commentaires des participants au soutien du projet Héros & Dragons (c’est chouette de bosser pour des clients aussi respectueux, ne changez rien !). Malgré tout ce que vous venez de lire. Malheureusement, on ne peut pas en dire autant du côté d’Agate, où l’éditeur n’est intervenu pour modérer ses commentaires uniquement quand nous lui avons fait savoir que laisser dire du mal des confrères sur leur page n’était pas professionnel.

Mais jusque-là, la ligne rouge était toujours quasi intacte.

Alors, que s’est-il donc passé ce week-end ?

Agate a dépassé les bornes en proposant à au moins cinq collaborateurs de la rédaction de Casus Belli, censés travailler pour Héros & Dragons, de travailler sur des textes pour leur projet, pour 3 à 4 fois le prix du marché ! Et ce, bien entendu, sans prévenir leur « partenaire » qui leur offre gratuitement sa traduction.

Résumons : les gentils d’Agate utilisent les 10 000€ économisés grâce à la traduction de Héros & Dragons… pour débaucher des auteurs… qui travaillent sur Héros & Dragons ! Scandaleux !

C’est une chose de vouloir faire avancer son projet à tout prix. C’en est une autre de siphonner celui des autres.



Jusqu'à aujourd'hui, aucun membre de la rédaction Casus n'a accepté l'offre. Mais s'ils le faisaient, comment leur jeter la pierre. L'argent est le nerf de la guerre pour tous.

Imaginez si ça avait été l’inverse. BBE décide de proposer pour Héros & Dragons 4 à 5 fois plus d’argent à l’illustrateur de Esteren pour bosser sur Héros & Dragons. Qu’en penserait les soutiens d’Agate ?

Sauf que nous ne ferions jamais ça.

Après ce genre de manœuvres, il faut être d’une naïveté confondante pour ne pas voir l’énorme problème éthique que cela pose. Et les gens d’Agate ne sont pas naïfs. Ils devraient assumer d’être sans foi ni loi.

A quoi sert cette annonce alors ?

A rien de pragmatique. Nous allons respecter notre parole donnée – non pas pour Agate mais pour la communauté et pour rester fidèles à ce que nous sommes – et fournir gratuitement à Agate notre traduction du SRD, en même temps que tous les autres éditeurs.

Peut-être même que cela va impacter négativement notre projet. De nombreux conseils nous ont incité à ne rien dire pendant la campagne de financement en cours. Mais nous faisons confiance à nos nombreux soutiens.

Avec de telles pratiques, Agate ne peut pas se donner le beau rôle. Qu’ils assument de jouer à « tous les coups sont permis ». Evidemment, en spécialistes du « storytelling », nous entendons d’ici leurs répliques à ce pavé dans la mare : « il y a dû avoir une incompréhension quelque part », et autres « on ne sait pas ce qu’il leur arrive, tout se passait bien pourtant », « sans doute notre succès irrite-t-il Black Book Editions ». Le fait d’être une petite structure sans salarié ou être des passionnés ne délivre pas un permis éternel de vertu. La courtoisie de courtisane dans les commentaires non plus. Surtout quand les éventails sont enduits de poison mortel.

On est jugé sur ce qu’on fait, pas sur ce qu’on prétend être.

Et voyez-vous, dans le commerce comme dans la vie publique, non, décidément, tous les coups ne sont pas permis.



David B., Damien C. et Tête brûlée



PS : Nous retournons à nos projets et invitons tous les internautes qui veulent prendre parti ou échanger des invectives à ne pas le faire sur notre site, où nous n’avons jamais toléré les débats irrespectueux.


Première réponse d'agate-rpg sur son fil de discution de ulule

agate-rpg:
Concernant l'article de BBE : Nous allons lire ça et y répondre si besoin (ou pas).

En attendant, cette page de souscription et de commentaires n'est pas le lieu pour en débattre ni pour le commenter.

Nous vous demandons d'éviter de rentrer dans des débats sur ce sujet. Vous pourrez réagir sur notre blog lorsque nous répondrons (le cas échéant).

Merci à tous pour votre compréhension et votre courtoisie Smile


Puis commence les tirs de 12/7
Largement agrémenter de commentaires.

Quelques éléments de réponse :

"Trois jours passent. Agate annonce le samedi matin leur projet et son lancement imminent. C’est la loi de l’OGL et n’importe quel éditeur peut se lancer. Nous nous attendions à des compétiteurs. A chacun de proposer le meilleur projet possible."

>> Nous avons annoncé le projet le jeudi 14 janvier sur notre blog et notre facebook. Les dates le prouvent.

"Lundi matin, Agate lance son projet, plusieurs heures avant le nôtre pour nous couper l’herbe sous le pied, rien d’étonnant à cela."

>> Notre campagne était validée par Ulule dès samedi matin. Il nous est apparu plus opportun de lancer lundi matin mais cela n'a pas grand chose à voir avec BBE : les weekends sont moins propices au lancement d'un CF. Ulule peut confirmer cela.

"Et sur le fond, accrochez-vous : Agate demande à la communauté 10 000€ pour une traduction, mais en privé... ils nous proposent 5 fois moins !"

>> BBE nous propose (ainsi qu'aux autres éditeurs) publiquement d'utiliser leur traduction gratuitement : nous leur avons écrit pour leur proposer de tout de même participer à hauteur de 2000 €. Le reste aurait été utilisé pour améliorer notre projet et nous les avons remercié pour cela. Ils ont refusé de manière très dure notre proposition. Nous avons les emails à l'appui, que nous publierons si nécessaire.

[suite]:
"Agate a dépassé les bornes en proposant à au moins cinq collaborateurs de la rédaction de Casus Belli, censés travailler pour Héros & Dragons, de travailler sur des textes pour leur projet, pour 3 à 4 fois le prix du marché ! Et ce, bien entendu, sans prévenir leur « partenaire » qui leur offre gratuitement sa traduction."

>> C'est un procès d'intention bien dommage. Nous n'avons jamais essayé de "débaucher". Nous n'avons pas contacté l'équipe de Casus en particulier, nous avons contacté les auteurs dont nous apprécions le travail pour leur proposer de participer. Nous allons recontacter les personnes pour éclaircir ce point avec eux. Les noms seront donnés si nous en avons l'accord. "5 ou 6" doit correspondre à l'ensemble des gens contactés. Sans doute que beaucoup d'entre eux bossent pour Casus, comme un très grand nombre d'auteurs actuellement, mais quel est le rapport ?

Concernant la rémunération que nous proposons, nous la défendons et nous l'assumons. Nous souhaitons que les auteurs vive de leur travail, profitent du CF et nous l'augmenterons encore si c'est possible.

"Résumons : les gentils d’Agate utilisent les 10 000€ économisés grâce à la traduction de Héros & Dragons… pour débaucher des auteurs… qui travaillent sur Héros & Dragons ! Scandaleux !
(...)
Après ce genre de manœuvres, il faut être d’une naïveté confondante pour ne pas voir l’énorme problème éthique que cela pose. Et les gens d’Agate ne sont pas naïfs. Ils devraient assumer d’être sans foi ni loi."

>> Ces procès d'intentions sont justes désolants. Les gens de BBE ne nous connaissent pas. Tout cela est bien regrettable.

Nous avons une confiance totale en notre bonne foi. Les gens qui nous connaissent sur le terrain savent qui nous sommes et qu'elle est notre démarche.

Merci de ne pas faire déraper ce fil, nous ferons un communiqué si nécessaire.
N'hésitez pas à nous contacter en privé Smile

Et BRAVO pour les 80K !

petite réponse à des com':
"SI Agate utilise la traduction de BBE, alors il faut le dire. A la base cette campagne c'est pour la traduction du SRD."

>> Non pour l'instant ce n'est pas acté. Nous étions restés discrets mais voici ce qu'il s'est passé : suite à conseil de notre avocat, nous avons proposé à BBE de signer un contrat en bonne et due forme afin que cette utilisation soit sécurisée. Notre participation de 2000€ aurait été notée dans le contrat. Les traductions sont protégées par le droit d'auteur en France et il paraît hasardeux de publier la traduction de quelqu'un sans contrat.

"mormegil
il y a 2 minutes

Je rejoins Fenris-3. Ces questions et interrogations soulevées par BBE me paraissent essentielles, elles peuvent remettre en cause notre confiance vis-à-vis d’Agate, donc dans ce projet."

>> C'est en cela que c'est blessant.

Une dernière couche:
Voici une copie de nos messages précédents. Pour que chacun puisse lire.
Cela gâche la fête de ce soir mais ne tuera pas le projet.

Nous vous demandons de rester courtois et dans la retenue.

Merci à tous Smile


QUE VOICI (la fleme de refaire un spoil:

Quelques éléments de réponse :

"Trois jours passent. Agate annonce le samedi matin leur projet et son lancement imminent. C’est la loi de l’OGL et n’importe quel éditeur peut se lancer. Nous nous attendions à des compétiteurs. A chacun de proposer le meilleur projet possible."

>> Nous avons annoncé le projet le jeudi 14 janvier sur notre blog et notre facebook. Les dates le prouvent.

"Lundi matin, Agate lance son projet, plusieurs heures avant le nôtre pour nous couper l’herbe sous le pied, rien d’étonnant à cela."

>> Notre campagne était validée par Ulule dès samedi matin. Il nous est apparu plus opportun de lancer lundi matin mais cela n'a pas grand chose à voir avec BBE : les weekends sont moins propices au lancement d'un CF. Ulule peut confirmer cela.

"Et sur le fond, accrochez-vous : Agate demande à la communauté 10 000€ pour une traduction, mais en privé... ils nous proposent 5 fois moins !"

>> BBE nous propose (ainsi qu'aux autres éditeurs) publiquement d'utiliser leur traduction gratuitement : nous leur avons écrit pour leur proposer de tout de même participer à hauteur de 2000 €. Le reste aurait été utilisé pour améliorer notre projet et nous les avons remercié pour cela. Ils ont refusé de manière très dure notre proposition. Nous avons les emails à l'appui, que nous publierons si nécessaire.



_________________
Certains peuples vouent un culte à l'argent au commerce, d'autres ne vivent que par la mécanique, d'autres encore se complaisent dans la conquête et la guerre. Croyez-moi, un marin au long cours aura l'occasion de voir bien des choses étranges au cours de ses voyages !
Hual Bouffeur d'Ecume
LinksLeChat
LinksLeChat
Maître cinquante
Maître cinquante

Messages : 1532
Date d'inscription : 08/03/2012
Age : 40
Localisation : là où le vent me porte

Revenir en haut Aller en bas

Dragon 5ème édition Empty Re: Dragon 5ème édition

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum