La Légion Celte

Forum du club éponyme de jeux de rôle et figurines de Morlaix
 
AccueilPortailCalendrierFAQMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les aventuriers du dépôt perdu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
edgar pied leger
Edgar
Edgar
avatar

Messages : 1961
Date d'inscription : 06/03/2012
Age : 45
Localisation : t'aimerai bien le savoir hein!

MessageSujet: Les aventuriers du dépôt perdu   Mer 24 Avr - 11:26

***
"Vous avez fait votre choix Gabriel?"
"Oui votre excellence, je vous ai sélectionné la meilleure équipe possible en fonction de vos critères."
"Montrez-moi alors!"
Gabriel appuya sur une petite télécommande et la tête d'un lieutenant veilleur apparu
"Le premier s'appelle Spike Regulus..."
***
"C'est très risqué votre excellence."
"Quand on va à la pêche au requin à plaques, on ne l’appâtes pas avec du petit poisson."
"Mais votre fille risque sa vie."
"Je sais bien mais j'ai placé un ordonnateur à ses côtés pour la protéger. De plus elle n'est pas seule."

Le Janus Ortiz prit une pomme sur le panier au milieu de la table, une pomme qui a été récoltée dans une serre sous marine et murit sous soleil artificiel., une pomme qui valait à elle seule le prix d'une semaine de repas d'un pauvre d'Equinoxe. il est bien loin le temps où le jeune ortiz mangeait les restes immondes de quelques pirates dans les tripots du niveau -6 d'Equinoxe.
Il y avait sur la table, assez de pommes pour payer les repas journalier d'une petite communauté. Bien qu'un peu honteux le Janus n'échangerait pas sa place pour rien du monde.

Il croqua dans le fruit, puis une fois sa bouchée avalée expliqua:
"C'est nécessaire Gabriel si nous voulons faire sortir la murène de son trou. Il va immanquablement être intéressé par ce dépôt et tout faire pour les retrouver."
"Pourquoi ne pas en avoir parlé à Frère Adrianus alors?"
"Il est important qu'ils semblent surprit, de plus tel que je connais Frère Adrianus, il sait qu'il sert d'appât."
"Laissez-moi méditer maintenant Gabriel."
"Oui Excellence."
***
L'homme entra dans le bar, il était grimé et déguisé, il ressemblait à un vrai pirate. Il fallait au moins ça pour entrer dans ce bar pourri du niveau-6. Il regarda machinalement à gauche et à droite et scruta la salle pour repérer son contact. Ce dernier lui fit un signe et repoussa du pied un homme couché sur sa table. L'homme était soit mort soit ivre mais dans tous les cas il s'en moquait. Il prit place à la table et commanda une vodka d'algues pour lui et son contact.
"Bonsoir Konrad Mains rouges" dit-il au pirate devant lui
"Bonsoir monsieur l'inconnu."
"Je suis ravi que notre ami commun ait accepté de mettre au point ce rendez-vous."
"Ouais, j'ai pas l'habitude de traiter avec des inconnus, alors c'est quoi ton blaze mec!" visiblement Konrad n'était pas du genre patient.
"Vous êtes prudent mais inutile d'employer ce ton impertinent avec moi." L'inconnu n'avait pas l'air impressionné.
"Je prends le ton que j'veux et si tu veux sortir vivant d'ici, t'as intérêt à me dire ton blaze, mon gars!"
Konrad fit un signe à plusieurs de ses hommes qui se levèrent et encadrèrent l'homme assis devant lui.
"Je ne ferai pas cela à votre place, ce serait dangereux pour votre santé, comme ce mauvais alcool"
L'homme fixa le verre que tenait Konrad et celui-ci se mit à se transformer en un petit serpent.
Tous les pirates restèrent médusés et l'homme en profita, un arc électrique sortit de ses doigts et tua un des hommes du pirate.
Konrad en resta bouche bée.
"Bien, je vois que j'ai capté votre attention." fit-il avec un petit sourire narquois.
Il sortit un petit lingot d'or de sa poche et le poussa vers Konrad.
"Voici votre avance, vous en aurez une dizaine de plus à la fin de votre mission."
Konrad prit le lingot et pensa à la petite fortune que cela représentait.
"Je vous écoute monsieur."
"Et bien voila ce que j'attend de vous..."

_________________
"Un bataille  équitable c'est quoi? C'est à dix contre un avec une intense préparation d'artillerie. Si tu veux de la finesse demande à ces tapettes de Space Marines." dixit un lieutenant de la garde Impériale.
"Ah! l'odeur de l'ork brûlé au petit matin, putain que c'est bon!" Le même lieutenant après la bataille.
Revenir en haut Aller en bas
Galish Tora
saigneur de tes nebres
saigneur de tes nebres
avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 30
Localisation : morlaix

MessageSujet: Re: Les aventuriers du dépôt perdu   Jeu 25 Avr - 14:41

***
Frère Adrianus était assis en tailleur sur le sol grillagé du sas. L'endroit n’était certes pas particulièrement confortable, mais c’était le seul endroit du minuscule vaisseau où il pouvais espérer quelques minutes de solitude.
Cela faisait un bon quart d'heure qu'il tentait de méditer en vain. Trop de question tournaient dans sa tête: Il y avais quelque chose dans cette mission de trouble.
De deux choses l'une, soit Ortiz était en danger et il souhaitait éloigner sa fille de ce danger, soit il s'agissait d'un piège destiné a attirer un gros poisson.

Dans le premier cas l'on pourrait légitimement se demander qui serait assez puissant pour représenter un danger pour Ortiz et pourquoi il ne se mettait pas sous la protection du Trident avec sa fille?
La seule réponse logique a ses deux questions serait que la menace serait interne, et dans ce cas Adrianus venait peut être de devenir un traitre.

La deuxième hypothèse était tout de même plus vraisemblable, mais elle amenait une plus grande quantité de questions.
La première était pourquoi Ortiz ne l'avais pas prévenu de la nature exacte de la mission, et pourquoi ne pas avoir fait demander Adrianus de manière officielle?
Là encore cela ne pouvait être que par crainte d'une menace interne, mais au moins la possibilité de devenir un traitre était écartée.

Restait la distribution des rôles dans cette parodie de pèche a la ligne: Si il était clair que Ortiz tenait le rôle du pécheur, quel était l'hameçon, l’appât, la proie et la méthode de pèche?
Adrianus était il l'hameçon et la fille d'Ortiz l'appât? Ou bien la mission était elle l'appât sur un hameçon beaucoup plus gros?
Maintenant qu'il avaient bien remué la vase, la proie était elle sortie, ou bien faudrait il attraper un petit poisson pour attirer le gros?
Et la question la plus inquiétante, Ortiz était il un pécheur ne s’intéressant qu'a la prise, au détriment de l'appât et de l'hameçon...
***

_________________
J’ai vu tant de choses, que vous, humains, ne pourriez pas croire... De grands navires en feu surgissant de l’épaule d’Orion, j’ai vu des rayons fabuleux, des rayons C, briller dans l’ombre de la Porte de Tannhaüser. Tous ces moments se perdront dans l’oubli, comme les larmes dans la pluie. Il est temps de mourir.
Blade Runner, Roy Batty.
Revenir en haut Aller en bas
edgar pied leger
Edgar
Edgar
avatar

Messages : 1961
Date d'inscription : 06/03/2012
Age : 45
Localisation : t'aimerai bien le savoir hein!

MessageSujet: Re: Les aventuriers du dépôt perdu   Ven 26 Avr - 6:05

***
Konrad Mains rouges quitta l'atelier d'Yvor Milles pattes, il avait laissé un message à l'attention de Killrave, le chef de la confrérie de la Licorne, et son chef craint. il lui expliquait en substance sa mission et la récompense espérée. Il venait de prendre son matériel et le faire transférer sur son escorteur.
Quelques heures plus tard, il monta à bord de sa fidèle "Amarante" un escorteur qui était de type Murène dans le temps mais qui avait été modifié un nombre incalculable de fois jusqu'à devenir inidentifiable. Fidèle à ses habitudes en voyant ses hommes travailler il gueula juste pour le principe:
"Magnez-vous bande de poulpes manchots et amarrez-moi tout ce matos avant sept zéro zéro"
Quelques minutes plus tard il arriva à la passerelle où son fidèle second Vonka le terrible préparait le navire.
"Le pacha est sur la passerelle." dit-il.
"J'prends l'affaire en main."
"Le pacha a les commandes." conclut-il de façon procédurale.
Konrad sourit car l'ancien officier hégémonien qu'était Vonka ne pouvait s'empêcher de parler de façon militaire.
"On va où Pacha?"
"Pacifia pour commencer puis là-bas on cherche une caravelle du nom d'améthyste et son équipage, on les massacre tous et on récupère une carte."
"Simple non?" ajouta-t-il avec un sourire.
"Trop." dit simplement Vonka.

Il faut dire que Konrad avait occulté le fait qu'un ordonnateur contrôlant la force polaris et trois hybrides du trident faisaient partie de l'équipage.

Après quelques minutes à étudier des cartes des fonds marins sur la table électronique, le second demanda:
"Ils ont beaucoup d'avance?"
"Trois jours au moins."
"Bien!"
***
Schroeder rentra dans la station Ecuador V et rejoignit le poste central. Il était heureux, il avait laissé 5 futs de déchets chez lui, qui devrait contaminer à plus ou moins longue échéance Pacifia, son petit cadeau pour tous ces pourris.
Il s'approcha de l'un des scientifiques qui regardait une multitude d'écrans.
"Alors elle se comporte comment?"
"Elle s'agite de plus en plus car elle est en manque de nourriture. Nous lui avons donné le dernier mineur hier."
"Elle est plus grosse que la dernière fois que je suis venu, non?"
"Sûr! Elle a grossi de 257%, elle doit être maintenant à sa taille optimale."
"Les déchets toxiques ont bien l'effet escompté."
"Oui, ils ont un effet stabilisant sur elle et permet à notre empathe de communiquer avec elle et de lui donner des ordres."
"On sera près quand?"
"D'ici 1 mois je pense."
"Parfait! je vais pouvoir faire mon rapport aux maîtres."
***
"Putain ce contrat pu la merde!" ne put s'empêcher de dir Konrad Mains rouges.
Faut dire que depuis plusieurs jours, tout est allé de mal en pis. d'abord cette panne de machine qui lui ont fait perdre une bonne dizaine de jours et accessoirement environ 7000 sols en matériel acheté auprès de charognards. Puis arrivé sur Pacifia, les autorités ont immobilisé son rafiot pendant près de 5 jours à attendre une hypothétique autorisation d'accoster sous prétexte de quarantaine. Il a pu voir arriver l'améthyste qui n'a lui attendu qu'une douzaine d'heures.
Une fois sur Pacifia, ils ont recherchés leurs cibles mais la ville venait d'être mis en état d'alerte pour une pollution nucléaire. L'Améthyste avait été saisie par les forces de surveillance civiles de la station.
"On peut le rejeter chef!" dit l'un de ses hommes.
La réponse de Konrad fut rapide, il envoya un puissant coup de poing dans la tête du jeune homme qui s'effondra au sol à moitié groggy.
"Et après on dira que Konrad Mains rouges ne tient pas ses engagements!" rugit le capitaine pirate.
"Toi tu seras en première ligne au prochain abordage. Estime toi heureux que j'te passe pas par la planche, connard!"
"Que disent nos indics sur place?"
"Ce sont eux qui ont découvert le dépôt de déchets nucléaires et qu'ils ont repartis à bord d'un patrouilleur et escorté d'un fulgur vers le No Man's Land."
"Ok on sait où aller, alors en route et quittons cette station de merde!"
"Euh, on peut pas! On n'a pas encore eu l'autorisation de partir."
"Bordel de merde..."

_________________
"Un bataille  équitable c'est quoi? C'est à dix contre un avec une intense préparation d'artillerie. Si tu veux de la finesse demande à ces tapettes de Space Marines." dixit un lieutenant de la garde Impériale.
"Ah! l'odeur de l'ork brûlé au petit matin, putain que c'est bon!" Le même lieutenant après la bataille.
Revenir en haut Aller en bas
edgar pied leger
Edgar
Edgar
avatar

Messages : 1961
Date d'inscription : 06/03/2012
Age : 45
Localisation : t'aimerai bien le savoir hein!

MessageSujet: Re: Les aventuriers du dépôt perdu   Dim 5 Mai - 8:20

***
"Enfin! la chance va tourner un peu merde!"
Grosky était rentré en retard de son rancard sur Pacifia et la chance que Konrad ait été retardé par les autorités portuaires a permis à cette merde molle de monter à bord. Bronsky lui avait raconter que son indic avait découvert que leurs cibles s'étaient rancardés sur un marchand du nom de Shroeder. le type possède une mine de fer dans le No man's land, du nom d'Ecuador Minera et qu'il est justement en inspection là-bas.
"Jock, en route pour la mine d'Ecuador alors!" ordonna-t-il au timonier
***
"Bordel de merde mais qu'est ce que j'ai fait aux dieux des mers!"
Konrad frappa violemment la console devant lui pour purger sa rage.
"Je confirme Pacha le patrouilleur et le chasseur rejoignent la 15ème escadre de la Ligue rouge." dit d'une voix posé Gored l'analyste sonar.
Konrad regarda avec attention la projection tactique devant lui. Deux croiseur Némesis, 3 frégâtes Pluton, 3 frégâtes Orphée et une dizaine d'escorteurs congre et Pétrov. En clair il n'a aucune chance d'abattre ce petit patrouilleur sans mourir dans l'opération.
"On rentre à Pacifia!" dit-il sèchement.
"Timonier, tu nous fait rentré en rasant les reliefs et à vitesse lente."
"Bien pris Pacha!"
"Sonar, détecte moi un convoi de n'importe quoi, j'ai besoin de me défouler."
***
Shroeder arriva enfin dans la base secrète de ses maîtres, il fut accueilli par deux hommes en armure noire et un prêtre de l'ordre.
"Suivez-moi" dit juste le prêtre.
Après quelques temps il arriva devant une grande salle ou cinq grands prêtres le regardaient entrer. Il réprima un frisson de peur à la vue de l'homme qui trônait au centre. C'était la première fois qu'il voyait le grand maître. Shroeder s'agenouilla en signe de respect et attendait que le Maître lui demande de parler.
Il entendit la voix de Karemsha, l'un des prêtres parler:
"Espèce de larve, votre idiotie est d'une insondable profondeur." La violence des mots était amplifiée par la froideur et le calme du prêtre. Shroeder fut prit de terreur et une sueur froide commança à s'écouler le long de son échine.
"Nous vous avons confié de l'argent, des troupes ainsi que l'une de nos bases secrètes pour ouvrir le dépôt que vous avez trouvé."
"Mais..."
"SILENCE LARVE!" la voix du prêtre avait claqué comme un fouet.
"Au lieu de vous concentrer sur la mission vous avez pris le partie de détourner ces fonds pour votre expérience stupide."
"De plus vous avez laissé des preuves sur Pacifia pour assouvir je ne sais quel basse vengeance."
"Rien ne..."
"J'ai dit SILENCE!"
"vous avez rêvé de contrôler une de ses monstruosité, nous allons vous en donner l'occasion." conclut le prêtre.
Deux gardes emmenèrent Shroeder qui hurlait:
"PITIE MAITRE"
Le grand maître parla enfin, une fois Shroeder sortit de la pièce.
"Karemsha tu t'en occupes cette fois-ci et tu ne délègues plus."
"Bien maître."
***
Shroeder se réveilla lentement, il entendait comme un bruit de succion, il était dans une armure externe dont seul le système de survie était en route. il baissa sa visière et vit qu'une espèce de ver géant était en train de dévorer son armure à partie de la taille. Il pouvait voir les puissants sucs sécrétés par le monstre faire fondre petit à petit son armure. Il hurla...
***

_________________
"Un bataille  équitable c'est quoi? C'est à dix contre un avec une intense préparation d'artillerie. Si tu veux de la finesse demande à ces tapettes de Space Marines." dixit un lieutenant de la garde Impériale.
"Ah! l'odeur de l'ork brûlé au petit matin, putain que c'est bon!" Le même lieutenant après la bataille.
Revenir en haut Aller en bas
edgar pied leger
Edgar
Edgar
avatar

Messages : 1961
Date d'inscription : 06/03/2012
Age : 45
Localisation : t'aimerai bien le savoir hein!

MessageSujet: Re: Les aventuriers du dépôt perdu   Lun 20 Mai - 8:37

***
"A-t-on des nouvelles Gabriel?" demanda le Janus Ortiz alors que les deux hommes marchaient dans les couloirs.
"Très peu votre excellence, aux dernières nouvelles ils avaient quittés Pacifia pour le No man's land à bord d'un vieux patrouilleur."
"Ils ont changés de navire?"
"Oui pour un navire mieux armé."
"Tant mieux."
"Et de l'autre côté?"
"Cela évolue bien votre excellence, il a quitté Equinoxe pour une destination encore inconnu. Les preuves sont encore insuffisantes je le crains."
"Vous avez raison Gabriel. Mais la nasse se referme petit à petit sur lui."
"N'est-il pas temps d'en informer Frère Adrianus?"
"Une nouvelle fois vous avez raison Gabriel."
"Je m'en occupe aujourd'hui même votre excellence."
***
..."Je m'en occupe aujourd'hui même votre excellence."
L'homme écouta encore la conversation d'Ortiz et de Gabriel.
"Pauvres crétins, me croyez-vous aussi sot." murmura le traître.
"Bien sûr que non!" se reprit-il immédiatement.
Il va falloir qu'il l'a joue fine pour passer ces deux fouines.
***
"Ah bah merde alors!" Konrad n'en revenait pas. Son embuscade s'était soldé par un bide et la perte de 4 hommes et plusieurs blessés. L'un des merlans avait pas hésité à tirer dans la foule pour couvrir la retraite de l'autre, il avait d'ailleurs failli prendre un missile qui avait détruit une caisse à quelques trois centimètres de sa tête. Quant au deuxième merlan, ou plutôt à la deuxième...Elle était à prendre au sérieux, voir même plus que l'autre.
La bonne nouvelle c'est qu'il avait maintenant la trace sonore du rafiot et son spécialiste sonar allait pouvoir le suivre discrétos.
"On rembarque les enfants et on se met en planque dehors. Ils ne devraient pas tarder à repartir."

_________________
"Un bataille  équitable c'est quoi? C'est à dix contre un avec une intense préparation d'artillerie. Si tu veux de la finesse demande à ces tapettes de Space Marines." dixit un lieutenant de la garde Impériale.
"Ah! l'odeur de l'ork brûlé au petit matin, putain que c'est bon!" Le même lieutenant après la bataille.
Revenir en haut Aller en bas
edgar pied leger
Edgar
Edgar
avatar

Messages : 1961
Date d'inscription : 06/03/2012
Age : 45
Localisation : t'aimerai bien le savoir hein!

MessageSujet: Re: Les aventuriers du dépôt perdu   Jeu 13 Juin - 19:48

"Où sont-ils?"
L'homme flottait à environ trente centimètres du sol comme si une force invisible le soulevait par le col. D'ailleurs une force invisible le tenait par le col.
"Ne m'obligez pas à me répéter. vous ne le voudriez pas et vous perdriez une substancielle subside."
Karemsha parlait d'une voix calme et froide, il parlait lentement comme s'il parlait à un élève un peu sot.
"Nous les avons envoyé vers les charognards pour réparer leurs sous-marin. Ils ont du aller à Barter pour réparer."
"C'est parfait! je vous remercie mon brave." Karemsha relâcha son contrôle de la force Polaris et l'homme tomba à terre.
Karemsha se retourna et regarda deux de ses hommes.
"On y va les enfants, direction Barter."
L'homme à terre avait reprit ses esprits et osa demander:
"Vous aviez parlé d'une récompense?" dit-il la voix tremblotante.
Karemsha se retourna et fit un sourire digne d'un requin:
"Vous l'avez eu!"
"Ah?" L'homme ne comprenait visiblement pas.
"Votre vie me semble une récompense suffisante."
Le mineur regarda les sinistres hommes en noir partir. Il ne se rendit pas compte tout de suite qu'il s'était pissé dessus.
***
"Alors Gabriel, des nouvelles?"
"Oui monsieur. Ils ont quittés Pacifia avec des charognards en direction du No Man's land avec un patrouilleur endommagé.
"Parfait! Tu vas faire courir le bruit auprès de plusieurs de nos espions qu'ils ont trouvés Shroeder et ont des renseignements précieux sur le dépôt. Et qu'ils m'envoie par courrier spécial une partie des renseignements. Ce qui doit être pas loin de la vérité je pense, je suis certain qu'ils ont des informations. Je vais préparer le courrier en question."
"Cela va lancer beaucoup de monde sur eux, votre excellence."
"Certes mais cela va obligé notre traître à bouger, et d'ailleurs je commence à avoir de sérieux soupçon sur une personne."
"De plus ils sont loin, le temps que le traître s'organise nous l'aurons découvert et on aura le temps de les retrouver."
"j'aimerai partager votre optimisme votre excellence."
"J'escompte que vos renseignements seront corroborés par d'autres sources indépendantes. Ayant la confirmation par ses propres canaux, le traître sera obligé de contacter le Soleil noir pour avoir des ordres, comme par exemple découvrir ce fameux courrier."
***
Konrad débarqua à Barter, il aimait bien cette ville, elle valait pas Llend côté amusement mais on trouvait ce que l'on voulait. De plus ils n'étaient pas là pour le plaisir mais pour le boulot. Il avait vu le patrouilleur entrer en radoub dans le chantier charognards et d'ailleurs il se demandait comme ils avaient pu payer les travaux mais bref! Ils sont là.
"Bon les gars pas de blague tant que j'le dit pas."
"On va leurs tomber dessus comme une murène sur sa proie."
***

_________________
"Un bataille  équitable c'est quoi? C'est à dix contre un avec une intense préparation d'artillerie. Si tu veux de la finesse demande à ces tapettes de Space Marines." dixit un lieutenant de la garde Impériale.
"Ah! l'odeur de l'ork brûlé au petit matin, putain que c'est bon!" Le même lieutenant après la bataille.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les aventuriers du dépôt perdu   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les aventuriers du dépôt perdu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les aventuriers du dépôt perdu
» Les aventuriers du flood perdu
» Thalassa ce soir: Les aventuriers de l’avion perdu.
» Les aventuriers du module perdu
» L’île perdu et son histoire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Légion Celte :: Jeux :: Jeux de Rôle :: Polaris-
Sauter vers: