La Légion Celte

Forum du club éponyme de jeux de rôle et figurines de Morlaix
 
AccueilPortailCalendrierFAQMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Résumé de la saga des hommes du Nord

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
edgar pied leger
Edgar
Edgar
avatar

Messages : 1961
Date d'inscription : 06/03/2012
Age : 45
Localisation : t'aimerai bien le savoir hein!

MessageSujet: Résumé de la saga des hommes du Nord   Dim 1 Avr - 18:40

Il y a trois ans, Bulwyf Ruriksson vivait dans le village de ses ancêtres. le clan était dirigé par Gandalf, son oncle, que tout le monde surnommé le fou a cause de ses changements d'humeur.

Le village fut attaqué par un dragon luciole qui terrifia tout le monde excepté le grand bulwyf.
celui-ci fut chargé par Gandalf de traquer le monstre et il partit accompagné de ses fidèles Ekto le furtif, Alméric le danois, Harald le berzerkr, et Gudeilf le brave.

Après avoir rencontré Hrolf, le chef du clan Hivar, qui leur a annoncé qu'il avait sollicité l'aide de Gandalf 1 mois auparavant et que celui l'avait refusé. Ils partirent parler à la Dame de Givre.

Celle-ci, mystérieuse accepta de les aider en échange d'un service que devra lui rendre plus tard Bulwyf, la sorcière leur expliqua que la bête ne pouvait être tuée la nuit mais uniquement de jour et dans son antre.

Elle ouvre un passage et ils se retrouvent devant l'entrée de la grotte. des traces de sang frais leurs indique que la bête est dans son repère. Le soleil est à son zénith aussi entraient-ils tous pour tuer le dragon.

Ils découvrirent nientôt un charnier qui aurait pu déstabiliser des hommes normaux mais nos héros restèrent de marbre. Sans doute galvaniser par le monstre qui les fixait du regard. Le combat est épique et rapide. Nos héros terrassaient le monstre, Ekto le perçait de deux flêches en plein coeur, Ensuite ils ont entrepris de fouiller le charnier, puisque des râles leurs indiquaient la présence de survivants.

Quel ne fut pas la surprise pour nos héros de découvrir Jorunn, la fille de Gunnar le pire ennemi de Gandalf, la jeune femme était blessée mais en vie, Le Jarl trouva également un pendentif en forme de marteau de Thor. Bulwyf décida ensuite de ramener les blessés et Jorunn auprès de son père, sans oublier de prendre la tête de Dragon en guise de trophée.

Gunnar, d'abord hostile, devint plus amical quand il vit qu'ils ramènaient sa fille saine et sauve. Autant pour les célébrer, qu'au nom des principes d'hospitalités, il les convia à un grand festin et Bulwyf a l'occasion pour la première fois de découvrir cet homme qu'il croyait vil et sadique. Celui-ci s'avère être au contraire un homme d'honneur et fier. Gunnar profitera du repas pour mettre en garde Bulwyf contre les manigances de son oncle. Une idylle commença à naître entre le fier Jarl et Jorunn la fille de Gunnar. Amour qui s'avère impossible étant donné la haine qui sépare les deux clans.

Le retour à leur village d'abord glorieux, le fut beaucoup par la suite puisque Gandalf entrera dans une rage folle lorsqu'il entendit Bulwyf lui raconter les évènements. il aurait voulu garder Jorunn en otage.

_________________
"Un bataille  équitable c'est quoi? C'est à dix contre un avec une intense préparation d'artillerie. Si tu veux de la finesse demande à ces tapettes de Space Marines." dixit un lieutenant de la garde Impériale.
"Ah! l'odeur de l'ork brûlé au petit matin, putain que c'est bon!" Le même lieutenant après la bataille.


Dernière édition par edgar pied leger le Ven 6 Avr - 7:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
edgar pied leger
Edgar
Edgar
avatar

Messages : 1961
Date d'inscription : 06/03/2012
Age : 45
Localisation : t'aimerai bien le savoir hein!

MessageSujet: Re: Résumé de la saga des hommes du Nord   Dim 1 Avr - 19:08

Six mois après l'attaque du dragon, l'été étant là, il fut temps pour Gandalf de partir piller des villes du sud. son choix final s'est porté sur une ville du pays saxon.

Une fois les préparatifs terminés, ils partirent en direction du sud. Le plan de Gandalf était très simple, Wulfgar son fils ferait diversion en attaquant la veille un village à côté de la grande ville, ce qui aura pour effet d'attirer les troupes saxonnes en dehors de la ville. Bulwyf sera de la première vague et se chargera d'ouvrir les portes et de neutraliser les première défenses, Gandalf arrivant quelques instants après pour l'aider à piller le village.

L'attaque débuta et Bulwyf et ses fidèles hommes débarquèrent sur la plage. Ils sont rapidement submergés par le nombre croissant de saxons qui arrivait de toute part. le combat était intense et il apparaissait évident à Bulwyf qu'il avait été doublé par son chef puisque celui-ci n'arrivait toujours pas. Ils attaquaient une caserne saxonne pendant que sans doute Gandlaf pillait la ville. Le brouillard magique généré par les sorciers l'ayant dissimulé aussi bien de ses ennemis que de Bulwyf.

La situation devint critique lorsque leur bateau fut brûlé par les flèches saxonnes enflammées. les renforts saxons arrivant toujours, la seule solution était de fuir vers l'est. ils arrivèrent à voler des chevaux et à semer leurs poursuivants. Mais là-bas sur le sable rougi de la plage saxonne, Harald le furieux resta à tout jamais étendu mais nul doute pour nos héros que le berzerkr dormirait désormais dans la halle des héros au Valhöll.

La véritable surprise fut pour nos héros de rencontrer Gunnar, qui avertit par des espions des plans de Gandalf, avait entreprit de venir aider Bulwyf en remerciement d'avoir sauver sa fille six mois auparavant.

Le vieux chef donna un knorr à Bulwyf pour lui permettre de rentrer chez lui. Gunnar lui proposa de l'héberger puisqu'il paraissait évident que Gandalf ne le laissera pas vivre très longtemps.

_________________
"Un bataille  équitable c'est quoi? C'est à dix contre un avec une intense préparation d'artillerie. Si tu veux de la finesse demande à ces tapettes de Space Marines." dixit un lieutenant de la garde Impériale.
"Ah! l'odeur de l'ork brûlé au petit matin, putain que c'est bon!" Le même lieutenant après la bataille.
Revenir en haut Aller en bas
edgar pied leger
Edgar
Edgar
avatar

Messages : 1961
Date d'inscription : 06/03/2012
Age : 45
Localisation : t'aimerai bien le savoir hein!

MessageSujet: Re: Résumé de la saga des hommes du Nord   Dim 1 Avr - 19:38

Une violente tempête éclata durant le voyage, alors qu'ils n'étaient plus qu'a une journée d'arriver. La tempête n'avait rien de naturel et les hommes du Nord prièrent Njördr alors même qu'ils tentaient de maintenir le lourd knörr à flot.

Ils accostèrent sur une terre inconnu et le bilan était lourd. le navire était très endommagé et la plupart des hommes de Bulwyf étaient blessés. Celui-ci demanda à Keitel le forgeron, Arnulf le scalde, et Dag le sorcier de partir explorer les environs. Les terres leurs étaient totalement inconnu! Ils se dirigeait vers la forêt qu'ils pouvaient voir au loin. Arrivé proche de la lisière, ils virent surgirent un homme en train de courir. Il tenait dans ses bras un enfant et était poursuivi par un gigantesque Loup d'hiver.

N'écoutant que leur courage ils se ruèrent à l'attaque et tuèrent le monstre. l'homme était quasiment mort, il confia l'enfant et son arme à Arnulf et leurs demanda d'emmener l'enfant chez lui, l'arme leur indiquera le chemin au moment opportun. l'homme mourut de ses blessures.

En chemin ils rencontrèrent un sorcier et des brigands qui avait manifestement attaqué l'homme et en voulait après l'enfant. Nos héros attaquèrent et massacrèrent les brigands.

Quelques temps après l’épée d'évidence magique, indiqua le chemin et peu de temps après ils découvrirent un village Dvergar. A l'évidence la tempête les avaient menés dans le monde de Nidavellir, le monde des nains.

Pour les remercier d'avoir sauver l'enfant, les dvergars les accueillirent et le roi forgeron enseigna la "musique" de la forge à Keitel ainsi que son vieux marteau d'apprenti. Il offrit à Arnulf un collier avec une rune de séduction enfin à Dag, un bracelet avec une rune lui permettant d'amplifier son sejdr.

Après une petite semaine passé à récupérer le vieux roi dvergar les renvoyèrent sur Midgardr non loin du village de Gunnar, plus au Nord.

_________________
"Un bataille  équitable c'est quoi? C'est à dix contre un avec une intense préparation d'artillerie. Si tu veux de la finesse demande à ces tapettes de Space Marines." dixit un lieutenant de la garde Impériale.
"Ah! l'odeur de l'ork brûlé au petit matin, putain que c'est bon!" Le même lieutenant après la bataille.


Dernière édition par edgar pied leger le Dim 1 Avr - 20:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
edgar pied leger
Edgar
Edgar
avatar

Messages : 1961
Date d'inscription : 06/03/2012
Age : 45
Localisation : t'aimerai bien le savoir hein!

MessageSujet: Re: Résumé de la saga des hommes du Nord   Dim 1 Avr - 20:03

Bulwyf et ses hommes en chemin pour le village de Gunnar sauvèrent un homme d'une mort atroce, il était enchaîné à un rocher et allait mourir noyer par la marée. L'homme en question était Wulfgar l'un des fils du chef du village situé au Nord de celui-ci de Gunnar. Il apprit à nos héros que deux ans s'était écoulé depuis leur disparition et que Gandalf avait regroupé les clans du Sud, et qu'il préparait l'attaque du clan de Gunnar.
Bulwyf, en fin stratège, vit immédiatement l'allié que pouvait devenir Wulgar s'il l'aidiat. il proposa donc son aide à Wulfgar qui accepta.

Ils apprirent de la bouche de Wulgar que le village était maintenant sous la coupe d'un demi géant, fils d'un géant qui terrorise les clans du Nord. Bulwyf envoya Ekto prévenir Gunnar de son retour tandis qu'il aiderait avec ses hommes Wulfgar à reprendre son village.En arrivant au village, ils découvrent les corps de hirdmen fidèles à Wulfgar. Ils prennent d'assaut le village, en espérant comme le pense Wulfgar que les habitants ne feront rien contre lui.

Ce qu'ils firent et les héros affrontèrent le demi géant et sa garde. Bulwyf fut blessé sévèrement tandis que Wulgar vengeait sa famille en tuant Thorod le demi géant. Gudeilf , quant à lui, terrassait en un coup le puissant berzerkr Magnus.

Une fois le village libéré, ils purent se reposer un peu, bientôt rejoint par Ekto , Gunnar et ses hommes.
Ils apprirent que le géant arrivait pour venger son fils et décidèrent de tendre un piège dans la passe de Grimm.

Le combat fut sanglant et nombreux furent les actes de bravoures des hommes du Nord, le plus grand sans nul doute fut la mise à mort du géant Arnor par Keitel le forgeron en un seul coup!

Ils reprirent le village immédiatement au Nord de celui de Wulgar et Bulwyf décida de s'y installer. Gunnar, pour sceller l'alliance avec Bulwyf décida d'offrir le mariage avec Jorunn. Bulwyf, bien évidemment, accepta et le mariage du Jarl avec la belle Jorunn scella l'alliance.

Ils formèrent avec Wulgar, une triple alliance pour se défendre contre Gandalf.

_________________
"Un bataille  équitable c'est quoi? C'est à dix contre un avec une intense préparation d'artillerie. Si tu veux de la finesse demande à ces tapettes de Space Marines." dixit un lieutenant de la garde Impériale.
"Ah! l'odeur de l'ork brûlé au petit matin, putain que c'est bon!" Le même lieutenant après la bataille.
Revenir en haut Aller en bas
edgar pied leger
Edgar
Edgar
avatar

Messages : 1961
Date d'inscription : 06/03/2012
Age : 45
Localisation : t'aimerai bien le savoir hein!

MessageSujet: Re: Résumé de la saga des hommes du Nord   Lun 2 Avr - 19:34

Voici le rapport de Arnod Magnusson(mickaël), conseiller/espion du seigneur Bulwyf.
"Mes seigneurs mes diverses investigations et voyages m'ont permis de découvrir les choses suivantes:
Tous les villages situé au Sud de celui de Gunnar sont tous sous la coupe de Gandalf y compris celui de Hrolf à l'Est.

La population totale du royaume de Gandalf est de plus de 2000 âmes et il peut compter sur une troupe de près de 50 hirdmen et 10 berzerkir plus une bonne centaine d'hommes.

L'alliance de Hrolf a été effectué en mariant Wulfryk son fils à la fille de Hrolf: Gydha. Hrolf est mort l'hiver dernier et Wulfryk est devenu le nouveau chef. De plus, je me suis laissé dire que Gandalf cherchait à recruter des mercenaires.

Concernant Votre triple entente, mes seigneurs, elle regroupe le village de Gunnar, celui de Grimm (avec comme chef Wulfgar Grimmsson) et celui de Bulwyf. A noter que les villages de Gunnar et Bulwyf sont liés par le mariage de Jorunn Gunnarsdottir et de Bulwyf Ruriksson. Wulfgar et Bulwyf sont frères de sang.

Le village de Gunnar compte près de 300 âmes, celui de Wulfgar compte 150 âmes et celui de Bulwyf environ 50.
A vous trois, vous alignez environ 40 hirdmen et 5 berzerkir plus une cinquantaine d'hommes de troupes.

Les villages de Snorri, Kjarti, Bjorn et Thodolf sont unis par plusieurs liens de mariage. Mais leurs zones d'influence restent concentrées autour de leurs villages. Ce sont des pêcheurs et des fermiers, la population de ces villages est estimée à peu près à 250 personnes. Ils doivent pouvoir aligner environ 20 hirdmen et une trentaine d'hommes de troupes.

Il existe plusieurs hameaux isolés disséminés dans la région mais qui ne compte que quelques âmes, le plus souvent deux à trois familles.

On m'a signalé à plusieurs reprises des attaques de brigand au Nord de votre village, seigneur Bulwyf, leurs nombres est inconnu.

Les trois villages sames sont itinérants (tribu finnoise nomade) mais reste cantonné assez loin au Nord dans les environs du lac. J'estime le nombre de sames à pas moins de 500 âmes, tous éleveurs et chasseurs, ils sont réparti en trois tribus principales dirigées par une reine-sorcière du nom de Aliisa.

Enfin le grand Nord est un territoire de géant des glaces mais ceux-ci n'ont pas été signalé depuis de nombreuses années.

En définitive, je conseillerais de tenter un rapprochement avec les villages du Nord et en priorité de nettoyer la région des brigands. Gandalf reste encore une menace mais il ne tentera rien avant au moins deux ans car le rapport de force ne nous est pas aussi défavorable qu'il le souhaiterait et de plus vous pouvez tous compter sur votre charisme et la fidélité de vos troupes, ce qui n'est pas son cas.
Je pense que ses prochains mouvements vont être de conquérir les villages de Thodolf et Snorri ainsi vous vous retrouverez encerclé et obligés de diviser vos forces.
voici ce qui conclut mon rapport."

Fichiers joints
carte.pdf
la carte du royaume de Rurik
Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.
(537 Ko) Téléchargé 7 fois

_________________
"Un bataille  équitable c'est quoi? C'est à dix contre un avec une intense préparation d'artillerie. Si tu veux de la finesse demande à ces tapettes de Space Marines." dixit un lieutenant de la garde Impériale.
"Ah! l'odeur de l'ork brûlé au petit matin, putain que c'est bon!" Le même lieutenant après la bataille.
Revenir en haut Aller en bas
edgar pied leger
Edgar
Edgar
avatar

Messages : 1961
Date d'inscription : 06/03/2012
Age : 45
Localisation : t'aimerai bien le savoir hein!

MessageSujet: Re: Résumé de la saga des hommes du Nord   Dim 8 Avr - 8:40

Le mois d'Avril commençait, l'hiver se terminait doucement, la terre retirait lentement son grand manteau blanc et la glace sur le fjörd venait de fondre. Bientôt les pêcheurs iront en mer quand celle-ci ne charriera plus de glace.
Le village était en ébullition dans cette fin de soirée, Ekto entrainait certain des hommes à l'arc tandis que bulwyf supervisait la fin des constructions des palissades.

Le matin même Ottar pris la décision de quitter son hameau avec sa famille pour la mettre en sécurité dans le village de Bulwyf, il voulait demander au Jarl de partir avec Gudeilf fils de Horn, son maître à penser, pour sécuriser la région des monstres qui la contrôlaient. Il serait au village vers le début de la nuit.

Bulwyf vit la voile d'un snekkar s'avancer dans le fjörd, s'était inhabituel aussitôt dans la saison, un instant le jarl pensa à une attaque mais il vit à la proue un homme se tenant droit et offrant le luxe de le tuer en premier, un signe de paix parmis les hommes du Nord. De plus les boucliers étaient sur les flancs du navire achevant de convaincre Bulwyf que ces gens venaient en paix. Ekto lui aussi avait vu arriver le navire et les yeux perçant de l'archer virent immédiatement les dégâts sur les flancs du landskip, il envoya de des pêcheurs accueillir le navire pour l'aider à accoster. Il se retourna pour aller prévenir le Jarl mais il vit celui-ci descendre en compagnie de la völva.

La völva vit le soleil se reflétait sur l'armure de l'homme à la proue et y vit un excellent présage et en informa son jarl, celui-ci avait reconnu les voiles des rois de norvège et l'emblème de l'un des seigneurs de guerre du roi Hring, celui d'Olaf brise lame.

L'homme à la proue sauta avec aisance sur le ponton et se présenta auprès de bulwyf "seigneur Bulwyf je suis le Jarl Olaf "brise lame" fils de Hrolf. je demande hospitalité et le droit de réparer mon navire. j'apporte des nouvelles du monde." Bulwyf répondit avec la politesse d'usage "Vous etes le bienvenu Jarl Olaf, je vais faire mettre quelques tonneaux en perce pour célébrer votre venue." Bulwyf s'inquiéta un instant sur le fait que cet homme semblait le connaître. Les quelques mots que dire par la suite Olaf achevèrent de convaincre Bulwyf que sa venue n'avait rien à voir avec les dégâts de son navire. Olaf brise lame connaissait parfaitement chacun des hommes de on village, du moins ses hirdmens et ses fidèles de toujours.

Le repas se passa bien malgré un duel d'honneur et un homme d'Olaf qui l'avait provoqué, ce dernier fut décapité promptement par le silencieux, que l'hydromel et son mariage avec la sorcière Aasta, avait rendu plus prolixe. Bulwyf se doutait bien que cet évènement n'était rien moins qu'un test de son invité.
Le repas fut interrompu par l'arrivée d'Ottar qui avec sa franchise légendaire demanda de l'aide à Bulwyf sans s'embarrasser de quelconques préliminaires cérémonieux. il expliqua que les hameaux de l'Est avaient subit des attaques de brigands qui ne laissaient aucunes traces. il demanda asile pour sa famille, le temps pour lui de nettoyer la région avec Gudeilf le brave. Bulwyf accepta tout en indiquant que Gudeilf n'était pas là en ce moment puisqu'il était en mission dans le Sud.

Pendant la nuit, la völva a une vision, une brume épaisse se lève sur un village au printemps, une grande forêt et des montagnes le dominent, les gens sont en paix et travaillent paisiblement. Dans la forêt des yeux regardent les habitants, une brume épaisse descend et soudain des guerriers sombres aux yeux rougeoyant qui attaquent le village, avec eux des vikings. En retrait Hel ! celle-ci regarde et semble invoquer quelques forces néfastes, à côté de la déesse, Loki dirige ses hommes. Le village est entièrement brûlé et les habitants massacrés, certains sont emmenés comme esclaves.

Au matin, elle en informa son Jarl qui détermina qu'il devait s'agir sans nul doute du village de Thodolf ou celui de Snorri. il demanda à Aasta de faire parler les ossements et celle-ci s'exécuta immédiatement. L'ange de la mort vit son jarl accompagné du géant Ottar, de son mari Ekto, de l'étranger Grimm le cordonnier et d'elle-même réussir à vaincre les forces du mal.

le village de Thodolf étant à environ à 10 lieues (40km), il faudra compter 3 jours de marche en cette saison et la nouvelle lune étant dans dix jours, le Jarl décida d'attendre le départ d'Olaf brise lame prévu le lendemain. Ce dernier accepta bien évidemment de laisser partir Grimm avec eux. Le lendemain, le navire réparé, Olaf quitta le village à l'aube et Bulwyf partit peu après. A la nuit tombée ils seront dans le hameau d'Ottar pour la première nuit.

_________________
"Un bataille  équitable c'est quoi? C'est à dix contre un avec une intense préparation d'artillerie. Si tu veux de la finesse demande à ces tapettes de Space Marines." dixit un lieutenant de la garde Impériale.
"Ah! l'odeur de l'ork brûlé au petit matin, putain que c'est bon!" Le même lieutenant après la bataille.
Revenir en haut Aller en bas
edgar pied leger
Edgar
Edgar
avatar

Messages : 1961
Date d'inscription : 06/03/2012
Age : 45
Localisation : t'aimerai bien le savoir hein!

MessageSujet: Re: Résumé de la saga des hommes du Nord   Dim 8 Avr - 9:15

La première journée du voyage se passa sans encombre et ils purent dormir à l'abris dans le hameau d'Ottar. Aasta interpreta un vol de corbeau en provenance du Sud Ouest comme un sinistre présage et que le mal venait de cette direction qui était précisemment celle du village de l'infâme Wulfryk, fils de Gnadalf.

Lors de la seconde journée, Ekto et Bulwyf remarquèrent la présence d'ombres qui les suivaient, aussi décidèrent-ils de rester sur leurs gardes lors du bivouac de la nuit.
Grand bien leurs prirent puisque lors du tour de garde d'Ekto, il repéra des ombres qui chargeaient, il hurla pour réveiller ses camarades. Il s'agissait de guerriers de Hel, nos héros n'éprouvèrent aucune crainte et se préparèrent au choc. Ekto tira quelques flèches dans leurs directions mais le manque de luminosité rendait impossible le tir.

Le combat fut violent, les guerriers au nombres de cinq attaquèrent chacun un de nos héros. Bulwyf et Ottar furent les premiers à se débarrasser de leurs adversaires en assénant plusieurs coups qui chacun d'entre eux, d'habitude aurait suffit à tuer un cheval. Ils furent bientôt suivi par Ekto qui d'un coup précis et violent décapita le sien.

Bulwyf et Ekto se chargèrent d'aider la sorcière tandis que Ottar aida Grimm à se débarrasser du sien.
Ils terminèrent le combat vainqueur mais épuisé.

Le lendemain ils arrivèrent au village de Thodolf. ils purent lire aisément la peur dans les visages des habitants et le chef du village, Thodolf fils de Bjarn leurs expliqua qu'il avait subi des attaques constantes des guerriers de Hel depuis plusieurs semaines, il tentait lui et ses 4 hirdmens de repousser chaque attaque depuis lors. Bulwyf proposa son aide à Thodolf qui lui expliqua que son père avait juré allégeance à Rurik et qu'en la mémoire de ce bon roi, il accepta volontiers l'aide de son fils.

Lors de la nuit la völva eu un sinistre présage, elle pressentie une attaque, et en effet quelques minutes plus tard une violente tempête de neige se déclencha, très inhabituel en cette saison. Sentant la magie des dieux à l’œuvre, la völva invoqua les puissances divines et réussi à dissiper la tempête. Du haut du balcon de la maison longue ils virent une femme entourée de soldats et surtout des dizaines et des dizaines de guerrier de Hel qui chargeaient la maison. Bulwyf, de sa voix de stentor et son charisme flamboyant harangua les hommes présent et leur redonna le moral tandis que Otta le géant, devant les habitants héberlués se jetait du premier étage pour charger les guerriers maléfiques. Ekto ne perdit pas de temps et commença à tirer des flèches sur la sorcière situé 50m plus bas.

Le choc fut d'une violence inouïe et Otta projeta plusieurs guerriers à plusieurs mètres tandis qu'il occis-sait l'un d'entre eux d'un violent coup de hache, il se retourna bientôt cerné par les guerriers de Hel. Dans la maison longue Bulwyf avait regroupé les plus courageux et de façon à défendre les femmes et les enfants fit une sortie pour contenir l'ennemi dehors.
Ekto pendant ce temps continuait à tirer ses flèches sur la sorcières, il invoquait Urll le dieu des archers qui répondit à ses prières, une flèche se ficha dans le torse de la sorcière qui fut surpris. Les habitants du villages ne restaient pas inactif puisque ceux situés à l'étage tiraient des flèches sur les guerriers en contrebas.

Otta tua le second des guerriers de Hel et grimaça de douleur lorsqu'il reçut un coup de hache. De son côté, Bulwyf pourfendait un des guerriers et sa présence au cœur de la bataille galvanisait les défenseurs. Ekto tira deux flèches en même temps et celles-ci percèrent le coeur de la sorcière ennemie. Les guerriers de hel se volatilisèrent dans l'instant, le combat était terminé ou presque puisqu'Otta vit un berzerkr le chargé. le choc fut extrêmement violent et Otta ressentit une vive douleur lorsque la hache du fou se planta dans ses côtes. Mais le demi-géant d'un coup de hache rageur décapita le berzerkr. L'homme situé à côté de la sorcière s’avançait et fit signe qu'il désirait parlementer. Il se présenta comme un chef mercenaire, et il n'avait aucune envie de se battre contre eux, puisque à l'évidence, ils étaient plus fort qu'eux.

Bulwyf regarda un instant autour de lui et vit que l'homme avait poster plusieurs archers en protection, de plus ils pourraient peut être s'avérer des alliés précieux, qui sait. Aussi le vaillant chef accepta de parlementer avec les mercenaires, l'homme s'avança un peu plus et dit se nommer Olaf le suédois, lui et ses hommes ont été engagés par un certain Wulfryk, chef d'un village du Sud pour protéger la sorcière. Elle devait maintenir la région dans un état d'instabilité, le temps pour lui de se préparer. Wulfryk ayant prévu d'attaquer vers la fin mai. Thodolf et Bulwyf réfléchissaient, cela leurs laisser deux mois pour se préparer à les recevoir.

Thodolf demanda à Bulwyf de l'accompagner au Thing des quatre villages du Nord qui aurait lieu dans un mois pour essayer de regrouper les troupes et d'en prendre le commandement. Bulwyf accepta et fit prêter serment d'allégeance aux mercenaires. Contrairement aux traditions qui auraient permis de transformer en esclaves les mercenaires, Bulwyf bien plus pragmatique leurs laissa la liberté pour s'assurer de leurs fidélités.

_________________
"Un bataille  équitable c'est quoi? C'est à dix contre un avec une intense préparation d'artillerie. Si tu veux de la finesse demande à ces tapettes de Space Marines." dixit un lieutenant de la garde Impériale.
"Ah! l'odeur de l'ork brûlé au petit matin, putain que c'est bon!" Le même lieutenant après la bataille.
Revenir en haut Aller en bas
edgar pied leger
Edgar
Edgar
avatar

Messages : 1961
Date d'inscription : 06/03/2012
Age : 45
Localisation : t'aimerai bien le savoir hein!

MessageSujet: Re: Résumé de la saga des hommes du Nord   Sam 14 Avr - 9:32

La trahison!
Deux semaines se sont écoulés depuis l'attaque du village de Thodolf. Bulwyf a envoyé les hirdmens suédois à Gunnar, autant en renfort que pour qu'il puisse garder un œil sur ces hommes. Le jeune Jarl n'a qu'une confiance limitée envers ces mercenaires engagés initialement par Wulfryk et qui pourraient l'attaquer dans son village presque sans défense. De plus il chargé le chef d'un ordre, celui de ramener auprès de lui Guldeif le brave, car il désire avoir le jeune hirdmen dans sa garde lorsqu'il ira au Thing des clans du Nord.
Le matin du 13 avril , Alors que le soleil n'est pas encore levé, Bulwyf venait d'aller au toilettes lorsque Ganger, l'un de ses fidèles depuis de longues années, Ganger qui a participé à l'assaut du village saxons, l'attaqua et lui asséna un violent coup d'épée dans le dos. Le choc projeta le jeune Jarl contre une table, la douleur était intense et le brûlait de tout son être.
Par chance pour Bulwyf, le coup l'avait projeté près d'une épée, il s'en saisit et para le coup suivant puis d'un violent coup de pied projeta son adversaire au sol. Cela laissa le temps au jeune Jarl de se relever, difficilement car il sentait ses forces le quitter. Ganger venait de se relever et asséna à nouveau un violent coup d'épée que Bulwyf para avec difficulté. Ce dernier plaça un violent coup d'épée de haut en bas sur Ganger qui ne pu parer. Une profonde blessure zébrait le traître mais il disposait de bien assez de force pour terminer l'ouvrage, il se préparait à frapper de nouveau lorsqu'il sentit une vive douleur dans la poitrine, il regarda vers le bas pour constater qu'une lame sortait de son corps. Il se retourna pour voir Jorunn qui reculait. le traître s'effondra quelques instants après, certain que sa mission serait couronné de succès quoiqu'il arrive car le puissant poison dont il avait recouvert sa lame avait certainement commencé à agir.
La jeune femme se jeta pour retenir Bulwyf qui s'effondrait sur la terre battue de la maison longue, elle ne pu s'empêcher de pousser un hurlement de douleur et de peur. Bulwyf était pris de violentes convulsions et de la bave sortait de sa bouche, et Il avait les yeux révulsés. Pour Jorunn il était certain que son époux allait dormir au Valhöll avant peu. Quelques minutes après le géant Ottar ouvrit violemment les portes alors qu'il entrait, peu de temps après Dag et Arnod le conseiller. ce dernier s'affairait déjà auprès du cadavre du traître. On plaça Bulwyf dans sa couche, ce dernier délirait désormais pendant que Dag soignait ses blessures. le sorcier fut bientôt aider par la völva qui confirma les craintes que le jeune sorcier avait déjà, leur bien aimé chef avait été empoisonné avec un puissant poison du nom de Mort blanche. Le seule vaccin que connaissaient les deux héros était une décoction d'une fleur des montagnes du Nord appelé Étoile des montagnes. Extrêmement rare dans la région et obligeant d'aller la chercher en plein cœur du territoire des géants des glaces. Un périple sans nul doute long, difficile et dangereux. Déjà Ottar demanda à partir dans l'instant mais Arnod le conseiller lui demanda de fouiller d'abord la maison du traître pour s'assurer que ce dernier ne disposait pas du poison. Le hirdmen s'éxécuta sans un mot.
Vers midi, Ottar avait fouillé chaque centimètre carré de la maison et interrogé la femme du traître qui était choquée par la sinistre nouvelle. Le hirdmen était certain de son innocence.
C'est le moment que choisit Guldeif pour arriver dans le village, la joie de son retour fut bientôt douché par sa femme qui lui annonça la sinistre nouvelle: Bulwyf était en train de mourir. Le jeune hirdmen se rua vers la maison longue et entra pour voir Jorunn assise sur le trône, discutant avec le conseiller Arnod et Aasta la völva. Jorunn lui expliquait la situation lorsqu'Ottar entra dans la pièce, les deux hommes se connaissaient un peu, étant tous les deux les fils de Horn quatre bras.
L'ange de la mort lança les ossements et vit que les seuls hommes qui pouvaient sauver le Jarl étaient Ottar, Guldeif et Arnod. Le destin les favorisait. Les héros acceptèrent immédiatement et partirent se préparer bien que Arnod fataliste aurait préféré ne pas être appelé pensant qu'il aurait été plus utile ici qu'à risquer sa vie dans les montagnes du Nord.
Et c'est en fin de soirée que nos trois héros partirent à cheval vers le Nord, ce soir ils dormiront au hameau du marais puis demain matin ils rejoindront la terre des géants, nos trois héros étaient inquiet car les sorciers ne leurs avaient donné qu'à peine dix jours car au delà la guérison de Bulwyf serait impossible...

_________________
"Un bataille  équitable c'est quoi? C'est à dix contre un avec une intense préparation d'artillerie. Si tu veux de la finesse demande à ces tapettes de Space Marines." dixit un lieutenant de la garde Impériale.
"Ah! l'odeur de l'ork brûlé au petit matin, putain que c'est bon!" Le même lieutenant après la bataille.
Revenir en haut Aller en bas
edgar pied leger
Edgar
Edgar
avatar

Messages : 1961
Date d'inscription : 06/03/2012
Age : 45
Localisation : t'aimerai bien le savoir hein!

MessageSujet: Re: Résumé de la saga des hommes du Nord   Sam 14 Avr - 12:43

Aliisa l'a reine-sorcière des sames se réveilla en sursaut, elle venait de faire un rêve prémonitoire. La jeune reine avait vu dans son rêve l'arrivée de trois norvégiens, l'un serait un noble accompagnés de deux guerriers. Ils seront la solution à son problème car le géant Arod avait enlevé son fils Ari et emmené dans son monde. Ari était le fils qu'elle a eu avec le géant Arod. Il était venu deux mois auparavant et l'avait emmené non sans lancer un maléfice qui empêchait tout same désirant se rendre dans son monde. Il empêchait toute les tentatives de sauvetages de la jeune reine-sorcière.
La belle jeune femme pria la mère nature et lança un sort en chantant "O Mère nourricière, je te sacrifie ma jeunesse mais indique moi je t'en conjure le moyen de convaincre ces hommes de m'aider."
La belle et jeune femme vit sa peau se flétrir alors qu'elle entendait "Tu seras exhausser reine Aliisa ces hommes recherche l'étoile des montagnes pour faire soigner leur chef Bulwyf." une fiole apparaît alors dans la main de celle qui est désormais une vieille dame, trois autres fioles apparaissent également. "Voici ce que tu as besoin pour sauver le Jarl Bulwyf et voici trois fioles qui permettront à ses hommes de ramener ton fils." "Mais tu devras surmonter ton amour propre pour sauver ton fils."
Sari, la jeune sœur de Aliisa entra et vit la jeune reine à présent vieille "Mère que vous est-il arrivée!" (tous les sames appellent leurs reines MERE)
"Ma chère Sari j'ai sacrifié ma jeunesse pour sauver mon enfant." expliqua la Reine-sorcière. "Envoie des hommes vers le Sud, ils doivent me ramener trois hommes, deux guerriers et un noble, et l'un deux est un géant." Sari s'exécuta immédiatement.

Nos trois héros chevauchaient vers le Nord lorsqu'ils rencontrèrent un marchand ambulant bien connu dans la région, un jeune roux appelé Kryss de Valnor toujours accompagné par sa femme une same du nom de Lene. Le jeune noble, Arnod, lui demande s'il n'a pas des fois des fleurs des montagnes. celui-ci n'en a pas mais leurs proposent des peaux de rennes et des outils. Nos héros préfèrent continuer la route plutôt que de rester discuter avec lui.
Vers le milieu de l'après midi, ils rencontrent des sames, éleveurs de rennes. Arnod demande alors au chef
"Dis-moi si tu connais la fleur l'étoile du matin, homme."
Le vieil homme qui avait reconnu les hommes que Sari lui avait décrit le matin même répondit:
" Non mais ma reine connaît comment trouver cette fleur."
"Où puis-je trouver ta reine?"
"Son camp se situe sur les bords du lac à l'embouchure du fleuve de l'Est."
Les trois héros partirent sans plus de parole, mais cette fois-ci en direction de l'Est.
Peu avant la tombée de la nuit ils arrivent au camp des sames. C'est un grand camp de yourtes et celle de la reine est la plus grande. Les habitants les regardent d'un air inquiet mais pas de façon hostile. lorsqu'ils arrivent devant la yourte de la reine, ils peuvent voir une belle jeune femme que Arnod qualifie de guerrière à ses manières. Le jeune homme a du mal à cacher le mépris qu'il a pour cette race. ce ne sont que des inférieurs et des païens qui ne croient pas dans ses dieux.
"Je désire voir ta reine!" demanda Arnod avec plus de mépris qu'il ne désirait en montrer.
La jeune Sari réprima une réplique cinglante alors que Aliisa se trouvait non loin d'elle.
Une vieille femme sortit et dit
"Je suis Aliisa la reine de ce peuple."
"Je désire savoir où puis-je trouver l'étoile des montagnes." demanda Arnod sans plus de présentation.
Aliisa fut choquée par le manque de savoir vivre et du réprimer une envie de tuer cet insolent mâle. mais cela était sans nul doute l'épreuve dont lui avait parlé Mère Nature.
"Entrons étrangers et parlons de ce qui vous amène." dit elle d'une voix neutre.
Sari avait mis la main sur son épée mais retint son geste alors que les hommes entraient.
Aliisa pris une brève respiration et regarda ces étrangers, les deux guerriers montraient une déférence envers elle mais le jeune insolent la fixait d'un regard méprisant qui choqua la reine-sorcière.
Pour lui montrer qu'elle le connaissait elle dit
"Que me veux-tu Arno le conseiller?"
"C'est Arnod et pas Arno!" répondit avec mépris le conseiller.
"je veux savoir où je peux trouver la fleur appelé Etoile des montagnes." continua t'il avec le même mépris.
Ottar et Guldeif se regardèrent un instant, les deux hirdmens et n'appréciaient pas du tout la façon dont Arnod s'adressait à la reine. Il voudrait faire échouer cette mission qu'il ne s'y prendrait pas autrement. les deux hommes jurèrent mentalement de tuer le conseiller s'il venait à faire échouer leurs missions.
Une nouvelle fois Aliisa fut choquée par la façon dont lui parlait le jeune conseiller. "est-il stupide ou inconscient?" se demanda t'elle. elle décida de faire une démonstration de ses pouvoirs, elle incanta et dans une brume apparu Bulwyf alité. Puis d'un geste calculé, elle montra la fiole d'antidote.
"Voici ce que vous cherchez." elle fixa les trois hommes. Elle imaginait aisément la pensée du jeune conseiller. Il devait calculer ses chances de prendre la potion de force et de s'en sortir vivant.
"Pour l'avoir, vous allez devoir me prêter serment de réussir la mission que je vais vous confier." dit-elle. Elle a avait vu dans les yeux du conseillers qu'enfin elle le tenait à sa merci.
Il fut le premier à jurer "Je jure par mon épée et par mon âme de faire la mission que vous me demandez." bientôt suivi par les deux hirdmens.
La reine avait vu dans les yeux des hirdmens qu'ils le faisaient sans arrières pensées tandis que le conseiller de force.
elle tendit la fiole à Sari "Sari ma fille envoie ceci à Bulwyf."
"Je veux que vous rameniez mon fils qui a été enlevé par un Jotunn du givre. prenez ceci et chevauchez la brume." elle leur donna une fiole à chacun puis incanta.
Une brume épaisse apparut et elle leur dit "une fois mon fils sauvé, revenez au point de départ."
les trois héros entrèrent dans la brume, Ottar plaça sa main devant le jeune conseiller et dit "Je passe devant" de sa voix de stentor.

_________________
"Un bataille  équitable c'est quoi? C'est à dix contre un avec une intense préparation d'artillerie. Si tu veux de la finesse demande à ces tapettes de Space Marines." dixit un lieutenant de la garde Impériale.
"Ah! l'odeur de l'ork brûlé au petit matin, putain que c'est bon!" Le même lieutenant après la bataille.
Revenir en haut Aller en bas
edgar pied leger
Edgar
Edgar
avatar

Messages : 1961
Date d'inscription : 06/03/2012
Age : 45
Localisation : t'aimerai bien le savoir hein!

MessageSujet: Re: Résumé de la saga des hommes du Nord   Sam 14 Avr - 17:39

Nos trois héros passèrent la brume et se retrouvèrent dans des montagnes enneigées. Il faisait un froid à vous geler un norvégien!
Ils remarquèrent des traces de géants qui montaient vers un défilé. Ils prirent la décision de suivre les traces, Ottar en tête et Guldeif en sert-file.
Après moins d'une heure de marche, Arnod remarqua la présence sur les deux crêtes les dominant, à droite et à gauche, de deux loups d'hiver. Les deux dangereux carnassiers s'appretaient à les charger, Arnod les indiqua à ses deux amis qui n'attendirent pas de connaître les ordres du nobles contrechargèrent les deux canidés.
Pour Ottar le choc fut terrible car son bras trembla un instant alors qu'il allait frapper, son regard avait croisé celui de la bête et le géant eut peur pour la première fois de sa vie. Du fait de sa charge et de sa peur, Ottar manqua sa cible de peu et para avec difficulté la morsure du monstre.
De son côté Guldeif n'éprouva aucune peur lorsque le monstre tenta de le mordre, il regarda la bête dans les yeux et lui asséna un coup puissant mais que hélas la bête esquiva sans mal.
Le monstre poussa un hurlement de douleur quand la hache puissante du géant s'enfonça dans ses chairs mais il répliqua par une série de violente attaque qui eurent pour effet de blesser Ottar légèrement mais le froid de la morsure de l'animal magique ralentit les mouvements de ce dernier, toujours sous l'emprise d'une terreur sourde.
Guldeif para deux nouvelles attaques avec classe mais ne parvint pas à le blesser.
Pendant ce temps Arnod pris la décision d'aider le géant Ottar car celui-ci semblait curieusement en difficulté mais les attaques du noble n'eurent aucun effet. Ottar enfin délivré de sa peur asséna une série de coups sans effet et fut de nouveau blessé par le monstre.
Guldeif n'arrivait pas à toucher le loup mais celui-ci n'arrivait pas l'atteindre jusqu'à ce que dans un brutal revirement le loup mordit violemment le bras de notre héros. Guldeif sentit le froid glacial s'instiller dans ses veines mais avec la volonté qui le caractérise refusa la douleur et passa outre.
Ottar d'un revers violent décapita enfin le loup qui l'opposait et les deux compères se retournèrent pour aller aider Guldeif.
Ce dernier entrevit enfin l'ouverture et planta l'une de ses épées dans le corps du loup, celui-ci le mordit mais le hirdmen avait déjà retirer son bras. D'un coup tournoyant, il planta sa seconde épée dans la nuque du monstre au moment ou Arnod arrivait pour l'aider.
Ils prirent quelques instants pour se reposer et repartirent de plus belle à suivre les traces du géant.
Le froid polaire les gelait jusqu'au os et nos héros bien que protégés ressentait le froid glacial qui les mordait aussi sûrement que les loups.

Ils arrivèrent en vue d'une gigantesque maison, sans aucun doute à l'échelle de son immense habitant qui sortit à leurs rencontre. Celui-ci devait mesurer au moins 15 bon mètres et Ottar lui arrivait à peine à la cheville. Nos trois héros n'éprouvèrent aucunes craintes devant le jotunn.
Le géant chargea avec une rapidité que sa lourdeur ne laissa pas supposer. Ottar et Guldeif, pour ne pas être en reste contre-chargèrent le monstre devant le regard éberlué d'Arnod.

Le choc entre le demi-jotunn et le jotunn fut terrible et la hache d'Ottar s'enfonça profondément dans ce dernier qui poussa un hurlement de douleur avant d'asséner une série de violent coup qui projetèrent Ottar un peu plus loin. Chaque coup du monstre touchait et blessait nos héros tandis qu'il semblait impossible à toucher. Ottar rechargea mais cette fois-ci le monstre le para et asséna un autre déluge de coup qui firent voler en éclat plusieurs protections des armures de nos héros.
Pendant ce temps Arnod courait vers la maison pour sauver l'enfant puisque tel était la mission et que le conseiller ne se faisait guère d'illusion sur sa capacité à blesser le terrible jotunn.

Un coup d'une violence extrême projeta Guldeif a plus de 25m du géant, il avait voler comme un fétu de paille. Il était presque mort quand il retomba mais sa volonté inflexible avait fait qu'à aucun moment il n'avait lâché ses fidèles épées, le fils de Horn sortit la fiole de la reine-sorcière, heureusement intacte et bu d'un trait le contenu. Il sentit instantanément ses forces lui revenir et se releva pour repartir à la charge.

Puis se fut au tour d'Ottar de voler et de s'écraser lourdement 15m plus loin. le fils d'arnor avait lâché son bouclier sous l'impact et alla se relever lorsque le Jotunn souffla un cône de glace qui givra Ottar. Celui-ci but la potion et retrouva ses forces, le géant allait le charger alors Ottar prit sa hache de bataille à deux mains et se rua contre le géant. Il fit un bon dans les airs et planta sa hache dans le torse du géant qui s'effondra sur le coup. Ottar venait de terrasser le géant, mais les deux hirdmens ne perdirent pas de temps à se féliciter, ils rejoignirent arnod ans la maison. Celui-ci avait sortit le bébé du couffin et après une fouille de la maison, ils repartirent en direction de la brume non sans oublier de prendre les peux des loups d'hiver.

Après avoir passé la brume, ils se retrouvèrent dans la yorte de la reine-sorcière Aliisa, ils furent surpris d'apprendre qu'une semaine s'était écoulée, pour eux ils ne semblait s'être passer que sept heures...

Nos héros s'empressèrent de repartir vers leur village, la reine-sorcière les salua et les remercia. Elle dit des mots en sames qu'ils ne comprirent pas devant chacun d'entre eux.
Aliisa dit en sames devant Guldeif et Ottar"O Mère nourricière faite que jamais nul maléfice n'affecte cet homme à partir de ce jour." (Insensible aux attaques magiques maléfiques)
et elle dit en sames devant Arnod "O Mère d'entre toutes faites que plusjamais cet homme ne reçoivent tes bienfaits." (insensible à la magie bénéfique!!)

_________________
"Un bataille  équitable c'est quoi? C'est à dix contre un avec une intense préparation d'artillerie. Si tu veux de la finesse demande à ces tapettes de Space Marines." dixit un lieutenant de la garde Impériale.
"Ah! l'odeur de l'ork brûlé au petit matin, putain que c'est bon!" Le même lieutenant après la bataille.
Revenir en haut Aller en bas
edgar pied leger
Edgar
Edgar
avatar

Messages : 1961
Date d'inscription : 06/03/2012
Age : 45
Localisation : t'aimerai bien le savoir hein!

MessageSujet: Re: Résumé de la saga des hommes du Nord   Sam 21 Avr - 10:02

Une semaine c'est écoulée depuis le retour des héros et le rétablissement complet de Bulwyf. Celui-ci gère les affaires courantes en attendant de partir dans les prochains jours rejoindre Thodolf puis assister au Thing des clans du Nord pour tenter de convaincre les chefs de se joindre à lui.
En attendant il a rappelé auprès de lui plusieurs de ses hommes comme Hegger le joyeux, Almeric le géant et Hakon le suédois, l'un des mercenaires qu'il a gracié dans le village de Thodolf.
Guldeif faisait le guet devant la maison longue car depuis la traîtrise de Ganger, Jorunn exige une protection permanente du jarl. Guldeif voit arriver de nulle part la jeune sari, la fille same de la reine-sorcière.
"Bonjour Sari que nous vaut l'honneur de ta visite?" demande le hirdmen.
"je désire parler à ton seigneur au nom de ma reine." répond la same d'un ton assez cassant.
"Entre Sari" Guldeif la précède pour l'annoncer auprès de Bulwyf.
"Que me vaux l'honneur de ta visite jeune same." demande Bulwyf avec un ton plus respectueux qu'il ne devrait.
"Ma reine me charge d'un message pour toi seigneur Bulwyf." La jeune same ne montrait pas un respect des plus grands. Elle avait fait un salut minimaliste, juste assez pour se montrer poli mais ne cachait pas le mépris qu'elle éprouvait pour les scandinaves.
"Et bien parle messagère." ordonna le jarl.
"Ma reine me charge de te dire de te méfier de ton conseiller car il a un double langage et te trahira." le ton de la same était ferme.
"Est-ce tout? Tu as fait tous ce chemin pour me dire cela?" demanda Bulwyf. "Apprends-moi quelques choses que j'ignore" pensa Bulwyf.
"Non, ma reine me charge de te dire qu'un scandinave a ligué plusieurs clans des montagnes et ceux-ci se regroupent dans la grande forêt. Le bouclier du scandinave portait un serpent enroulé autour d'une épée."
"Wulfryk..." murmura Bulwyf pour lui
"Remercie ta reine pour moi de ses précieuses informations. Et soit mon hôte pour la soirée." dit Bulwyf.
"Non, je rentre de ce pas auprès de ma reine, adieu seigneur Bulwyf." sur ce la jeune same le quitta sans plus de préambule.
Bulwyf ne releva pas l'affront de la jeune same et resta pensif un instant en se grattant sa chevelure épaisse.
"Il va falloir qu'il est une petite conversation avec son conseiller." pensa t'il en se dirigeant vers la carte de la région. Il l'a connaissait par cœur mais cela lui donnait le temps de réfléchir au prochain mouvement de son vil cousin.
"Préparez les chevaux, nous partons demain pour le village de Thodolf." annonça t'il cérémonieusement.
Le Thing des clans du Nord aura lieu pendant les festivités de printemps et sera l'occasion de moultes agapes et forces beuveries. Il va falloir qu'il tienne plusieurs de ses hommes à l’œil.
"Appelez Ekto" demanda t'il. Bulwyf allait lui laissé quelques consignes en son absence car il s'inquiétait des prochains mouvements de Wulfryk.
Sari s'éloignait rapidement du village de Bulwyf, elle exultait car l'unique message qu'elle avait concernait uniquement le soulèvement des tribus des montagnes. Le message concernant le conseiller était de son fait et elle espérait que Bulwyf se montra bien sanguin et tuera ce bâtard. Sinon elle s'en chargerait...

_________________
"Un bataille  équitable c'est quoi? C'est à dix contre un avec une intense préparation d'artillerie. Si tu veux de la finesse demande à ces tapettes de Space Marines." dixit un lieutenant de la garde Impériale.
"Ah! l'odeur de l'ork brûlé au petit matin, putain que c'est bon!" Le même lieutenant après la bataille.
Revenir en haut Aller en bas
edgar pied leger
Edgar
Edgar
avatar

Messages : 1961
Date d'inscription : 06/03/2012
Age : 45
Localisation : t'aimerai bien le savoir hein!

MessageSujet: Re: Résumé de la saga des hommes du Nord   Dim 22 Avr - 11:32

Le voyage jusqu'au village de Thodolf pris un peu plus d'une demi journée, aussi Bulwyf et ses hommes furent les invités du vieux chef. Le banquet en l'honneur du fils de Rurik se passa très bien et ses hommes purent montrer leurs forces et leurs dextérités au lancer de haches pendant la soirée.
Hegger, Hakon et Alméric finirent complètement saoul tandis que Guldeif, fidèle à ses habitudes resta de marbre. (du moins en apparence)
Le lendemain ils partirent tôt pour le village de Snorri avant de rallier celui de Kjarti. En chemin, le calme fut soudainement interrompu par le hurlement de Bulwyf qui cria à plein poumons "AUX ARMES!" celui-ci venait de repérer des hommes tapis dans la forêt qui allait les prendre par surprise.
Ses hommes n'eurent pas sa dextérité, Bulwyf descendit de cheval en saisissant son épée et son bouclier. Il leva son bouclier pour se protéger de la volée de javeline que les brigands projetaient. Guldeif évita la volée ainsi qu'Alméric et Hakon mais Hegger reçu une javeline en plein dans le torse, le choc le fit tomber de cheval. Tous descendirent de cheval et saisirent leurs armes tandis que les brigands se ruaient sur eux. Une seconde volée de javeline fut sans effet et nos héros se retrouvèrent bientôt au prise avec 3 hommes chacun.
Bulwyf tua d'un coup violent un premier assaillant suivi dans la seconde de Guldeif qui abattait l'un des siens.
Les violents coup de haches de Hakon et d'Alméric ne blessèrent que l'un d'entre eux.
Hegger de son côté hurlant à plein poumon "VENEZ A MOI!" blessa l'un d'entre eux.
Bulwyf et Guldeif complètement synchronisé abattirent dans le même temps chacun un homme, rejoint par Alméric et Hakon qui d'un coup de hache rageur tuèrent leur premier assaillant.
Malheureusement pour Hegger celui-ci reçut un violent coup de massue sur la poitrine qui eut pour effet de faire tomber le hirdmen, le souffle coupé. Le choc avait brisé plusieurs cotes du guerrier et il peinait à retrouver son souffle. Il ne pouvait que se protéger du mieux qu'il pouvait à l'aide de son bouclier.
Bulwyf et Guldeif tuèrent le dernier des assaillants et le jarl hurla "AIDE HEGGER JE M'OCCUPE D'AIDER HAKON"
Ainsi fut fait et chacun d'entre eux occirent à leurs tours un autre assaillant. Alméric abattit d'un violent coup de hache le dernier des siens et aida Hegger.
Les assaillants furent bientôt tous neutralisés et ils purent reprendre la route.
Après un accueil assez froid de la part de Snorri, Bulwyf ne put s'empêcher de douter du Svertig le conseiller de celui-ci. Ils prirent la route et arrivèrent au soir chez Kjarti. Les clans du Nord furent réunis et une grande fête célébra le début du Thing.
Durant la nuit Bulwyf qui avait initié une partie de Bouclier vit triompher Guldeif qui virevoltait sur les boucliers brandis.

_________________
"Un bataille  équitable c'est quoi? C'est à dix contre un avec une intense préparation d'artillerie. Si tu veux de la finesse demande à ces tapettes de Space Marines." dixit un lieutenant de la garde Impériale.
"Ah! l'odeur de l'ork brûlé au petit matin, putain que c'est bon!" Le même lieutenant après la bataille.
Revenir en haut Aller en bas
edgar pied leger
Edgar
Edgar
avatar

Messages : 1961
Date d'inscription : 06/03/2012
Age : 45
Localisation : t'aimerai bien le savoir hein!

MessageSujet: Re: Résumé de la saga des hommes du Nord   Dim 22 Avr - 13:22

La première journée du Thing se passa à traiter les affaires courantes, Bulwyf ne devait intervenir que lors de la seconde journée. Mais il constata qu'une grande série de différents opposaient Bjarn et Kjarti deux des chefs de villages.
La soirée fut calme et Bulwyf tâcha d'encadrer ses hommes pour éviter tout débordement.
Le Jarl n'avait guère l'envie de faire la fête car il réfléchissait à ce qu'il allait devoir dire demain pour convaincre les clans du Nord.
Il savait Snorri opposé à lui, ou du moins il avait laissé penser cela et le différent qui régnait entre Bjarn et Kjarti compliquait sa tâche.
Il se coucha presqu'à jeun contrairement à Hegger et Alméric qui restèrent fidèles à leurs habitudes.
Thodolf appela Bulwyf ainsi devant l'assistance du Thing.
"Mes frères, mes amis, Bulwyf l'homme qui m'a aidé à sauvé mon village, cet homme veut nous parler."
"Et bien parle Bulwyf" lança Kjarti en tant que maître des lieux et initiateurs du Thing.
"Chefs de Clans je suis venu ici vous parler du grand danger qui vous guette. Gandalf le fou et son fils Wulfryk veulent vous placer sous leurs jougs." Bulwyf regarda l'assistance nombreuse qui le regardait avec attention.
"Je suis venu vous demander de vous allier à moi pour repousser et vaincre ces hommes." Sa voix ne tremblait pas et son regard fixait chacun leurs tours les chefs de clan.
"Pour nous placer sous le tien ensuite Bulwyf." S'exclama Snorri.
"Non, je ne vous demande pas de vous placer sous mes ordres mais d'être à mes côtés en allié, en ami pour vaincre la tyrannie de Gandalf."
"Pourquoi devrait-on écouter un homme qui n'a pas asservis ceux qu'ils avaient attaqués le village de Thodolf? Au lieu de cela tu les as pris à ton service." La voix de Snorri était ferme et une rumeur gronda dans l'assistance.
"Parce qu'il se rendu avec honneur et quoi qu'il advienne mon chemin sera toujours celui de l'honneur et je jure sur mes ancêtres que jamais je n'asservirai quiconque montrera de l'honneur ou se battra à mes côtés." Le regard de Bulwyf était figé dans celui de Snorri et son regard indiquait clairement qu'il défiait quiconque oserai mettre en doute son honneur.
Thodolf fut le premier à rompre le silence pesant en annonçant:
"Tu es un homme d'honneur je me battrai à tes côtés."
"Tu pourras compter sur ma lame Bulwyf" annonça Bjarn.
"Par Odin et par Thor je serai à tes côtés Bulwyf." cria presque Kjarti.
"Je te suivrai également." déclara plus calmement Snorri visiblement convaincu.
Une clameur monta de plus en plus et le Jarl fut pris d'une grande fierté alors que les BULWYF résonnait sur la place.
Le soir fut beaucoup plus joyeux pour lui et il profita pleinement de la fête.
Guldeif fut provoqué en un duel amical par un guerrier de Kjarti nommé Olaf l'invaincu, et le prix du duel était les épaulières de fourrure en loup d'hiver du Hirdmen.
"Ou tu as achetez cette fourrure, homme?" demanda Olaf
"Je ne l'ai pas acheté, je l'ai prise sur le loup que je venais de tuer." répondit Guldeif.
"Il devait être bien malade, je paris que je te la gagne en duel." répondit l'homme.
"Comme t'appelles-tu, j'aime connaître les noms des gens que je bats." Guldeif se leva de table.
"Je suis Olaf l'invaincu" répondit l'homme.
"Bientôt tu ne le seras plus." dit Guldeif.
Le combat fut très rapidement remporté par Guldeif en quelques passes d'armes. Les deux hommes terminèrent à la soirée à boire ensemble.
Au matin, ils furent réveillé par les cris d'une esclave; Aud la jeune fille de Kjarti a été retrouvé morte dans l'étable.
Au premier abord elle a été violée puis égorgée. kjarti manqua de s'effondrer sous le choc de la découverte et Bulwyf posa une main bienveillante sur l'épaule du Jarl. Pendant ce temps Hakon et Hegger examinaient les traces et ce dernier se releva pour dire:
"Il y avait deux hommes, un premier a été avec la jeune femme puis et partit et un second homme est venu et la tuée. Le deuxième homme a laissé des traces curieuses et il est léger.
"Connais-tu un boituex Kjarti?" demanda Bulwyf.
"Svertig" s'exclama Snorri avant d'ajouter
"C'est mon conseiller, c'est lui qui m'a dit que Bulwyf avait un double langage."
"Où est ce sale traître?" demanda Kjarti, sa voix été aussi glacée qu'un géant de givre.
"Dans la maison longue." répondit son ami.
En sortant ils entendirent une cavalcade et virent Svertig qui s'enfuyait au grand galop. Bulwyf fit un geste à Dag et celui-ci pris son arc et tira plusieurs flèches avant d'abattre l'homme. Pendant ce temps Hakon et Hegger se ruait pour tenter de le rattraper.
Une fois capturé, le traître tenta un dernier coup de bluff en accusant Bjarn de l'avoir engagé mais il fut repéré par Bulwyf qui le força à dire la vérité.
"c'est Wulfryk du Sud qui m'a engagé pour faire échouer les négociations" dit'il.
"Qu'on l'attache à la pierre." ordonna Kjarti.
Svertig fut attaché à une pierre et se noya lentement alors que la marais montait. La mort des traîtres. Ce soir Svertig sera enchainé dans Nidavellir et condamné à être dévoré par le serpent Nidhögg pour l'éternité.
Bulwyf était resté silencieusement au côté de Kjarti qui regardait l'assassin de sa fille se noyer lentement.
Kjarti rompit le silence et dit d'un air calme.
"Par Odin et tous mes ancêtres je jure de tirer l'épée à tes côtés et de ne cesser que lorsque Wulfryk sera mort."
Ce serment, les autres chefs des clans du Nord le firent également mais silencieusement.

_________________
"Un bataille  équitable c'est quoi? C'est à dix contre un avec une intense préparation d'artillerie. Si tu veux de la finesse demande à ces tapettes de Space Marines." dixit un lieutenant de la garde Impériale.
"Ah! l'odeur de l'ork brûlé au petit matin, putain que c'est bon!" Le même lieutenant après la bataille.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Résumé de la saga des hommes du Nord   

Revenir en haut Aller en bas
 
Résumé de la saga des hommes du Nord
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'univers des hommes du Nord
» Résumé sur les hommes-bêtes V7
» Halo Cryptum, la saga des Forerunner...
» Tuto pour mieux comprendre la saga Metal Gear Solid
» Dungeon Saga - résumé des règles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Légion Celte :: Jeux :: Jeux de Rôle :: Yggdrasil-
Sauter vers: